News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les Chroniques de l’Agitateur : qui sera le futur Maire de Libreville ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 23 Décembre 2013 à 14:36 | Lu 1248 fois

Les résultats, pour les dernières élections locales, sont connus. Le Parti démocratique gabonais (PDG), le Centre des Libéraux Réformateurs (CLR) et les listes indépendantes ont raflé la mise à travers tout le pays.



L’heure est désormais aux alliances même contre-nature, car seule la fin justifie les moyens. La plus grande inconnue aujourd’hui c’est : qui sera le prochain édile de l’hôtel de ville de Libreville ?

On avance des noms : Jean Boniface Assélé du CLR, Jean Eyeghé Ndong indépendant et Barrot Chambrier du PDG.

Les arrangements de coulisses vont nous situer sur les tronches de ceux qui vont diriger nos mairies. L’on annonce que la décentralisation sera désormais effective.

On comprend dès lors le rush vers ces élections qui ont réveillé même les vieilles reliques politiques qui avaient pourtant déjà jeté l’éponge et sombraient depuis lors dans une totale hibernation.

Heureusement que l’Etat a prévu les garde-fous sinon qu’en serait-il de l’argent du contribuable ?

Vous vous imaginez de l’utilisation qu’on en aurait fait, surtout de la part des gens qui ont un mauvais rapport avec l’argent et dont on connait les lourds casiers judiciaires !

Ce sont donc des Agents comptables du ministère du Budget qui vont gérer la manne, nous a rassuré le Porte-parole de la présidence de la République, Alain-Claude Billie Bie Nzé, lors de sa dernière conférence de presse.

Le porte-parole qui s’est d’ailleurs félicité de la bonne tenue de ces élections comme pour dire (sans le dire) que les opérations de vote étaient bien organisées.

Donc la première élection à données biométriques, était une réussite contrairement à ceux qui prédisaient un flop et le tripatouillage électoral massif mis, à tort ou à raison, au crédit du parti au pouvoir (ça c’est toujours lui qui le dit hein !).

Le Porte-parole n’a pas, pour autant, lâché un mot sur le climat qui a prévalu dans certaines formations politiques lors de la confection des listes électorales.

Un climat qui a déteint sur les résultats.

C’est pourtant ce qui s’est passé dans un grand parti du pays où une grande dame s’était entêtée, malgré la vive opposition des autres camarades du parti, à s’imposer comme tête de liste aux dernières élections locales, sachant bien qu’elle trainait un sérieux handicap : sa monstrueuse impopularité qui ne pouvait être un atout de campagne. Bien au contraire, elle a plutôt torpillé toutes les chances de remporter le maximum de sièges.

A cause de cette dame, tout le bateau a coulé. Il fallait admirer sa campagne d’affichage, des affiches de très bonne facture. Sur ces affiches, la ribambelle de candidats aux tronches passées au gommage avec des cheveux postiches et très sapées, (et propre comme des sous sortis à peine de la banque centrale). Comme des stars de la chanson, ils étaient alignés en biais.

Comme quoi, tout cela n’a eu aucune emprise sur les électeurs potentiels qui avaient leur petite idée derrière la tête.

Surtout que les électeurs habitués aux fortes sommes d’argent pour guider leurs choix, avaient reçu de leur part, juste de quoi s’acheter une Régab ( bière locale) dans un maquis de la place.

Lors des causeries, en effet, la dame donnait aux chefs de bandes à peine 300.000 F CFA au moment où les concurrents donnaient eux le double, voire le triple. Les électeurs peinaient à comprendre que cette liste truffée d’une constellation de milliardaires et autres grosses fortunes de la place, leur donne du pipi de chat. Y aurait-il eu rétention du fric ? En tout cas, les supputations sont allées bon train dans les chaumières.

La sanction infligée à cette dame et à sa liste, outre les électeurs qui voulaient en découdre, il y a eu aussi les camarades du parti qui ont voté contre cette liste qui, du reste, était loin de faire l’unanimité.

C’était une gifle pour se venger de ce qu’elle s’était imposée comme tête de liste par la force du poignet ou plutôt la force de son statut de grande dame du pays, mettant ainsi ses camarades en minorité. Ils ne pouvaient donc le lui pardonner. Sa liste a perdu parce que victime, semble-t-il, d’un complot ourdi au sein même du parti.

Des consignes de vote auraient été données contre sa liste. Lorsqu’on sait que cette dame a remué terre et ciel pour s’imposer tête de liste afin de viser le l’hôtel de ville ou le Senat, quel autre point de chute faut-il lui trouver si ce n’est à ces deux endroits surtout que la pôvre va à la retraite dans quelques semaines !

Bon, en même temps, tout ceci ne dit pas qui sera le prochain édile de Libreville, vaillant et valeureux remplaçant de Jackie 1000 diplômes ?

Alors, à vos pronostics !

Source : Gabonéco

Lundi 23 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1248 fois




1.Posté par Giap Effayong le 24/12/2013 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi avoir entretenu dans votre article un mystère qui,en réalité n'en est pas un puisque,dès l'entame de la lecture,nous comprenons déjà que c'est de dame Laure olga Gondjout dont faites allusion.Certes,elle a été battue dans les urnes,mais connaissant sa proximité avec Ali Ojukwu,il ya lieu de penser que ce dernier lui trouvera certainement un autre point de chute.C'est ça le Gabon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...