News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les voyages inutiles de Nicolas Sarkozy : l'exemple du Gabon!

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Dimanche 4 Avril 2010 à 23:08 | Lu 877 fois



Les voyages inutiles de Nicolas Sarkozy : l'exemple du Gabon!
A quoi peut servir une visite du Président Sarkozy au Gabon ?


La tentation aurait été dans un contexte politique normal de se féliciter de l’exceptionnel bon climat des relations entre la France et le Gabon. La réalité est toute autre. Le Gabon vit une crise dans tous les domaines depuis le putsch électoral du clan Bongo d’août et septembre 2009 et les violences exercées par le régime à Port Gentil, ville martyre. Sarkozy est ainsi venu apporter le soutien du pouvoir français très actif dans le maintien du régime.

Avec la dernière reconnaissance de l’autre putsch intervenu au Togo, le bilan du Président français est marqué par une vraie rupture : le retour d’un alignement assumé sur les pratiques les plus obscures de la V è République en matière de politique africaine, une sorte de cynisme néo-colonial digne du maître des coups tordus Jacques Foccart. Ainsi peut-on parler de néo-foccardisme que même, Jacques Chirac, qui avait employé le personnage à Matignon en 1986, n’avait jamais osé faire avec autant d’ostentation.

Ainsi, la Françafrique, qui n’est pas une théorie mais une pratique politique, trouve là ses nombreuses illustrations, en contradiction complète avec les discours du candidat à l’élection présidentielle.

Le bilan africain de Sarkozy est impressionnant :

-non révision des accords de coopération et de défense avec le Gabon.

-soutien direct ou indirect aux pires dictatures par l’emploi d’intermédiaires troubles sans statut particulier (Balkany, Bourgi,...) : Soudan, Guinée, Gabon, et maintenant le Togo.

-mythification de la françafrique et des clans au pouvoir.

-mépris clair et reconnu des acquis démocratiques en Afrique démocratique.

-mépris du droit des peuples à disposer d ‘eux-mêmes.

- mépris des oppositions, et de l’alternance.

-exaltation de la France coloniale à travers le discours de Dakar qui va structurer son quinquennat

La visite du Président français s’apparente à un déplacement dans un comptoir colonial. En choisissant Franceville comme destination, ville créée en 1875 par le très peu humaniste et colonialiste forcené Savognan de Brazza, il s’évite ainsi des rencontres avec la population gabonaise. En effet, la capitale du Haut Ogooué est très peu peuplée et acquise à l’ethnie au pouvoir depuis 42 années (tékés), malgré des évolutions nouvelles de rejet du clan.

Le putschiste est aujourd’hui contesté y compris dans cette région. N’ayant jamais vécu là-bas, il a occupé un siège de député taillé sur mesure, une circonscription d’une centaine de personnes, à la suite du découpage électoral mené sur conseil de Pasqua, alors ministre de l’Intérieur en France.

Privilégiant les liens personnels avec le clan Bongo, Sarkozy assume pleinement les évènements autour des « élections » et le putsch électoral puis militaire. Il y a sans doute quelques secrets dont les Gabonais ont connaissance et qui ne peuvent être dévoilés.

La remise d’une haute récompense française au putschiste, la Légion d’honneur, est un défi envers le peuple gabonais, mais, très curieusement, un bras d’honneur au peuple français, avilissant sans sourciller une fois de plus la République française. Mais, pour les connaisseurs de la politique africaine, la visite a une signification : Sarkozy est candidat à sa succession à la présidence de la République française et le passage par le Gabon n’est donc pas improvisé.

Gageons que la dérouillée aux régionales en France est un signe annonciateur du printemps des peuples africains et des Gabonais !


Paris, le 4 avril 2010



Mengue M’Eyaà

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon


http://Mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

Dimanche 4 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 877 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...