News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lee White se moquait des Gabonais, comme des incapables

le Jeudi 29 Octobre 2009 à 17:00 | Lu 1993 fois

La nomination du Dr Lee White, le 21 octobre dernier, au poste de Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon est fortement controversée, aussi bien dans la communauté environnementale locale que par les opposants et les "petites gens". Panorama des griefs faits à un compagnon de longue date de la mise en place du réseau des parcs nationaux et du mouvement écologique gabonais.



Lee White se moquait des Gabonais,  comme des  incapables

«aucun gabonais n’est capable de gérer les parcs nationaux», peut-on lire dans le journal "Croissance Saine Environnement".

Le monde de la conservation, selon des sources concordantes, serait très étonné de la récente nomination du Dr Lee White au poste de Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Ce sujet alimente la chronique ainsi qu’on a pu le constater, le 22 octobre, dans une déclaration de la Coalition des groupes et partis politiques de l'opposition, le 24 octobre dans le quotidien "L’union" ou encore dans la dernière livraison du mensuel "Croissance Saine Environnement" et dans les pages web d'Infosplusgabon.

La polémique autour de la «prise» de l’ANPN par le Dr Lee White se situe à plusieurs niveaux. En premier lieu, la violation des textes organiques de cette agence. La loi organique des parcs nationaux stipule en effet, en son article 33, que «le Secrétaire Exécutif est nommé par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition du Ministre chargé des parcs nationaux. Les candidats soumis à nomination sont sélectionnés par le Comité de gestion après appel public à candidature.» La nomination de Lee White n’aura en effet pas du tout obéit à l’appel public à candidature.

Il se raconte que lorsque son prédécesseur, Jules Ogouébandja, fut nommé dans les mêmes conditions, Lee White avait dénoncé tambour battant à l’Union européenne et la Banque mondiale que «les Gabonais font preuve de peu sérieux. Ils ne respectent pas les lois de leurs pays». Le nouveau secrétaire exécutif de l’ANPN ne pratiquerait donc pas ce qu’il prêche.

Il serait d’ailleurs coutumier de la médisance sur les Gabonais. Dans ce registre, on peut lire dans "Le magazine du développement durable", le témoignage d’un certain Patrick Favier : «Lee White se moquait des Gabonais, qu’il considérait d’ailleurs comme des tarés et des incompétents notoires. Il affirmait qu’ils sont incapables de protéger leur propre patrimoine, et qu’il avait un devoir quasi divin de les humaniser, d’en faire des Hommes ».

Le second volet de cette controverse concerne l’acharnement et les stratagèmes qu’aurait déployé Lee White pour arriver à ce poste. Il est arrivé au Gabon en janvier 1989 en vue d’y préparer une thèse grâce à une bourse du WCS (Wildlife Conservation Society), ONG dont il va devenir le représentant au Gabon et qui, grâce à une démonstration de l’américain Mike Fay en 2002, aurait donné au défunt président Omar Bongo l’idée de la création des 13 parcs nationaux que Lee White voulait déjà coiffer si feu Bongo Ondimba n’avait préféré René Hilaire Adiahénot pour ce faire.

Depuis lors, le Dr White n’aurait jamais cessé de se battre avec "ses armes" pour s'emparer de l’ANPN.

Le mensuel "Croissance Saine Environnement" reproche au nouveau secrétaire exécutif de l’ANPN de faire croire aux autorités gabonaises qu’elles pourraient engranger « 400 milliards de francs CFA, grâce au processus de stockage du carbone étendus sur les 3 millions d’hectares de forêts» du Gabon. Alors que les pays européens ne veulent pas payer pour un processus naturel, « sans valeur ajoutée humaine. » Les mécanismes de financement existants en matière de développement propre prouvent également que « le stockage naturel du carbone ne remplacera pas le pétrole», soutient le mensuel.

Marc Ona Essangui de l’ONG Brainforest, qui a rédigé un article au sujet de la nomination de Lee White, affirme que le sommet de Copenhague ne pourra entériner ce genre de financement qui ne serait qu’un bluff fait aux autorités gabonaises. Et ce ne serait pas le premier du genre : « Quand on a crée les parcs nationaux, WCS nous a fait comprendre que le Gabon accueillera un million de touristes par an. Leurs études disaient que le Gabon pouvait engranger 700 milliards de F CFA par an. Aujourd’hui, il n’y a même pas 1000 touristes par an», explique le lauréat gabonais du prix Goldman de l'Environnement 2009 avant de soutenir : «Lee White n’est pas un expert en matière de marché de carbone.

Ce mécanisme est d’ailleurs expérimental et aucun pays n’en a encore reçu les dividendes. Je pense que ça fait partie des illusions qu’on vend à nos dirigeants.» Et d’enfoncer le clou : « Lee White, qui n’a pas bonne presse dans le milieu de la conservation sur le plan international, va parler au nom du Gabon. Je crains que les dossiers du Gabon ne soient pas pris en compte.»

Le dernier tort fait au Dr Lee White concerne donc la représentation et l’image du Gabon dans les forums internationaux sur la conservation : Cela peut faire croire qu’ «aucun gabonais n’est capable de gérer les parcs nationaux», peut-on lire dans le journal "Croissance Saine Environnement".

Un conservateur de parc national ayant requis l’anonymat s’interroge : «Le Dr Lee ne va-t-il pas ramener, comme conservateurs de Parcs, tous les Blancs partis de WCS au détriment des jeunes Gabonais formés à l'Ecole des eaux et forêts ? C’était sa vision au début et c'est cela qui l'opposait, notamment, à René Hilaire Adiahénot, qui affirmait que les Parcs sont des territoires gabonais qui doivent être gérés par des gens dont la loyauté vis-à-vis du Gabon n'est pas contestée ou qui ne peuvent se mettre sous le parapluie d'une puissance étrangère en cas de problème.»

Le même conservateur fait remarquer et s’interroge : «L'article 29 de la loi sur l’ANPN dit que l'Agence est affectaire du domaine public de l'Etat constitué par les Parcs nationaux. Il ya donc 11, 25% du pays en domaine public et strictement réglementé. Doit-on confier une si grande portion du pays à quelqu'un qui en cas de problème va sortir un passeport européen et se faire protéger par son pays d'origine, même si depuis deux ans il est devenu gabonais, dans des conditions qu’on peut deviner ?»

Le Dr Lee White aura en tout cas marqué de sa présence tout le processus de la mise en place des parcs nationaux du Gabon. Son expertise pour ce qui est de la biologie et donc de l’étude de la biodiversité n’a jamais été controversée. De même, avant sa nomination à l’ANPN, il était déjà largement impliqué dans la préparation scientifique du dossier gabonais qui sera présenté à Copenhague. Le projet étudie le rôle de la forêt gabonaise dans le stockage du gaz carbonique (CO2) et des dividendes que pourrait en tirer le Gabon quant au financement de la réduction des émissions de carbone forestier dans les pays en développement (REDD). A ce sujet, un important atelier a été programmé pour le mois de Novembre prochain au Parc National de la Lopé. Il devrait réunir de grands scientifiques en vue d’examiner le dossier gabonais sur le carbone. Au-delà de la controverse que suscite cette nomination, il appartient au nouveau gouvernement, qui veut remettre le Gabon à l'endroit, de prendre ses décisions en se conformant aux obligations que le Gabon s'est donné librement.

Publié le 29-10-2009 Source : gaboneco Auteur : gaboneco

Jeudi 29 Octobre 2009
Vu (s) 1993 fois




1.Posté par Onanga le 29/10/2009 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec tous les docteurs et professeurs du gabon en environnement, ecologie, zoologie... c'est la seule pesonne qu'ali adécidé de saluer. Je ne suis pas raciste mais nos frères qui souffrent à l'étranger ont du mal à obtenir des postes de resposabilité.
On nous parle de protection de la faune et de la flore et tous les jours je vois passer des tonnes de billes d'okoumé.
Ali ben aurait dû le nommer CONSEILLER SPECIAL comme Mr CHEICK.
C'est vraiment désolant de savoir que des gens ont voté pour ali, ce n'est que le début ! Il

2.Posté par Fari le 29/10/2009 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous, combattants pour la renaissance Africaine exigeons le départ de Lee White de la fonction de Secrétaire Exécutif de L'ANPN.

Nous considérons la nomination de Lee White comme une ignorance profonde du savoir faire des africains dans la préservation de l'écosystème.

Nous Africains, lorsque nous étions en pleine possession de nous-mêmes, n'avions jamais pollué la nature. Nous vivions selon un cycle existenciel cosmique.

Si nous voulons lutter efficacement contre la déterioration de notre environnement, il nous faudrait nous rapprocher de nos anciens et moins anciens qui sont au fait de la qualité des rapports que l'homme devrait entretenir avec la nature.

Les occidentaux, parents de Lee White sont les plus grands polleurs de la planète. Ceux qui ne sont pas en mesure de nous fournir des exemples ne peuvent pas nous donner des conseils.

Je soupçonne Lee White d'être un agent au service des USA pour faire du banditisme à propos de notre forêt.
Nous savons tous que les occidentaux sont conscients que c'est la forêt équatoriale qui va sauver l'humanité de demain.

L'enjeu est donc de nature géostratégique et géopolitique.

Ali Ben, nous avons au Gabon des hommes et des femmes responsables qui sont en capacité de proposer des solutions pour la sauvegarde de notre écosystème à l'exclusion de toute tutelle physique occidentale.


3.Posté par Blaise le 29/10/2009 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le GABON est dans les mains des ETRANGERS, en quoi la nomination de Lee White, serait un sacrilège? Le Gâteau est Gros et Beau, et cela dure depuis 1967 soit 42 ans après la déclaration d'un pays indép....
C'est pourquoi les Blancs chantaient en 1960:
Indépendance TCHA TCHA!!
Quand on est CON TCHA TCHA!!

4.Posté par Mi-Homme-Mi-Femme le 29/10/2009 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui est ce type? Ali odjouku ondimba va vendre tout le pays d'ici 7ans. Oh mon Dieu sauve mon pays des demons. Oh mon Dieu arrete ce carnage sur mon pays avant qu'il ne soit trop tard. Oh mon dieu fait quelque chose sur ton peuple assujeti. Oh mon pays!! OH mon Gabao!!

5.Posté par Freedom fighters le 29/10/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui...Quelle indépendance? On se demande, je remets tout en question concernant le Gabon, il faut repartir à zéro, tout raser mettre du sang neuf car nous avons été bien B...... pour être poli

6.Posté par Black_Vaudou le 29/10/2009 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Invoquons les plus grands sorciers du gabon pour tuer ce gars.Tuons le par Sorcellerie,il n'y a pas de preuve.

7.Posté par St. Michael le 30/10/2009 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
This foolish British citizen is taking the biggest risk of his life.
If he does not leave Gabon wisely and swiftly, he will be taken to International Court soon or later.
We Gabonese people, declare hereby that we will not accept any responsibility in the event this villainous man is found guilty in his illicit activities in Gabon.
May God hear our prayer.

8.Posté par espoir le 30/10/2009 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
STP ST MICHEL tes intervantions sont souvant drole mais ken tu m' emmènes de l'otre coté d l'atlatik je suis perdu lol . sa c le changement dans la continuité il fait come son pere tjrs entrain de donner la gestion du gabon aux étrangers a coire kil nous prend pour des idiots tsouooooo kel pays .jamais vu ailleurs sauf au gabon ou les étrangers vivent en maitres des lieux .mais se ki est désolant encore avec mes freres gabonais ki ont votés nos opposants c'est de les voir se contenter du peu ke ALI ait fait tsouooooooooo nous ne cesserons jamais de nous contenter de la médiocrité .ALI a reduit son gouvernent mais ou pensez vous kil ai mit les amis de PAPA o chômage hahahha demandez a dossou naki ou sont casés ses compères vraiment j'ai mal pour les gabonais en francais facile c kE ALI a fait veut dire k nous ne valons riennnnnnnnnn zero j'ai trop mal d'etre gabao
PS: ALI a su contenter la france avec les dossier secret k détenait PAPA et la france a contenté ALI avec les bien mal acquis de PAPA

9.Posté par Eboulou le 30/10/2009 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Famille Bongo- France .
Toute relation , qu' elle soit bilatérale ou à plusieurs , basée sur le mensonge et le chantage n' est qu'un leurre. Surtout quand elle est à l' origine de la misère de tout un peuple : les Gabonais oppressés et tyrannisés .
Je te tiens tu me tiens.............
Et la vérité finit toujours par arriver au moment où on s' y attend le moins .

10.Posté par St. Michael le 30/10/2009 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Espoir,
Mon message s'adresse directement à ce petit mafieux de l’autre côté de la manche.
Il est averti que les gabonais ne seraient responsables des conséquences de sa mafia avec l’usurpateur et que ce contrat sera nul et sans effet après la REVOLUTION en court. Il a donc été averti.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...