News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Législatives au Gabon; avertissement des Gabonais au régime et à ses soutiens extérieurs!

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 24 Décembre 2011 à 03:12 | Lu 993 fois

Le peuple gabonais vient de donner une nouvelle leçon au régime en ne se déplaçant pas pour les élections législatives faussées d’avance.



Législatives au Gabon; avertissement des Gabonais au régime et à ses soutiens extérieurs!
Le mot d’ordre a été difficile à prendre quand on sait l’attachement des militants de la démocratie à l’élection. Il suffit de se rappeler les longues files d’attentes de l’élection présidentielle à un tour de 2009, où les Gabonais avaient l’espoir après la mort d’Omar Bongo d’en finir avec ce clan. C’était sans compter avec le soutien ostentatoire de la France de Nicolas Sarkozy.
Mais, voilà, trop c’est trop ! Ou encore, « ça suffit comme ça », pour reprendre l’intitulé du collectif crée au Gabon.

En effet, plus de quarante-quatre ans de scrutins volés dont le dernier, en septembre 2009 ! Aucune garantie n’a été donnée par le pouvoir illégitime. Il s’agissait de renforcer la sécurisation du scrutin à travers notamment la biométrie, mais le problème semble n’être plus à ce niveau :

Comment contraindre le parti-Etat à accepter les résultats d’une élection qu’il perd ?

Une démocratie est construite sur l’acceptation des règles de vie commune dont celles liées à la dévolution du pouvoir à travers les résultats des élections. Le régime refuse cette perspective. Quelles en sont les raisons ? Elles sont connues, et tiennent aux gigantesques ressources financières que le clan Bongo dépense ou thésaurise dans le monde entier, et dont il fait bénéficier à quelques responsables politiques occidentaux.

La démocratie est exigeante et comment refuser une « mallette » quand on peut quitter le pouvoir à tout moment après une élection perdue dans un pays européen ?

Jusqu’à présent, avec l’aide de différents pouvoirs français, le régime s’est imposé contre toute une population, qu’elle soit pacifique ou qu’elle soit prête à en découdre, comme ce fut le cas en 1990 ou à Port-Gentil en 2009. La répression y fut féroce et mortelle pour les insurgés. Ban Kii Moon, informé, n’est pas intervenu.

Cette fois-ci, la population gabonaise, las des tueries et des violences gratuites d’un pouvoir liberticide, ne s’est tout simplement pas déplacée après que les démocrates gabonais soient passés dans le moindre village pour expliquer et convaincre, s’il le fallait, de l’arme politique de l’abstention.

Dans une « démocratie », un tel désaveu aurait entraîné la démission de ceux qui sont au pouvoir. Pas au Gabon!

La réussite est pourtant complète : de 5 à 8 % de participation et selon les résultats officiels issus du clan Bongo, « 34% ». Sur les 5 à 8 % des votants, il faut compter les mercenaires embauchés par le régime dans la garde présidentielle – dite « républicaine » par le pouvoir - et qui se voient attribuer une carte électorale avec leur famille, les Congolais venus du temps d’Omar Bongo, une partie de la communauté libanaise qui fait des affaires avec le régime et qui, en échange, vote pour le clan et tous les dépendants de l’administration, dépendant du parti-Etat. Il y a aussi des ressortissants d’Afrique de l’Ouest, électeurs en raison de leurs liens d’affaires avec le clan.

Le Mouvement Civique du Gabon réaffirme :
- Il est possible de tenir une élection fiable dans un pays avec une aussi faible population.

- Dans ce dessein, il faut un contrôle international des élections sous l’égide des Nations Unies et de l’Union européenne.

- Il y a des conditionnalités que certains Etats doivent remplir pour avoir des relations avec l’Europe ou les Etats-Unis : droits de l’Homme, développement, élections transparentes, plutôt que de réagir au « coup par coup ».

A l’approche de l’élection présidentielle française, le soutien apporté par EELV, le Parti de Gauche aux démocrates gabonais est un choix clair qui ne peut que contribuer à mettre le régime en demeure de se dessaisir du pouvoir en raison de l’expression majoritaire de la population.

Le Parti socialiste français à travers l’expression de son secrétaire national aux relations internationales, doit aussi comprendre qu’il n’est pas seulement question de « dépasser les clivages politiques qui divisent le pays » mais bien de mettre un terme, par le simple respect des procédures électorales, au monopartisme et à l’absence d’alternance, comme en Tunisie ou en Libye, pays dont chacun s’émerveille aujourd’hui.

Les Occidentaux doivent changer leurs visions du continent africain. Il est temps que ceux admirent les peuples qui se libèrent doivent mettre des conditions aux dictatures. Nous ne souhaitons plus entendre qu’il est question de « traiter avec les Etats et non avec les régimes » selon l’expression consacrée.

Les pratiques politiques de plusieurs régimes, dont celui du Gabon mais également en RDC, nuisent à l’image de la France, quand celle-ci ne cesse d’apporter un soutien complice aux pires dictatures d’Afrique noire.

Les intérêts français au Gabon ne seraient pas menacés parce que le Gabon serait mieux géré, et que des élections libres et transparentes s’y dérouleraient.

Après ces élections, une fois de plus, l’Assemblée nationale ne sera évidemment pas représentative des Gabonais. La population gabonaise vient de montrer au régime qu’elle ne le craint pas.

Les Gabonais savent depuis longtemps que leur destin ne se joue pas qu’au Gabon ; il se joue aussi en France et en Europe.

C’est la raison pour laquelle, le Mouvement Civique du Gabon appelle les binationaux gabonais, les Africains binationaux, leurs parents et amis français, à voter et à faire voter contre ceux des candidats à l’élection présidentielle française qui ont soutenu et soutiennent les régimes non démocratiques en Afrique dont celui du Gabon !

Paris, le 23 décembre 2011.

Mengue M'Eyaa

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


Samedi 24 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 993 fois




1.Posté par Ntsonda Le Con le 26/12/2011 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE CAN!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...