News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le recomptage des voix se fera sans l'opposition

le Mercredi 30 Septembre 2009 à 12:00 | Lu 464 fois

Querelle de chiffres en perspective. C'était prévu hier, et c'est finalement ce mercredi que la Cour constitutionnelle va commencer à recompter les suffrages de l'élection présidentielle du 30 août dernier. Onze requêtes en annulation contestent la victoire d'Ali Bongo. Les procès-verbaux de tous les bureaux de vote doivent donc passer sous la loupe des huissiers, mais en l'absence des représentants de l'opposition. Et c'est justement cela qui a retardé les opérations. Les opposants se sont vus refuser le droit d'assister au recomptage, ils ont finalement décidé de ne pas envoyer leurs huissiers qui n'auraient, selon eux, qu'un simple rôle de figuration.



D'après RFI, La bataille de procédure n'aura duré qu'une demi-journée et le recomptage des voix se fera sans l'opposition qui refuse de présenter des huissiers dont le rôle se limiterait simplement à prendre acte. Jean Eyeghe Ndong est le porte-parole des candidats déclarés battus : « Vous savez, je peux présenter un faux document à un huissier qui, lui, constate que je lui ai présenté un document avec telle référence, avec une signature, avec tel nom… L’huissier n’est pas là pour démontrer que le document est un faux puisqu’il n’est pas en mesure de le confronter à un autre que je pourrais lui présenter ou que quelqu’un d'autre pourrait lui présenter ».

Mais pour Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle, c'est justement le travail que fait son institution depuis une dizaine de jours : « Ces feuilles de dépouillement ou ces listes d’émargement, ou la liste électorale de tel ou tel bureau, sont en notre possession. Le travail du magistrat rapporteur est d’instruire le dossier et l’instruction du dossier consiste, lorsque un requérant désigne tel ou tel bureau de vote, à vérifier dans les procès-verbaux en notre possession, au regard des pièces produites par le requérant, l’authenticité de tel ou tel procès verbal. C’est ce qui est en train d’être fait au niveau de la Cour constitutionnelle ».


Que les gabonais tirent les conclusions des manoeuvres de la Cour.

Mercredi 30 Septembre 2009
Vu (s) 464 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...