News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les choses du pays : Obéissant à des « pratiques occultes », il violait sa fille adoptive.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 15 Janvier 2013 à 06:59 | Lu 1597 fois

Un trentenaire gabonais, conducteur d’engins dans une société opérant à Lambaréné, a été placé en détention préventive la semaine dernière à la maison d’arrêt de ladite localité, pour viol sur sa fille adoptive de 10 ans.





Les choses du pays : Obéissant à des « pratiques occultes », il violait sa fille adoptive.
Ghislain Mouloungui, avait pris l’habitude de sodomiser la fille de sa concubine, âgée de 10 ans.

En effet, s’étant rendu chez un maître spirituel pour se procurer un fétiche lui permettant de rayonner en milieu professionnel et social, le « Nganga » lui aurait conseillé de sodomiser la petite Luciana Martine.

Pour faciliter le processus, le maitre spirituel lui aurait remis un flacon contenant un liquide à oindre sur l’orifice anal de l’enfant avant l’acte sexuel.

N’ayant pas nié les faits, il déclare : « j’ai utilisé ce produit pendant un bon bout de temps. Quand j’ai constaté qu’il devenait gênant, je m’en suis débarrassé. A la place du produit, j’utilisais maintenant un autre nommé Cytéal ».

Profitant de l’absence de la mère de la petite, il abusait d’elle et lui ordonnait de ne rien dire à personne. Cette situation a duré jusqu’au jour où le couple a eu des démêlées, conduisant la mère de la victime à quitter la maison avec sa progéniture.

Ne pouvant supporter l’absence de sa petite victime, le bourreau cherchera par tous les moyens à faire revenir sa victime avec les autres enfants. Mais la petite Luciana refusera catégoriquement de rentrer.

« Je ne retourne plus là-bas. Papa me fait toujours de mauvaises choses par derrière », aurait elle confié à l’un de ses oncles, qui ne tardera pas à alerter toute la famille.

La compagne et les enfants ont malgré tout regagné la maison familiale. Après ce retour, Ghislain Mouloungui tentera de renouer sans vergogne avec sa pratique abominable, toujours en l’absence de sa compagne. Il y parviendra une fois de plus.

Mais ce jour-là, décidée à ne plus jamais revivre ce calvaire, la petite fille se confiera à sa mère qui alertera aussitôt la brigade de Gendarmerie Centre.

Lors de son interpellation, le bourreau est passé aux aveux, relevant qu’il s’agissait d’une pratique mystico-spirituelle. Ghislain Mouloungui avait la garde de la petite Luciana depuis l’âge d’un an et était aux yeux de tous, considéré comme son père.

Suite à ces viols répétés, la santé de la petite fille se serait dégradée.




Publié le 15-01-2013 Source : Gaboneco

Mardi 15 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1597 fois




1.Posté par coudou le 15/01/2013 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le pseudo féticheur doit aussi être arrêté.

coudou

2.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 15/01/2013 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qu'il faut surtout dans l'immédiat, c'est que des co-détenus se chargent de la mission de rendre à ce criminel ignoble, la monnaie de sa pièce : qu'une vingtaine de bons gaillards le dépucèle violemment en taule ! Comme ça, Ghislain Mouloungui comprendra ce que signifie porter atteinte à l'intégrité physique d'une gamine de 10 ans !

Et dire qu'il se trouve encore en liberté, tant de pères criminels comme ce Ghislain Mouloungui, qui s'adonne secrètement à ces pratiques rétrogrades pour répondre à des espoirs vains...je connais par exemple plusieurs hommes politiques (en fonction) qui obligent leur belle-famille à leur confier des parentes (nièces, petites-filles, cousines germaines, etc.) mineures de leurs femmes actuelles, que ces vieux pédophiles gardent chez eux et peuvent ainsi les violer avec la complicité silencieuse des épouses délaissées...et on nous dira que c'est pour respecter la tradition...mon oeil !

3.Posté par Priscilla le 15/01/2013 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est bien que le journal ait publie la photo de ce sous-animal ! c'est important de mettre un visage derriere les noms de ce genre de monstre.
Vraiment qu'il ait son compte en avec les autres detenus de la prison.

4.Posté par ITSEMBI le 15/01/2013 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce type mérite la peine de mort. J'espere qu'il paiera cher en taule où probablement les macho defonceront son arriere. Que le diable emporte son âme des maintenant

5.Posté par gervaisout le 15/01/2013 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hum...elle a mis l oncle au courant...il a alerté la famille....mais la mère est quand même repartie chez cet enc***** et l enfant a a nouveau été violée...vraiment les Africains et l'argent...

6.Posté par AMOUR le 15/01/2013 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUEL CAUSTO SUR UNE PTE FILLE DE 10ANS ,C'EST CRIMINEL IL DOIT FAIRE LA PRISON A VIE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...