News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les chroniques de l’Agitateur : Ndong Sima « bientôt viré », so what ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 30 Juillet 2013 à 08:51 | Lu 1723 fois

Une tension opposerait, si l’on en croit certains médias, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba et son Premier ministre Raymond Ndong Sima qui, selon les mêmes organes, sans doute dans les secrets des dieux puisque ayant consulté les oracles, serait déjà sur un siège éjectable.



Les chroniques de l’Agitateur : Ndong Sima « bientôt viré », so what ?
Ses jours à la tête du gouvernement seraient déjà comptés. Ce n’est même plus qu’une question d’heures, prédisent certains visionnaires avec une ferme conviction digne de Nostradamus.

Que l’on vire un premier ministre pour un autre, y a-t-il matière à en faire une tartine ? Cela ne relève-t-il pas du classique républicain? Hein !

Quoi de plus normal que de jeter par dessus bord le commandant d’un navire qui a perdu tout contrôle sur les membres d’équipage? Faut-il continuer à voguer sans fin vers des horizons inconnus parce qu’il faut absolument sauver le soldat Ndong Sima?

Si son incompétence est avérée, pourquoi continuer à le conserver sachant bien que l’urgence commande des résultats de son action à la tête du gouvernement.

Ses résultats sont-ils satisfaisants à la lumière de la feuille de route tracée par le Président ? Tu ne piges rien, mon coco ! Il ne s’agit pas d’incompétence. Mais plutôt de trop de compétence qui gène plus d’un au poing qu’il se serait mis tout le monde à dos. Ah ouais !?

Tapies dans l’ombre, des forces colisées auraient juré d’avoir sa tête. Est-ce que tout cela n’est pas que pure imagination sortie de la tête de quelques illuminés prophétiques qui ont cette faculté de manipuler l’opinion ? S’agirait-il d’histoires de comptoirs que l’on débite après une bonne cuite ?

Le premier ministre se plaindrait de ce que son action serait bloquée par des forces d’inertie en embuscade dans l’antichambre présidentielle. Des faucons du pouvoir émergent seraient ces empêcheurs d’évoluer tranquille. Apprend-t-on.

L’homme de Bangos, son quartier où il règne comme dans une chefferie traditionnelle, se serait plaint de ce que son action rencontrerait des embuches. L’homme aurait laissé échapper des indiscrétions sur ses échanges avec le Président au sujet des supposés 70% du capital détenus par l’Etat gabonais qui, en réalité, seraient sous le contrôle des mêmes forces d’inertie. Cette gueulante avait provoqué la réaction du Porte-parole de la Présidence de la République, Alain-Claude Billie By Nzé qui, sans faire dans la dentelle, l’invitait à rendre son tablier. La position du porte-parole se justifiait par le fait que Ndong Sima avait failli au devoir de réserve attendu de tout membre du gouvernement. Devoir sans l’observation duquel il s’exposait, au mieux, à une excommunication, au pire, à une fatwa.

Dans un gouvernement, la solidarité doit être de mise. C’est comme dans une secte. Le secret est d’or, de même que l’esprit de corps. Tout membre du gouvernement est solidaire de l’action du groupe en bien ou en mal. La responsabilité, au nom d’un principe sacro-saint, n’est-elle pas collective ?

Ne pas adhérer au principe, signifierait la trahison qui suppose donc la démission pure et simple. En politique, il est des erreurs que l’on ne peut pardonner.

En piaffant un peu trop au point d’attirer les regards extérieurs, Ndong Sima a-t-il seulement mesuré les conséquences que son action aurait pu entraîner ? Ou bien, il l’a fait sous l’effet de ses pulsions nerveuses?

Il est tout de même étonnant que ce pratiquant d’arts martiaux manque de maitrise de soi au point de vouloir bander les muscles à la moindre frustration.

Que l’on vire ou non Ndong Sima, on s’en tape, ce ne sera pas la fin du monde, contrairement à ce que pense son fan club. Et ce ne sera pas le premier à être viré. Alors…

Publié le 30-07-2013 Source : GabonEco

Mardi 30 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1723 fois




1.Posté par milangmissi le 30/07/2013 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que l’on vire ou non Ndong Sima, on s’en tape, CE N'EST PAS çA QUI VA AMÉLIORER LE QUOTIDIEN DES GABONAIS. Le problème c'est pas Ndong Sima c'est le système BONGO-PDG qui est le problème du Gabon

2.Posté par ESPERANCE NGABATIA le 30/07/2013 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ON SEN FOU IL APPORTE QUOI AU GABON ?ILS SONT TOUS PAREIL, APPAREMMENT C'EST UN DES 1ERS MN LES PLUS NUL SI JE NE M'ABUSE . C'EST A CROIRE QU'ON DEVIENT AUSSI NUL LORSQU'ON BOSSE A COTE D'ODJUKU , SA BETETE EST CONTAGIEUSE. C’ÉTAIT UN CADEAU EMPOISSONNER , FALLAIT QUE CE NDONG SIMA LE COMPRENNE ,MAIS ATTIRER PAR LES BIENS DE CE MONDE IL A VITE FAIT D'ACCEPTER AVEC SON SOURIR COLGATE , JE VOUS DIT MM DANS SA FAMILLE IL EST CONTESTER ,LA PREUVE DÉSIRÉ ENAME DE L'ECHOS DU NORD ,SON PROPRE NEVEUX, DANS SON VILLAGE ENCORE PIR CAR NA RIEN FAIT DE CONCRET.

3.Posté par israel le 30/07/2013 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce qui est tres sur , c est que nous sommes en enfer et le réglement d'où le reglement est tres diffirent de celui du monde normal, . c est alors que le premier ministre n'est qu un homme qu'un president hyper puissant choisi aléatoirement que cela puisse paraitre...

c est ainsi que BONGO 1er disait"" je peux faire d'un chien un homme et d'un homme un chien""""""

meme si, nous nous adossions en faux aux principes démocratiques modernes et que nous sommes les fils à papa qui dans une moindre mesure n'avions pas connu la galere comme les fils de planteurs de cacao , mais malheureusement nous nous comportons toujours pire que les arborigenes ou les dictateurs antiques( aucunement depuis le debut des années 90 une assemblée nationale en afrique ayant 99,99999 % de deputés du parti au pouvoir) ça c'est une honte lorsqu'on sait que les jeunes peuvent faire mieux que leur papa ( voyons comment un royaume comme le maroc est en train de se démocratisé devant nous et nous on va de MAL EN PIRE- D4O% LA marche sorciere "UN PAT EN AVANT 3 PATS EN ARRIERE ....

4.Posté par israel le 30/07/2013 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ ESPERANCE NGABATIA
mon tres cher c est vrai ce que tu dis , " il n'a rien fait dans son village depuis "" ça ce sont vos paroles et lorsque le roi de BIKELE avait transformé son village en moins de 2 ans , vous aviez dit quoi?

SOYONS PARFOIS LOGIQUES S IL VOUS PLAIT

5.Posté par Maitre coly le 30/07/2013 18:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L gabonais dans la chambr du gain,ayayaye ndong prefere le limogeage a wi.ki va lesse l cortege militaire ma so wo de

6.Posté par Départ d'ALI BONGO en 2016 le 31/07/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.youtube.com/watch?v=hg5_QmndlnA&feature=youtu.be

7.Posté par ONDIMBA OLERI le 31/07/2013 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2016 faut pas rêver comment ce dictateur sanguinaire partira til si les gabonais ne le chasse pas de force ? j’espère que tu ne cpte pas sur les urnes car vous savez comment sa se passe. sinon vous aurez rien que vaut yeux pour pleurer car une fois de plus il va nous entuber

8.Posté par MBOURANTSUO le 31/07/2013 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi aux commandes seul un BONGO sera président. Et vos élections 2016-2023 juste de la mascarade.

VOTEZ ALI BEN BONGO EN 2016 POUR UN GABON ÉMERGENT ET UNE MBOURANTSUO PRÉSIDENTE DE LA COUR CONSTIPATION À VIE.

Après tout le Gabon appartient aux Bongo que cela vous plaise ou non.

BONGO PRÉSIDENT EN 2016, EN 2023, EN 2030, EN 2037!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par boumba le 31/07/2013 22:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
votre caballe contre ndong sima ne marchera pas car celle ci est mal saine ...cest sur quil vous empeche de bouffer un tl acharnement

10.Posté par NEM le 01/08/2013 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très impressionnant que certains n'aient pas compris la profondeur du texte. Il est précisé que toute action s'orientant à un quelconque sujet de développement du pays par le PM rencontre des blocages orchestrés par les étrangers qui décident avec le Chef de l'Etat gabonais. Sans passion, et pour recadrer l'entendement, nous ne pensons pas que sieur Ndong Sima a une vision qui dégraderait le développement du Gabon et le bien-être de sa population; celui-ci est d'ailleurs loin d'être un mauvais professionnel. Le prochain PM fera le même temps et n'apportera rien si la machine à billets de chaque Ministère de l'Etat gabonais est gérée par les étrangers qui tournent autour du Président. Attendons voir la suite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...