News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les enseignants grévistes privés de salaires par le gouvernement gabonais

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 25 Mars 2015 à 09:15 | Lu 2814 fois

Le bras de fer entre le gouvernement gabonais et les enseignants syndiqués se poursuit de plus belle. Alain Claude Bilié-By-Nzé, le porte-parole de la présidence gabonaise a annoncé mardi que le paiement de leur salaire du mois en cours, se ferait sur bons de caisse après présentation d’une fiche attestant qu’ils ont effectivement repris les cours. De quoi faire fléchir le mouvement de grève ?



« La décision de mettre sur bons de caisse des agents publics sera effective ce mois-ci, même s’il est vrai que certains enseignants ont commencé à donner des cours. Mais ceux qui prennent les enfants en otage, percevront leurs bons de caisse qu’après présentation de leur hiérarchie d’un document attestant qu’ils ont effectivement repris les cours », a affirmé Bilie-By-Nzé.

Selon lui, cette mesure qui prend effet dès ce jour, entraînera un léger retard dans le paiement des salaires des enseignants. Au lieu du 25 du mois comme habituellement, ils percevront leur solde un jour après, soit le 26 mars prochain. Même si on comprend mal que ce soit au porte-parole de la présidence et non à celui du gouvernement qui procède à l’annonce officielle d’une telle décision gouvernementale à moins qu’elle émane directement du Président de la République.

Le porte-parole de la présidence de la République a exprimé par ailleurs, l’étonnement du gouvernement suite à la persistance de la grève de la « Dynamique unitaire », une plateforme des syndicats de l’administration publique et parapublique, alors qu’un protocole d’accord a été récemment conclu entre les deux parties.

Pour lui, ce mouvement bénéficie d’un appui invisible de l’opposition radicale qui appelle les populations à descendre dans les rues et la « Dynamique unitaire » qui manipule les enfants de 11 à 12 ans à investir la rue. « Ceci n’est pas acceptable, a-t-il déploré.

« Le gouvernement a déjà payé une bonne partie de la Prime d’incitation à la performance (PIP) et intégré 903 sur 1500 enseignants du pré-primaire dans la fonction publique. Malgré cela, une franche continue à maintenir la pression en prenant en otage les enfants », a poursuivi Bilié-By-Nzé.

Le paiement de la PIP et l’intégration dans la fonction publique des enseignants du cycle pré-primaire étaient les deux principales raisons qui avaient amené les enseignants à entrer en grève, rappelle-t-on.

En dépit de la radicalisation des enseignants grévistes, le gouvernement a continué de discuter avec la branche radicale de la « Dynamique unitaire » et ont convenu d’un protocole d’accord ayant débouché sur une augmentation de salaire de 18%, a précisé le porte-parole de la présidence, visiblement excédé par la poursuite du mouvement de grève.

L’éducation est le secteur le plus touché par la grève déclenchée par les syndicats de l’administration publique et parapublique le 9 février dernier. La quasi-totalité des écoles, collèges et lycées des grandes villes du pays sont paralysé depuis le début de ce mouvement de grève.

Avec APA

Mercredi 25 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2814 fois




1.Posté par Leïla le 25/03/2015 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut pas céder à toutes ces mesures d'intimidation. Soutenons les enseignants grévistes en désertant tous nos lieux de travail. Manifestons notre solidarité avec eux dans la rue en leur apportant de l'argent et de la nourriture. Battons nous jusqu'à la chute de ce régime moribond et nauséabond.

2.Posté par port gentil le 25/03/2015 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien parlé compatriote !

3.Posté par Murutab le 25/03/2015 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma chère Leïla, j'encourage ton enthousiasme mais surtout ta détermination à réaliser le vœux de tous les gabonais épris d'amour et d'espoir pour ce si beau pays "béni des Dieux mais maudit par les sataniques qui nous gouvernent". Loin de faire dans l'injure, ce n'est qu'un triste constat qui n'échappe à personne dans notre pays. La question qui se pose à nous aujourd’hui est très simple! est-ce l'Administration de manière générale qui est en grève ou juste le corps enseignant? Comme l'indique du reste l'intitulé de ce noble métier (ENSEIGNANT), au Gabon signifie ''ENSANGLANTE''! dans la chaire comme dans l'âme. Ce sont les parfaits boucs-émissaires des autres agents de l’état qui seront jugés devant l'histoire en fonction de la réaction qu'ils auront en faveur ou contre les enseignants soit, dans le soutien ou encore l'abandon de ces derniers dans leurs privations de salaire. Ne dit-on pas que ''pour mieux régner il faut diviser?'' Je pense que si les gabonais ne veulent plus être "des maboules heureux", ils doivent tous abandonner leur poste de travail pour soutenir leurs frères de lutte enseignants, pour in fine totalement accentuer la paralysie de l'administration satanique de BOA et ses marionnettes de ministres pour qu'enfin tombe ce régime diabolique!!!!!!!!! Prouvons par notre soutien aux enseignants que ces mesures idiotes n'auront jamais raison de notre détermination à bouter BOA et sa bande hors de notre havre de paix !!!!

4.Posté par GABONAIS le 25/03/2015 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BILLIE BY NZE n'est pas un exemple à suivre. C'est une marionnette du pouvoir amateur PDG claniste Bongo

5.Posté par Nkembo le 25/03/2015 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis plus que satisfaits. Tout le monde sait que les motivations des enseignants sont ailleurs.
- Qui a augmenté les effectifs dans les établissements scolaires? Les enseignants eux même avec des inscriptions bizarres moyennant 100 000frs l'inscription et par tête.
- Qui est à l'origine du niveau scolaire assez bas? Les enseignants, en travaillant avec les faux diplômes. Ils font trôp des révendications pourtant leurs enfants sont au privé montrant par là leur carence à enseigner.
- Qui complique la tâche des enseignants? Toujours eux même,ces tintins qui confondent le syndicalisme à la politique. Pitié de nos enfants.
Maintenant qu'ils sont mis sous bons de caisse,d'autres acteurs vont entrer en jeu dans leur grève: Les bailleurs.
Monsieur le premier ministre tenez bon,le laissez aller doit prendre fin dans ce pays

6.Posté par Nkembo le 25/03/2015 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis plus que satisfait. Tout le monde sait que les motivations des enseignants sont ailleurs.
- Qui a augmenté les effectifs dans les établissements scolaires? Les enseignants eux même avec des inscriptions bizarres moyennant 100 000frs l'inscription et par tête.
- Qui est à l'origine du niveau scolaire assez bas? Les enseignants, en travaillant avec les faux diplômes. Ils font trôp des révendications pourtant leurs enfants sont au privé montrant par là leur carence à enseigner.
- Qui complique la tâche des enseignants? Toujours eux même,ces tintins qui confondent le syndicalisme à la politique. Pitié de nos enfants.
Maintenant qu'ils sont mis sous bons de caisse,d'autres acteurs vont entrer en jeu dans leur grève: Les bailleurs.
Monsieur le premier ministre tenez bon,le laissez aller doit prendre fin dans ce pays

7.Posté par GABONAIS le 26/03/2015 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NKEMBO, tu confonds la tâche de l'enseignant son usage politico-syndicalisme, tu as profondément le manquement à analyser la situation qui met les enseignant en grève. qui a augmenter les salaires des enseignants et a vu ses derniers ne pas reprendre le travail? personne encore moins ce gouvernement de fatigués et d'expression d'intoxication.
Un pays sous développé comme le Gabon ne devrait pas perdre du temps à se quereller longtemps dans de tels problèmes mais entrain de réfléchir comment il faut bouster l'économie du pays.
Tu soulèves que les bailleurs vont gréver.Mais tu as oublié que les cours ne seront pas bien préparés et ce sont les enfants qui seront mal formés. Toi aussi pourquoi tu réfléchis comme un PDGiste Nkembo pourtant tu nous proposes de bonnes cuisses de poulet?

8.Posté par gabonais le 26/03/2015 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le porte parole de la présidence est un faussaire il ne mérite pas son poste

9.Posté par Bouka Rabenkogo le 26/03/2015 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Akiééééé A Tara Nzame! le Gabon est vraiment parterre. Aka...Ona Ondo agrégé d'économie! Vraiment pathétique ta déclaration sur RTPDG. Voici ce que sait la franc-maçonnerie. Une véritable connerie des temps dits modernes. Un éminent chercheur zombifié par le minable Ali Bongo, intronisé roitelet de la franc-maçonnerie au Gabon. Akiéééé... a Nzame wame!!!

10.Posté par Le Peuple le 27/03/2015 12:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais Nkembo,on a l'impression que tu veux rester sous developpé et miserable comme tu l'est actuellement!Le nouveau systeme de remuneration profitera à qui?Aux seuls enseignants ou à tous les fonctionnaires Gabonais?Je pense que l'idee de Leila est bonne;mettre en place une structure pour recueillir des dons et soutiens de toutes formes pour aider les enseignants et tous ls autres fonctionnaires de Dynamique U.à tenir le coûp et à ne pas ceder!Yes we can!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...