News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les populations s’autosécurisent à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 9 Septembre 2013 à 13:27 | Lu 852 fois



Les populations s’autosécurisent à Libreville
Certaines populations de Libreville auraient décidé de prendre en main leur propre avenir en matière de sécurité routière. En effet, dans un quartier du 6e et dans un autre du 1er arrondissement de Libreville, les populations auraient pris l’initiative de construire sur la voie bitumée qui serpente leurs quartiers respectifs, des dos d’âne. Il s’agirait de forcer les automobilistes à rouler à des vitesses raisonnables quand ils traversent ces quartiers jonchés de monde et surtout d’écoles.

Tout serait parti d’un accident regrettable qui s’est produit en début du mois d’août que nous venons d’achever. Un gamin de 10 ans à peine aurait été violemment fauché par deux véhicules roulant à une vitesse excessive sur la voie bitumée qui traverse le quartier Ondogo. En effet, revenant du terrain de foot-ball de ce quartier où il était allé suivre un match, le jeune garçon marchait pour regagner son domicile, lorsque l’irréparable se produisit. Selon les témoins, il tentait de traverser la route pour regagner l’autre trottoir vu que le côté sur lequel il marchait n’en possédait plus. Un problème d’appréciation de la position ou de la distance du véhicule ? Nulle ne saurait le dire, tout ce que les témoins ont pu voir c’est le choc violent d’un véhicule à usage de taxi emportant le gamin, avant de le projeter sur la voie du côté des véhicules roulant en sens inverse. Malheureusement, une voiture venant aussi à une vitesse difficilement maîtrisable surtout avec l’effet de surprise, le heurte à son tour.

Nous ne saurons décrire l’horreur de la scène sur laquelle auraient abouti ces violents heurts sur un enfant à peine âgé d’une dizaine années. Le taximan craignant la justice populaire, aurait pris à cet effet la poudre d’escampette, abandonnant le véhicule et tout son contenu. Gisant dans une marre de sang le jeune garçon aurait été conduit d’urgence à une structure hospitalière de la place où plongé dans un coma profond, il avait été admis au service de réanimation.

Devant une telle horreur, et conscients du fait que ça aurait pu être l’un d’eux, les jeunes du quartier entreprirent dès le lendemain de construire des dos d’âne le long de leur quartier qui compte d’ailleurs une école. A cette occasion, ils érigèrent des péages pour récolter des fonds, mais aussi adressèrent des demandes d’aide à l’ensemble des habitants du quartier. Aujourd’hui, les dos d’ânes sont effectifs, même si nous avons appris que des représentants des Travaux publics les auraient menacés de les détruire.

Présentement, la même opération se ferait à Diba-Diba, un quartier voisin, où nous avons pu constater le début de construction des dos d’âne aux abords d’une école située dans ce quartier. Que faut-il comprendre dans cette nouvelle manière d’agir des populations ? L’Etat aurait il engagé ces populations à la sauvegarde de leur propre avenir ? Que pourrait-il advenir si les populations décidaient de tout faire par elles mêmes, sans rien attendre ou même consulter les autorités compétentes ? Voilà des questions qui gagneraient à être analysées avec la plus grande attention.

Source : Gabonedito

Lundi 9 Septembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 852 fois




1.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 09/09/2013 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La nature a horreur du vide devant la démission des gouvernants face aux choses les plus élémentaires comme la pose de dos d'âne sur les voies passant à proximité des établissements scolaires y compris les universités et grandes écoles que voulez vous que les populations les premières concernées fassent? Les émergents étant plus occupés à s'enrichir...ET à préparer leur sortie leur pouvoir portant en lui les germes de sa future disparition...

2.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 09/09/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une telle action aurait pu sauver la vie deux jeunes étudiants morts à l'entrée de l'UOB ET DE L'USTM fauchés tous les deux par des chauffards en l'espace de quelques mois sans oublier un autre mort dans les mêmes conditions au lycée MBA il ya quelques années...

3.Posté par MAIXENT ACCRO le 09/09/2013 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VRAIMENT LE GABON EST DÉPLORABLE , UNE CHOSE COMME DES DOS D'ANE QUI DEVRAIENT SE FAIRE SYSTÉMATIQUEMENT , IL FAUT ATTENDRE QU'IL AIT MORT D'HOMME POUR QUE LES AUTORITÉS RÉAGISSENT C'EST TRISTE QUE NOUS VIRONS A UNE TOTALE EXTERMINATION DES GABONAIS. ET DEPUIS QU'ODJUKU ALI DEMON ONDIMBA SÉVIT AUX GABON , PERSONNES N'OSE SE LEVER POUR DIRE , TROP C'EST TROP ET LORSQUE LA STE CIVILE SE LÈVE , ILS SONT TAXES DE TOUT LES NOMS D'OISEAUX ET VS PENSEZ QUE LE CLAN SATANIQUE DES BONGO LAISSERONS LE POUVOIR AVEC L'ESPRIT NONCHALANT DES GABONAIS?

4.Posté par NEM le 09/09/2013 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont des réactions désespérées que les populations manifestent au regard des incapacités organisationnelles de l'Etat gabonais en matière de sécurité routière. Si ces populations commencent à manifester ainsi, c'est plutôt de bonne guère. Ce genre de manifestation peut être la meilleure pour les crimes rituels c'est-à-dire, pourchasser physiquement les commanditaires et les bourreaux de ces crimes, les arrêter puis en faire ressentir les mêmes douleurs que leurs victimes. En tout cas le Gabon en arrivera à ce point dans bientôt.

5.Posté par NEM le 09/09/2013 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont des réactions désespérées que les populations manifestent au regard des incapacités organisationnelles de l'Etat gabonais en matière de sécurité routière. Si ces populations commencent à manifester ainsi, c'est plutôt de bonne guère. Ce genre de manifestation peut être la meilleure pour les crimes rituels c'est-à-dire, pourchasser physiquement les commanditaires et les bourreaux de ces crimes, les arrêter puis en faire ressentir les mêmes douleurs que leurs victimes. En tout cas le Gabon en arrivera à ce point dans bientôt.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...