News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le réquisitoire de Norbert Epandja contre Ali Bongo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 5 Février 2015 à 07:30 | Lu 1857 fois

Dans une datée du 30 janvier dernier, le célèbre chanteur, originaire du Haut-Ogooué, attire l’attention des populations de cette province sur la manipulation dont elles sont l’objet.



Ressortissant du Haut-Ogooué, Norbert Epandja s’est adressé aux Altogovéens en date du 30 janvier dernier. Par le biais d’une lettre, il en appelle à l’éveil de conscience des populations de cette province. «Pour régner, les Bongo ont fait du Haut-Ogooué et des ressortissants de cette province leurs instruments de pouvoir, dans lesquels ils puisent leur énergie et s’appuient en toute circonstance : quand tout va bien, ils bouffent tranquillement leurs milliards sans penser aux Altogovéens.

Mais quand ça ne va plus, c’est là où ils pensent aux Altogovéens pour sauver leur régime», affirme-t-il, avant d’évoquer un meeting ayant ponctué la récente marche de soutien au président de la République à Franceville, et au cours duquel le secrétaire générale du gouvernement avait déclaré : «Le Haut-Ogooué a un chef et ce chef s’appelle Ali Bongo Ondimba… Celui qui touche à Ali verra les Altogovéens sur son chemin». Une déclaration tendancieuse pour Norbert Epandja, qui estime qu’elle incite les Altogovéens à la haine envers leurs compatriotes des autres provinces.

Visiblement remonté contre Ali Bongo, le chanteur liste un certain nombre de maux, tenus pour les prémices d’une guerre civile. Pêle-mêle, il évoque l’intolérance, l’injustice, la confiscation du pouvoir par un clan, l’absence de dialogue, les coups d’Etat électoraux, l’instrumentalisation de la justice et des forces de défense pour régler des comptes aux opposants, aux leaders syndicaux et aux journalistes, les assassinats politiques, les crimes dits rituels. Bien entendu, il revient sur les déclarations d’Ali Akbar Onanga y’Obegue à Franceville. «Tous ces ingrédients sont déjà bien réunis au Gabon, pour que notre pays bascule dans la guerre civile. Voilà vers où Ali Bongo nous conduit. Car en dressant les forces de défense et la justice contre le peuple, les leaders syndicaux et les opposants, il pousse ces derniers vers la création de milices privées qui vont se combattre et mettre le pays à feu et à sang. Ce qui lui permettra de conserver le pouvoir», juge-t-il.

Selon Norbert Epandja, Ali Bongo a entrepris de «tuer l’identité culturelle du Gabon pour effacer les Gabonais de souche. Ensuite, il a placé des étrangers au sommet de l’Etat. Aujourd’hui, il est en train de prendre une loi pour réprimer la xénophobie, dans un Gabon où le nombre d’étrangers a largement dépassé la norme internationale au point où il n’est plus facile de reconnaitre un gabonais dans la rue, sans que cela ne nous pousse à la haine contre les étrangers».

S’il soutient que «personne ne peut vous en vouloir de soutenir Ali Bongo car voir un natif de sa province occuper la fonction présidentielle est toujours une fierté», il estime cependant que le président de la République «profite de ce soutien pour vous dresser contre vos compatriotes des autres provinces, en faisant de lui-même et de la famille Bongo la raison de vivre des Altogovéens», avant de conclure : «Le Haut Ogooué ne doit rien à la famille Bongo».

Gabonreview

Jeudi 5 Février 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1857 fois




1.Posté par MOT le 05/02/2015 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ancien étudient à l'USTM, j'ai eu la chance de parcourir certains villages de la province. Ouffffffff.
Simplement merci citoyen républicain et nationaliste pour cette analyse. J'espère qu'elle inspirera l'ensemble des gabonais. Preuve d'un homme de très grande culture. Merci, merci, merci.

2.Posté par NDONG MINKO le 05/02/2015 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayant longtemps travaillé à Franceville, je ne suis pas étonné de la position que prenne ouvertement quelques altogovéens aujourd'hui. Ceci est le fruit du réveil que les uns et les autres ont. Depuis longtemps le pouvoir bongoïste a aveuglé et lavé les cerveaux de ces populations jusqu'à ne plus se connaître eux mêmes. Dans les années 1990, et même aujourd'hui pour ceux ne fréquentent pas les milieux à population mixte, il était (ou il est) impossible de faire avaler à ces derniers le fait qu'ils gabonais, mais seulement altogovéens. Même tonton Associé et sa sœur le savent.

Nous disons un grand merci à ceux là de Michel ONGOUNDOU, Philibert ANDZEMBE, Norbert EPANDJA et plusieurs autres pilier de cette évolution sociale et culturelle. Que ça continue, car le Gabon est un et indivisible: tous pour, un pour tous. Vive le Gabon!

3.Posté par la franc-maçonnerie le 05/02/2015 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les altogovéens ne doivent pas dire qu'ils n'ont rien bénéficié du régime des bongo même si c'est la même famille qui est au coeur du système.

Pour petit exemple, les sociétés minières et pétrolières consacrent 10% de leur chiffre d'affaires au PID/PIH, soit 300 milliards de cfa par an. Ce pactole depuis que le gabon produit ses minerais est géré par la CAISSETAB. or la CAISSETAB est géré au sommet par des altogovéens comme dans d'autres mangeoirs.

Que fait la CAISSETAB avec 300 milliards de cfa chaque année ? ou sont les réalisations ? pour quoi ce fond n'est pas inscrit au budget du gabon? pour quoi ce fond échappe aux députés ?

dire que le haut ogooué n'a rien bénéficié du système est une poudre aux yeux pour uniquement les jeunes de moins de 30 ans qui réprésentent 50% de la population gabonaise.

Voila pour quoi les bongos doivent quitter le fauteuil présidentiel en rendant des comptes au peuple gabonais.

30 % de la population gabonaise est au chomâge de plus de 2 ans, pendant que le trésor de guerre est dilapidé avec quelques initiés.

Sauvons le gabon de la prédation séculaire.

4.Posté par Le diable le 05/02/2015 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ancien étudient de l'USTM, après trois ans de vie dans l'atmosphère de franceville Bongoville ... , j'ai toujours eu le sentiment que les altogovéens ne se considèrent pas comme étant des gabonais, que le haut ogooué était une province enviée, Je suis ému de constater qu'il y a des intelligences capables de faire des analyses pertinentes malgré un lavage de cerveau de près d'un démi siècle, BRAVO BRAVO, je suis convaincu qu'il y en a plus et que tous n'ont pas encore eu ce petit courage de parler et de se dévoiler.

5.Posté par Bouka Rabenkogo le 05/02/2015 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peuple Gabonais, le citoyen Ali Bongo Ondimba est il au dessus des lois et règlements du Gabon? Si non. Alors comment peut violer et piétiner impunément la Constitution de notre Pays? Comment peut il impunément commettre un parjure. La Constitution de la République, selon Ali Bongo, ne s'adresse t'elle qu'à nous, les gabonais qu'il considère sous-hommes? Le pouvoir inique franc-maçonnique pour lequel, le samedi 31 octobre de 2009, il a été investi grand maître est il au dessus des "Pouvoirs et des Valeurs Fondamentales de Notre Pays"? Peuple Gabonais, je nous demande, de répondre à ses interrogations.
Ali Bongo doit demander "Pardon" au Peuple pour insulte à la Nation gabonaise, en se libérant de la charge de Président. Si Ali Bongo ne démissionne pas ou n'est pas démissionner par nous, dès la fin de cette semaine, alors peuple gabonais, acceptons que nous sommes des sous-hommes indignes de respect.

6.Posté par pax dog le 05/02/2015 21:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous pleurer la faim par ce que les chose change aujourd'hui vs vs rendez compte. que sa deviens dur chez vs continuez à soutenir celui qui vas vous tuer vs allez voir

7.Posté par Roger le 06/02/2015 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que dit notre compatriote est vrai , Ali Ben a pour projet de TUER L’IDENTITÉ CULTURELLE DU GABON POUR EFFACER LES GABONAIS DE SOUCHE , lui c'est un Biafrai à la tête de notre pays et si nous laissons faire , d'autres étrangers succéderons à ce Biafrai à la Présidence du Gabon. Alors méfions nous et ouvrons grand nos yeux .

8.Posté par OTSOUA KIMA le 06/02/2015 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SI LA VÉRITÉ DEVRAIT TUER, BEAUCOUP DES PERSONNES DEVRAIENT MOURIR MAIS HEUREUSEMENT POUR EUX . NORBERT EPANDJA EST UN HONNÊTE CITOYEN TOUT CE QU'IL DIT EST VRAIS MAIS COMME TOUS CEUX LA QUI SONT AVEC ALI BONGO ONDIMBA , CE PARCE QUE ALI A LE POUVOIR LE JOUR QUE ALI NE SERA PLUS AU POUVOIR , ILS LE LÂCHERONT COMME L'OPPOSITION D'AUJOURD'HUI QUE CES ÉTRANGERS SACHENT QUE LE GABONAIS EST UNE BOMBE A RETARDEMENT ATTENTION ATTENTION ATTENTION merci et courage a toi EPANDJA

9.Posté par Jessica le 06/02/2015 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais lui vraiment tchiiiip après l'homosexuel lanlaire c'est maintenan des gens comme sa qui parle tchiiiip

10.Posté par Claude BEKALE le 13/02/2015 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jessika,toujours aussi irrespectueuse à l'endroit d'autrui.Dites-moi ,en parlant de Norbert Epandja,qui je sais quand il mourra aura les honneurs de la nation toute entière,vous dites même des gens comme ça,que voulez-vous insinuer?Vous parlez certainement de ces gens qui malgré tout font partie intégrante de l'histoire du Gabon.Lorsqu'on dit Norbert même sans ajouter Epandja,au Gabon,forcément on sait de qui on parle,mais par contre vous ,je suis sur que vous ajouteriez même votre nom de famille , celui de vos parents , qu'on ne se retrouverait pas.C'est donc à vous et non à Norbert qu'on dirait "même des gens comme ça parlent".Votre passage sur terre manque toujours de pertinence,tiens,donnez par exemple un sens à votre vie en vous mettant du bon coté de l'histoire,c'est un conseil de Barrack Obama,oh!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...