News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les employés d’une société forestière dans le sud-est du Gabon dénoncent leurs conditions de travail

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - News le Vendredi 18 Février 2011 à 09:15 | Lu 816 fois



Les employés de la Société forestière industrielle de Koula-Moutou (SFIK), basée au village Lemengué, dans le département de la Lombo Bouéguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), ont dénoncé leurs conditions de travail exécrables et exigé une meilleure prise en charge sociale.

Au cours d’un entretien avec l’AGP, les mêmes agents ont aussi dénoncé les licenciements abusifs, le non versement de leurs cotisations ainsi que la part patronale à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non paiement des allocations familiales et l’absence de prise en charge médicale.

Les travailleurs de la SFIK reprochent également à leur employeur de ne pas aligner les salaires sur le Salaire minimum mensuel, le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé, fixé à 150.000 FCFA par le gouvernement gabonais depuis mars 2010.

Ils se plaignent aussi des mauvaises conditions de travail, du manque d’eau potable, de l’absence de dispensaire, de transport, de l’insalubrité dans la cité des ouvriers, etc.

Les responsables de la SFIK, propriété d’un homme d’affaires malaisien, restent sourds aux récriminations et revendications de leurs employés qui ont décidé de les porter à l’attention des autorités locales, notamment le préfet du département de la Lombo-Bouéguidi et le chef de cantonnement des Eaux et forêts.

Depuis juillet 2010, l’exploitation forestière connaît un ralentissement en raison de la décision du gouvernement d’interdire l’exportation du bois en grume, une mesure destinée à encourager la transformation locale du bois.

Une zone industrielle spéciale est entrain d’être construite à Nkok à près de 30 km au sud de Libreville, la capitale, où seront implantées les usines de transformation du bois, richesse primaire du Gabon, 2ème source de financement de l’Etat gabonais, après le pétrole, et deuxième employeur du pays après la Fonction publique.


Vendredi 18 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 816 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Avril 2017 - 07:17 Les douaniers paralysent le Port d’Owendo

Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame







Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée