News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les chroniques de l’Agitateur : Schweitzer saint homme ? Hum... Pas si sûr!

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 23 Juillet 2013 à 07:08 | Lu 320 fois

Rassurez-vous, Dieu et le diable me sont témoins. Je ne fais pas ici « le procès d’un Prix Nobel ». Je tiens simplement à rétablir une partie sombre de l’histoire d’une grande figure que le symposium de Libreville organisé tambours battants dans le cadre du centenaire de l’arrivée au Gabon du Dr Albert Schweitzer, a outrageusement occultée.



Les chroniques de l’Agitateur : Schweitzer saint homme ? Hum... Pas si sûr!
Je tiens à dire toute la vérité, rien que la vérité, sur l’histoire d’une âme qui, dit-on, a mis sa vie au service des autres. Une histoire qui, pour un devoir de mémoire, doit être racontée aux nouvelles générations. Cela est ma seule motivation. Donc, de grâce, ne m’accusez pas de bousiller une icône planétaire.

Le centenaire de l’arrivée du Docteur Albert Schweitzer dans la forêt équatoriale gabonaise qui, malgré des manquements graves constatés et qui auront ruiné quelque peu le sérieux et la pertinence d’une telle rencontre, a brassé du beau monde issu de 22 pays d’Europe et d’Afrique.
Etaient présents à ce grand messe : intellectuels, Prix Nobel, scientifiques, inventeurs et journalistes. Toutes ces lumières ont échangé dans le cadre de cette rencontre de haut niveau.

Ils ont, au cours de ce symposium, blablaté sur tout, sauf sur certains aspects ternes de la vie de ce grand homme.
Le symposium s’est juste borné à nous causer de l’état de la recherche concernant trois épidémies que sont la tuberculose, le sida et le paludisme qui tuent en masse selon les spécialistes. La vie du Dr Schweitzer aurait dû, pourtant, constituer la cerise sur le gâteau. Mais non, les gaillards sont restés muets là-dessus.

Si les échanges étaient d’un bon niveau, il faut toute fois regretter que les interlocuteurs aient esquivé les aspects qui fâchent, le côté lugubre du personnage que l’on a abusivement présenté sous les traits d’un saint-homme.

Même les scientifiques habitués à la rigueur implacable qui passe pour la boussole dont ils se servent pour explorer la connaissance dans ses coins et recoins, se sont tous tus sur les côtés sinistres du Prix Nobel de la paix. Un prix qui, pour de nombreux observateurs, est une grosse imposture puisque le récipiendaire n’a jamais rien fait pour la paix. On ne l’avait jamais vu, avec sacs de riz au dos, dans les camps de réfugiés d’une Afrique alors ravagée par des guerres communautaires.
Nous savons tous que le Dr Schweitzer était un personnage controversé. Que des politiques comme le Président Ali Bongo Ondimba, interrogés sur cet aspect, estiment que le moment était mal choisi pour évoquer de telles questions et qu’il fallait plutôt se concentrer sur l’essentiel à savoir son œuvre pour les populations gabonaises, que toute œuvre humaine n’était pas exempte d’imperfection, est compréhensible pour des hommes politiques rompus au langage diplomatique.

Mais que des scientifiques et des intellectuels ferment les yeux sur des aspects aussi importants qui nous permettent de mieux cerner le personnage que certains de ses pairs présentent comme un charlatan qui se serait servi des nègres pour son lobbying à l’échelle internationale, est cruellement insoutenable.

Le centenaire du Grand Blanc de Lambaréné célébré en Alsace, avait donné lieu à des échanges vifs entre participants divisés par les deux « personnages contraires » incarnés par Schweitzer.

Le Schweitzer Docteur humaniste, le philosophe, le théologien, le musicien et le Schweitzer aux méthodes brutales dignes de l’Allemagne Nazi.

Ce grand ami du physicien allemand Albert Einstein (dont les travaux sur la relativité auraient inspiré la bombe atomique) et de la Reine d’Angleterre, était accusé d’avoir transformé ses patients en cobayes.

L’histoire nous apprend que l’homme préférait l’éclairage à la lampe tempête aux moyens modernes d’éclairage.
Il déclinait des dons de groupes électriques pour son hôpital qui en avait pourtant cruellement besoin, au prétexte que ces moyens étaient inappropriés pour les indigènes.

De même qu’il s’était opposé aux indépendances, trouvant que les Africains encore immatures pour prendre en main leur destinée. Sa vision réductrice des Africains n’était donc pas différente de celle des colons qui voulaient maintenir les colonies sous protectorat métropolitain.

Rien de tout cela n’a pas été dit au cours de la rencontre de Libreville. Et c’est bien dommage ! Tente-t-on, par cette volonté de gommer ce sombre passé de l’homme et réécrire ainsi l’histoire ?

Il est vrai que l’on doit se garder de dire certaines choses en ce moment précis pour ne pas parasiter la fête, est-ce ce qui explique qu’on ait passé la brosse à reluire sur le personnage au point d’ignorer ses mauvais côtés de petit colon endurci?
C’était pourtant l’essentiel qui, malheureusement, a été habilement esquivé.

Il est vrai, reconnaissons-le, que le grand Blanc a quitté la civilisation pour partager un espace de vie avec les villageois, les moustiques, les bêtes sauvages, les serpents, la malaria, la lèpre et le pian.

Il aura fait preuve de courage et d’un sens élevé d’altruisme et d’humanisme. Mais toutes ces grandes qualités humaines, pour les besoins de l’histoire, ne doivent pas occulter ses fausses coutures, un pan important de sa vie, le chaînon manquant sans lequel, Albert Schweitzer ne serait pas cerné par les générations futures dans toute sa dimension.


Publié le 23-07-2013 Source : Gaboneco.com

Mardi 23 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 320 fois




1.Posté par Pale-Lôg le 23/07/2013 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Gaboneco d'avoir rappeler les non-dits vexatoires, pour les politiques en quête du sensationnel sur lesquels les scientifiques devaient débattre pour être cohérents avec leur art.
cela se comprend fort aisément. Jouir d'un séjour touristique au Gabon et à Lambarené, quoi de mieux! La raison n'avait pas sa place. Et pourtant, l'histoire sur « le grand blanc de Lambarené» n'est pas aussi rose. Beaucoup de points sombres l'émaillent.

Mais on va encore faire comment!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...