News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les Handicapés gabonais veulent faire l'amour comme tout le monde

Le site de la Liberté - Inspecteur Kouakou le Jeudi 23 Mai 2013 à 00:00 | Lu 1191 fois

C'est ce qui ressort d'une enquête menée auprès des personnes en situation de handicap. Ont été consultés des infirmes, des sourds-muets, des aveugles, des handicapés-mentaux, et si les infirmes n'ont pas de problème à assouvir leurs besoins du bas-ventre, c'est plus compliqué pour les autres catégories qui éprouvent d'énormes difficultés à plaire aux femmes, et par conséquent à étancher leur soif naturelle.



Les Handicapés gabonais veulent faire l'amour comme tout le monde

Comment alors aider ces personnes asexuées malgré elles, à connaître ou à vivre une sexualité épanouie ?

Il y a deux poids deux mesures chez les handicapés. Marcher sur un pied, marcher à l'aide d'une canne et marcher en chaise-roulante ne présente aucune différence entre ces handicapés-moteurs et les valides. Beaucoup sont en couple, mariés, concubins ou célibataires, mais "côté pine, pas de souci : ça fonctionne très bien avec ma Félicité", se réjouit un Abou-Beaumaréchal Sakar-Mondjô dont l'infirmité des deux pieds est de naissance.

Il dit même que des années avant de recevoir une chaise-roulante flambant neuf d'un généreux donateur du FUAPO en 1996, tandis qu'il se déplaçait en se tirant par terre, "la poussière et la boue que mes habits ramassaient en chemin ne m'empêchaient pas d'aller frapper toc-toc à la porte de Yogo-Santé, pour mon petit coup tranquille, ni vu ni connu. Aujourd'hui j'ai mis pour moi en case, je bricole quelque part, ma femme que grossesse sur grossesse jusqu'à 8 ! Je n'envie pas quelqu'un ! J'ai tout ce qu'un homme a. Je peux même vous montrer mon truc, si vous voulez ?"

Nombre de handicapés-moteurs auraient pu raconter la même histoire que cet Abou-Beaumaréchal Sakar-Mondjô. L'un de ceux qui ressemblent trait pour trait aux danseurs de Kaki Disco, un certain Mouss-dit-Moussav, intérimaire au Port d'Owendo où il "applique le mougangou", se targuait d'un beau palmarès de tombeur, d'habitué au gono, d'une polygamie officieuse, d'être une coqueluche du bar de Nkembo, "La Route la joie".

Son de cloche différent chez les sourds-muets et les aveugles que "personne ne regarde comme des êtres humains. Nous sommes délaissés ; les gens nous négligent ; les gens croient qu'on n'a pas de corps ; heureusement qu'il y a la masturbation, sinon on allait faire comment ? Baiser c'est un miracle pour les gens comme nous !", mais d'abord et surtout chez les handicapés-mentaux. Ne se rendant pas toujours compte qu'ils sont en droit d'avoir des envies physiques, ils ne sortent que rarement de la maison de leurs parents ou escortés. "Je garde la maison", se décrit un Mika, 48 ans, qui laissait de temps en temps dépasser sa tête d'une barrière de Kalikack. Les relations sexuelles, Mika sait ce que c'est, il en voit à travers des DVD à caractère pornographique, sous autorisation de la ménagère équato que ce Mika a déjà surpris aux chiottes ou en train de prendre un bain en plein air, toute en slip. Il avoue cependant que ses parents lui ont maintes fois déconseillé de penser à ces "choses d'impolis".

Cet ordre n'a pas effacé de son esprit parfois éveillé, de goûter à une femme. Françoise Nyamatte, elle, 29 ans, épileptique, diabétique, une peine à fixer son attention, de violents tocs d'automutilation, âge mental 6 ans, ancienne élève à la Fondation Horizon Nouveau, dépucelée cette année après un viol et régulièrement la cible de coïts forcés avec quantités d'habitants de son quartier Carrefour-Poubelle, la vie de cette pauvre dame donne une idée du quotidien malheureux en amour de nos compatriotes déficients mentaux. Souamy Edouard, lui, en dépit de sa mauvaise diction, rigolait en revendiquant de souiller son matelas par le biais des BDA, des photos de cul, de l'huile d'arachide...de tout ce qu'il trouve dans ses balades solitaires Derrière-Djoué-Dabany.

La volonté est donc grande de coucher chez lesquels de nos handicapés en sont privés, le plus souvent depuis leur naissance. Si c'est assez délicat et presque immoral d'oser mettre des mots sur la sexualité notamment des handicapés-mentaux, jugés irresponsables civiles par la loi, ça parait encore plus délicat et tout aussi immoral de balayer d'un revers de la main le droit de ces hommes et de ces femmes pas comme les autres, à vouloir répondre aux désirs de leurs corps. Les familles ignorent ce droit. L'Etat aussi. Les recherches universitaires et cliniciennes n'accordent aucune sorte d'intérêt à l'accessibilité des handicapés à une sexualité consommée.

Ailleurs qu'au Gabon toutefois, peut-être une raison d'espérer, des voix avancent la possibilité des assistants-sexuels, une municipalité française songe à un service public qui fournirait une aide sexuelle aux individus auxquels le handicap a enlevé la capacité d'aller chercher une aventure par leurs propres moyens : des travailleuses ou des travailleurs du sexe viendrait à domicile s'occuper des handicapés, caresses ou pénétration ou les deux, moyennant un salaire.

A charge au ministère de la Famille de fixer les règles pour que nos handicapés prennent du plaisir en toute sécurité. Mais est-ce envisageable au Gabon ? Est-ce bien raisonnable de proposer une telle solution qui ne manquera pas de susciter un tollé social ? Peut-on quand même y réfléchir ? Le sexe n'est-ce pas une thérapie prescrite aux valides en état de stress ou sujets à des crises d'angoisse ? Les valides se détendent bien via l'acte satisfaisant, pourquoi pas les handicapés ?

Jeudi 23 Mai 2013
Inspecteur Kouakou
Vu (s) 1191 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...