News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les Chroniques de l’Agitateur : Ona Ondo va mal dormir !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 28 Janvier 2014 à 05:52 | Lu 1948 fois

Très attendue la formation de la nouvelle équipe gouvernementale qui sera conduite par le nouveau promu, le professeur Daniel Onna Ondo fraîchement bombardé à ce poste en lieu et place de Raymond Ndong Sima proprement viré.



Avant cette nomination à ce prestigieux poste, tout le monde se lançait dans des pronostics pour le moins improbables. La presse n’est pas en reste. Qui sort ? Qui entre ? Les médias s’en donnent à cœur joie dans ces supputations.

Il en est même qui ont publié une liste de noms de futurs membres du gouvernement. La future équipe gouvernementale polarise, en effet, toute l’attention et devient même le nouveau centre national de gravité.

Si elle n’est pas visible, la psychose hante pourtant certains membres de l’équipe actuelle qui sont rongés par la peur d’être éjectés du gouvernement comme des malpropres.

Il faut donc faire feu de tout bois pour y rester. Certains souffrent dans leur for intérieur à l’idée de ne plus être appelés ‘’monsieur le ministre’’, tellement ils sont accrochés, telles des sangsues, à de tels artifices.

Certains membres du gouvernement qui estiment que tout doit se jouer avec eux, rien qu’avec eux, se livrent, pour s’accrocher, à toutes les gymnastiques possibles.

Il en est même qui, pour atteindre leur but, écument toute la faune et la flore à la recherche du caméléon, censé procurer des pouvoirs capables d’influencer leur destin.

Le reptile est si recherché pour ses vertus magiques supposées, que le pôvre est menacé de disparition ! Une espèce donc à inscrire au nombre d’espèces à protéger.

D’autres, depuis que la formation du nouveau gouvernement est imminente, fréquentent assidûment les charlatans qu’ils payent à prix d’or contre leur ou leur maintien au gouvernement.

D’aucuns sont soumis à de rituels imbéciles : genre marcher tout dénudé à une heure avancée de la nuit ou arpenter les cimetières, voire avoir des rapports sexuels avec un malade mental. S’il ne leur est pas demandé carrément des organes humains communément appelés « pièces détachées ».

C’est à peine croyable que des gens normalement constitués, pour atteindre leurs objectifs, perdent la raison et font appel à l’irrationnel qui devient leur bouée de sauvetage.

Des histoires de ces présidents de la République qui se sont laissés embobiner par de soi-disant marabouts et qui, en vérité, étaient de parfaits ‘’fayman’’, sont souvent contées en Afrique.

Certains étaient même condamnés à sacrifier des boeufs entiers et soumis aux bains de purification par le sang versé.

Tel Raspoutine, ce moine et imposteur qui avait réussi à vampiriser la Cour de Russie sous Nicolas II, ils réussissent à manipuler le pouvoir dont ils ont l’entière contrôle. Ainsi « gouroufié », l’homme de pouvoir devient la proie de leurs illusions charlatanesques.

Avec un pouvoir sous le contrôle de ces illuminés prophétiques, le mérite n’est plus le fait de la compétence, mais renvoie à toute une gamme de procédés fétichistes.

Même ceux qui n’ont pas le profil du poste, estiment que si on a fait de certains cancres des ministres, pourquoi ne pas rêver eux aussi?

D’où la course chez des marchands d’illusions auprès desquels ils espèrent trouver des réponses à leur quête.

Cette tendance à l’irrationnel fait naître dans la société de nouveaux réflexes tout aussi irrationnels.

Au Gabon par exemple, c’était devenu une pratique courante : lorsque vous étiez appelé à occuper un bureau hérité de votre prédécesseur, on changeait son contenu, meubles et tout et tout.

Certains cassaient même les carreaux afin de s’assurer qu’il n’y a pas un filtre magique dissimulé, voire carrément des ossements humains scellés dans la chape de béton.

On a aussi vu de nouveaux occupants de bureau, à peine y prenaient-ils leurs quartiers, qu’ils étaient foudroyés par une force de nature inconnue.

Si on parle de maisons hantées, cela est tout aussi valable pour certains bureaux saturés par des forces négatives rémanentes. Cela explique, sans doute, la mauvaise humeur et le malaise exprimés par certaines personnes lorsqu’elles ont accès à certains milieux chargés d’émanations négatives.

L’on peut alors comprendre que certains bureaux soient restés pendant longtemps inoccupés après le départ à la retraire de leurs précédents occupants.

Où va-t-on avec de telles pratiques défiant tout entendement ? Est-il possible d’envisager le développement de l’Afrique avec le poids de telles traditions qui traîne au pied de ce pôvre continent comme un boulet ?

On comprend qu’Ona Ondo a du pain sur la planche dans la formation de son gouvernement. Son nom est certainement déjà associé aux gris-gris afin d’espérer le séduire et ainsi caracoler au sommet du hit-parade de son cœur. Son sommeil doit désormais être perturbé par des forces incontrôlées tellement l’homme est au cœur de toutes les incantations démoniaques.

Contrairement au sortant, le nouveau promu est aussi raide qu’un chevron. Sa mine lugubre et triste de croque-morts va nous faire regretter Raymond qui nous avait habitué à son sourire Colgate.


Gabonéco

Mardi 28 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1948 fois




1.Posté par PLMM le 28/01/2014 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bouille raide, c'est à force de faire assassiner les pauvres innocents qu'on attrappe ça !
Incroyable, comme ce pays ne se fait diriger que par des ASSASSINS !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...