News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

«Les indicateurs de santé au Gabon ne sont pas bons» (Léon Nzouba)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 1 Juillet 2013 à 06:04 | Lu 466 fois

Le ministre gabonais de la santé, le Professeur Léon Nzouba, a déclaré samedi dans le 8è arrondissement de Paris, que «le système de santé du Gabon n'apporte plus aujourd'hui une réponse satisfaisante à ces attentes» et que les différentes études et réflexions ont montré que «les indicateurs ne sont pas bons» alors même que les dépenses de santé sont très élevées.



«Les indicateurs de santé au Gabon ne sont pas bons» (Léon Nzouba)
«Il m'a paru nécessaire de venir ici échanger avec les compatriotes étudiants ou exerçant dans le domaine de la santé en France et en Europe(...) L'objectif recherché ici est de solliciter humblement l’adhésion de tous les compatriotes à cette vision, de les voir rentrer au Gabon aider nos parents, soutenir les efforts de l’État en faisant fonctionner ces différentes structures pour lesquelles vous et nous devons être fiers», a déclaré le ministre gabonais de la santé aux gabonais de France, en présence des autorités consulaires et diplomatiques du Gabon en France.

Pour Léon Nzouba les défis importants sont à relever pour améliorer le rendement du système de santé au Gabon en plaçant la qualité et l'accessibilité des soins au premier rang de ses priorités tout en respectant la vision santé du Plan Stratégique Gabon Émergent (PSGE) initié par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba qui se traduit par une architecture composée de deux socles, notamment les ressources humaines, les infrastructures et équipements et les produits pharmaceutiques.

« Il n'est de richesse que d'hommes », a martelé le ministre gabonais de la santé, citant Jean Bodin.

On rappelle que le Gabon compte 959 structures de soins, 5 hôpitaux nationaux, 4.165 lits soit 25 lits pour 10.000 habitants. A ce jour, le pays dispose de 380 médecins généralistes, 220 médecins spécialistes et 409 sages femmes soit 6 médecins, 4 sages femmes et 50 infirmiers pour 10.000 habitants. Une couverture vaccinale insuffisante, mauvais accueil des malades, faible qualité de soins, prévention, hygiène publique, assainissement très peu développés, faiblesse de mise en œuvre des soins de santé primaire, des plateaux techniques obsolètes.

Plusieurs services ne sont pas opérationnels à l'hôpital général de Libreville faute des médecins qualifiés. Et l'espérance de vie en bonne santé au Gabon est de 53 ans.

Depuis l'arrivée au pouvoir d'Ali Bongo Ondimba, plusieurs efforts sont fournis en l'espace de 4 ans pour doter le pays des infrastructures de santé de qualité à Agondjé, Libreville, Owendo et Lambaréné. Mais beaucoup reste encore à faire dans les capitales provinciales et départementales du pays.

Source : Gabonews

Lundi 1 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 466 fois




1.Posté par G8 le 01/07/2013 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A QUI LA FAUTE MR NZOUBA A QUI LA FAUTE ET VOTRE PAYS DE CHOIX COMME TJRS ETAIT CELUI DE LA FRANCE. PENDANT CE TEMPS LES GABONAIS SONT ENTRAIN DE MOURRIR DE SIMPLE PALLUDISME.

2.Posté par Zorro le 01/07/2013 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'importe quoi!
Tout ce chemin pour faire une déclaration qui ressemble à un "Aveu d'incapacité" à diriger un "si petit pays"! Une vraie bande d'incapables! Et il vient à Paris pour faire croire que le problème est à l'extérieur du Gabon; alors que cet état des faits leur est incombe totalement.
L'argent qui doit aller à la santé, les gabonais savent où il va; dans vos comptes en banques suisses, françaises, américaines; dans les biens immobiliers; dans les forums sans queue ni tête que vous organisez à longueur d'années.
Vous vouliez qu'on vous laisse avancer; alors avancer maintenant!
Ce ne sont pas les médecins qui manquent au Gabon, mais un simple respect du principe des compétences: le bon médecin (et non le médecin pédégiste) au bon cabinet et au bon service.
Alors monsieur nzouba, redistribuez correctement les postes au ministère de la santé et dans les centres hospitaliers et vos problèmes de santé ne seront plus qu'un vieille histoire.
Mais bon, je sens que cette hypothèse n'est pas la vôtre et que tout ceci n'est que du vent!

3.Posté par Victor le 01/07/2013 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est maintenant que notre Ministre de la Santé Nzouba, Léon ,,Commanditaire de crimes rituel se rend compte que les indicateurs de santé du Gabon sont au rouge Quand tous nos hommes politiques, toute tendance confondue, décident d'aller se faire soigner en occident aux frais du contribuable, et ce depuis des décennies, c'est la preuve même que la santé du peuple est la dernière des préoccupations de nos hommes politiques.

4.Posté par ALI ODJUKU NIGERIAN 100% le 01/07/2013 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS NZOUBA VOUS VOUS PLAIGNEZ POURQUOI ? VOUS PASSEZ VOTRE TEMPS A PRATIQUER DES CRIMES RITUELS POUR RIEN DU TOUT ALORS QUE VOS INDICATEURS SONT AU ROUGE. VOUS NAVEZ ENCORE RIEN VU , TOUT LES MORTS DES CRIMES RITUELS CRIENT VENGEANCE ET VOUS ALLER TOURNER EN ROND SANS AVANCER.
MAUDIT SOIT TU NZOUBA LEON JUSQU'A TA DERNIÈRE GÉNÉRATION POUR CES CRIMES COMMANDITÉS PAR TOI.

5.Posté par Alexandre Nguema Ella le 04/07/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Ce ministre est le plus dangereux des ministres de la république. depuis qu'il est passé au gouvernement, le crédo de ce type c'est le vole tous azymuts. allez voir sa baraque à Mouila où il a même offert un dispensaire! avec quel argent un ministre peut-il accomplir de tels miracles si ce n'est par le vol! CHU d'angodjé, il a volé, ne parlons pas de celui de Lambaréné où il n'y a même pas de budget de fonctionnement. Il est tellement jaloux du travail de ses DG qu'il les sabote. un copain m'a appris que pendant qu'il brade des projets en passant pour celui qui veut le retour de la diaspora, c'est encore lui qui bloque les nominations de ladite diaspora que ses collaborateurs lui propose. alors qu'il dit que les indices de la santé sont mauvais, il n'hésite pas de bruler les budgets de l'état pour se promener dans le monde entier soit disant à la recherche des professionnels de la santé alors que c'est bien lui qui empêche leur retour! Aujourd'hui on apprend même qu'il est entrain de faire changer de nom au CHU de Lambaréné, tout simplement pour dégommer le DG en place. Voilà quelqu'un qui tue tout au passage et qui veut prôner la vie. C'est peut être le président qui ne vous change pas que vous trompez monsieur Nzouba, pas le commun des gabonais. Alors faites bien attention, vous ne serez pas ministre éternellement et ces structures que vous sabotez aujourd'hui seront là quand vous aurez besoin d'elles. c'est à dire quand vous ne serez plus en mesure de vous déplacer vous soigner en occident.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...