News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les héritiers de Pierre Mamboundou font la paix des braves

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 12 Août 2013 à 06:56 | Lu 834 fois

Les cadres de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition historique) qui se sont déchirés à bels dents au lendemain de la mort brutale de leur leader historique, Pierre Mamboundou, ont signé la paix de braves samedi au siège du parti à Awendjé dans le 4èmearrondissement de Libreville



Les héritiers de Pierre Mamboundou font la paix des braves
Thomas Ibinga, un des chefs de frondeurs a à nouveau foulé le pied au siège du parti, sa cravate rouge roulée autour du coup. Avec lui d’autres ténors de l’aile dite ‘’des loyalistes’’. Tout ce beau monde a participé à une symbolique mais émouvante cérémonie de réconciliation.
Le secrétaire exécutif de cette formation politique, Mathieu Mboumba Nziengui en sa qualité de deuxième personnalité de l’UPG avait pris la direction du parti après la brutale disparition de son président fondateur le15 octobre 2011 suite à une crise cardiaque.

Mais le commandement de Mboumba Nziengui a été boudé par une frange importante de cadres du parti. Ceux-ci dénonçaient une grave déviation de l’idéologie et des pratiques quotidiennes de gestion du parti.
Le retour à la sérénité intervient à quelques jours du premier congrès de ce parti créé en 1989. Le congrès se tiendra du 15 au 18 octobre prochain.

La réconciliation entre ex-protagonistes a été matérialisé par la signature d’un protocole d’accord de réconciliation. Ce document qui fixe les grandes lignes de la nouvelle démarche a été élaboré d’accord partie. « Nous sommes vivants et pour la première fois dans notre pays nous faisons la preuve de l’Union », s’est félicité, Marguerite Makaga Virginius, cadre du parti et présidente de la commission de médiation.

« Pendant presque deux ans, l’UPG a connu une scission de ses militants. Cette scission a certainement eu pour facteurs, outre les aspirations des uns et des autres à gérer le parti, aspirations sommes toute légitimes, des incompréhensions et suspicions multiples. Il était temps que cette décision regrettable s’arrête », a déclaré, Mathieu Mboumba Nziengui dans un discours lors de cette cérémonie.

Les docteurs Pélagie Itsana et Jean Romain Mourou, Thomas Ibinga ainsi que bien d’autres anciens dissidents ont réintégré le nouveau conseil du secrétariat exécutif recomposé également de commun accord. « Nous unir est encore la volonté du peuple. Ce peuple qui nous a interpelé avec des langages différents pour que nous puissions réaliser ce que nous venons de faire cet après midi », a déclaré pour sa part, Thomas Ibinga. Pour lui, les valeurs incarnées par son parti à savoir : l’unité, la responsabilité et la dignité doivent plus que jamais interpellées les « Upgistes ».
David Mbadinga, un autre poids lourd qui faisait partie des dissidents n’a pas fait son retour. Selon certaines sources proches du directoire de l’UPG, M. Mbadinga est en passe de créer son propre parti comme l’a déjà fait Bonaventure Ndzighou Manfoumbi, un autre dissident.


Source : Gabonactu

Lundi 12 Août 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 834 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 13/08/2013 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ou contre l'UPG n'est pas très important, au moment où notre inestimable patriotisme est plutôt à encourager lesquels parmi nos compatriotes investissent leurs efforts à opposer une autre voie à ce pouvoir qui n'a de cesse d'œuvrer contre les intérêts du Gabon : un Gabon loin, mais très loin de celui que cherche à nous vendre mal, @Bongoladi : certainement un excellent lecteur du "Petit Livre Vert" !!!

Je suis évidemment de tout cœur avec les hiérarques de l'UPG, aujourd'hui à nouveau liés par ce destin commun, de porter contre un tout petit président, la voie silencieuse du plus gros des Gabonais en proie à d'énormes souffrances.

J'en suis même à former le vœu que ce congrès à venir débouche sur des manifestations de grande ampleur, sur toute l'étendue du territoire. Car pour avoir dernièrement séjourné au Gabon pendant plus d'un mois, j'en suis revenu avec l'idée que NOTRE PAYS A BESOIN D'UN VIOLENT MOUVEMENT DE CONTESTATION pour nous éviter le pire annoncé comme inéluctable, par l'immaturité croissante du PETIT-LA !

12.Posté par Pale Lôge le 12/08/2013 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'expression «la paix des braves» qui s'invite dans la résolution des conflits politiques au Gabon revient à un acteur, imminent universitaire et politique qui s,est toujours illustré dans les négociations,à plusieurs moments de notre histoire. Sans trop d'égocentrisme.

cette expression a une résonance, pour la première fois, après les élections de 1993. Les suites de cette grande messe politique gabonaise avec l'implication de la communauté internationale nous les connaissons. Elles sont l'écho des des tergiversations et dissonances actuelles. Les politiques n'ayant pas la même appréciation ni de l'État ni de la République ni de la Nation. La leur fut tout à nous et rien pour le peuple. Peuple qu'ils se servent pour assouvir leurs desseins.

La sortie de la crise de l'UPG, une première dans l'histoire du Gabon, après le décès d'un leader, ne doit pas être une parodie. La volonté à l'union manifestée par les deux parties dissidentes ne saurait plus prêter le flanc des velléités de scission qui viendraient de lubies et de coups de l'extérieur pour un gout effréné au gain égoïste et individuel.

Cette paix de braves à la différence de celle introductive à ce propos est la défense d'une idéologie léguée. Idéologie dans laquelle les uns ne se reconnaissaient plus et que les autres ont pris conscience pour la vision unique de l'État, de la République et de la Nation. C'est-à-dire un projet commun du développement du Gabon. Développement qui pense à rendre les populations dignes et non des mendiants et des laisser pour compte; de donner de la valeur et un identité crédible à ce Gabon déshonoré, en dépit des appels de pieds médiatiques, si que les indices d'appréciation ne permettent pas de projeter le Gabon dans la sphère des pays riches. malgré tout le potentiel.

Enfin une pensée pour Samuel MBADINGA. Souviens-toi!, dis-je simplement! Même si quelques divergences existent, souhaitable, serait-il de les surmonter pour que Pierre se réjouisse, là-Haut où il se trouve avec d'autres martyrs, d'apprendre l'unité du Parti.

Revenir avec d'autres qui l'ont quitté c'est bien cela la paix des braves déjà entamé par les deux premiers groupes dissidents qui avaient liquéfié davantage les forces des militants. BON VENT ET ALLEZ SEMER PARTOUT LA RÉPUBLIQUE!

11.Posté par julie OWANGUA le 12/08/2013 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dewaraczek pourquoi te rabaisses tu à répondre à ce genre de personne ? c'est une perte de temps ,il veut juste animer la toile c'est tout ou sil est sérieux c'est que sa place est dans un hôpital psychiatrique.
BBM ,après sa gréve de la faim s'est ranger du coté de UN , en pensant qu'il pouvait dribler les caciques qui ont commencer leurs lutte depuis kalakala, puis un moment a traiter le parti de tout et rien pour se retrouver a la mort de PM à UPG, la bas aussi il na vu que du feu ,alors aujourd'hui fait des appel de pieds à odjuku, malheureusement pour lui ,odjuku na pas besoin de lui ,bien au contraire.Donc quand vous parler d'opposants ,ne mentionner pas le nom de BBM , car ce n'est qu'un opportuniste en quête de gloire .
VIVE UPG, VIVE UN, POUR QUE VIVE LE CHANGEMENT

10.Posté par Mvé le 12/08/2013 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bongoladi arrête de boire le vin de palme ; tu fais honte à toute l'humanité. Heureusement que Feu Pédégiste-à-Mort i. ne résonne pas comme toi.

9.Posté par dworaczek-bendome le 12/08/2013 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bongoladi, post n°6
comment pouvez écrire des âneries pareilles?
Qu'a même, croyez-vous un seul instant que qui que ce soit puisse devenir président de ce pays en rejetant les 90 autres?
Votre mépris de vos compatriotes fait mal.
Si c'est avec une telle logique que vous comptez gagner un jour la présidence de la république gabonaise au côté de votre poulain, excusez-moi, mais ce jour n'est pas pour demain.

8.Posté par moi aussi le 12/08/2013 15:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour quoi ben fait peur? Les soient disant opposants veulent l''ecarter parcequ''il est potentiel c''est tout

7.Posté par milangmissi le 12/08/2013 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis fang et depuis que j'ai eu 18 ans j'ai voté pour un seul leader PMM alors @bongoladi je t'emmerde.

6.Posté par Bongoladi le 12/08/2013 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis un vrai Gabonais et je n'aime pas le Fangs, les Batékés et les Nzébis pour citer que ceux la le reste ils represente meme pas 10/100 de la population, je suis punu de Ndendé et c'est nous les vrais Gabonais autochtones donc vous autres vous n'etes que des Equato les Congolais les CentrAfricais et autres laissez notre Moubamba suivre son petit bonhomme de chemin ce qui l'amenera inéluctable sur la plus grande marche du podium j'ai cité PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE c'est le dernier espoir de l'homme punu a prendre le pouvoir

5.Posté par Bongoladi le 12/08/2013 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moubamba aurait convaincu le chef du parti Mboumba Nziengui de pardonner aux loyalistes. Ces loyalistes qui ont vidé l'upg de quelques militants, qui ont porté plainte contre l'upg et ont traité Mboumba Nziengui de pédé et de corrompu. C'est ça la marque des frands leaders qui se préparent au Gabon. Ce n'est pas parce que un fang de l'UN jaloux va écrire des choses qu'on va le croire. Il y en a qui voulaient détruire l'UPG mais le parti de PMM a tenu le coup grâce à l'arrivée de Moubamba. C'est sur que si BBM n'était pas arrivé dans ce parti tout serait déjà sans doute terminé.Mais l'espoir qu'il a ranimé chez les upégistes permet à l'UPG de rêver un peu. Il a dit "le rêve ne doit pas mourir" et ce n'est pas la jalousie de l'UN et des petits couillons qui va nous refroidir nous les militants. En quelques mois et sans faire du bruit, Moubamba a au moins fait passer le BAC à 2500 exclus du bac et favoriser la réconciliation. C'est bien Moubamba, on va finir par te suivre. Les jaloux vont maigrir et l'UPG va prendre le pouvoir.

4.Posté par milangmissi le 12/08/2013 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUI Mais Moubamba n'a rien à faire dans ce partie. Car sa présence n'est que le resultat de son opportunisme sans vergogne. Avant la présidentielle que disait-il de Pierre Mamboundou? A son merdique forum de Reims ces mots sur Pierre Mamboundou raisonnent encore dans ma tête. Et après la présidentielle son opportunisme l'a mené chez AMO and Cie?
Subitement à la mort de Mamboundou, il est Upégiste , je le jure Moubamba, n'héritera jamais du partie de PMM.
Moi, toute ma vie j'ai voté pour PMM pour qui j'avais une admiration grande admiration et ça me fait chier de voir ce crétin de Mouubamba dans le partie de l'homme que moi j'ai admiré et que lui il vilipendait.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...