News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le quotidien l’Union attaque le 1er ministre et réclame le limogeage de certains ministres

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 17 Novembre 2013 à 12:18 | Lu 2266 fois

Le quotidien pro gouvernemental « l’Union » a lancé dans son édition de ce samedi une violente attaque en règle contre le Premier ministre, Raymond Ndong Sima accusé d’observer un silence coupable face à la grogne sociale en cours dans le pays.



Dans son célèbre billet d’humeur « Makaya », reconnu comme le reflet du point de vu de la Présidence de la République, le quotidien l’Union affuble le Premier ministre du pseudonyme de « Raymond 1er », un homme à « la bouche cousue » incapable de réagir et de communiquer.

« Le pays bouge. On note par-ci des mouvements d’humeur, par-là des grèves, là-bas, les syndicats crient, au quartier le petit peuple parle fort, mais, c’est comme si rien ne se passait dans le pays. C’est bouche cousue », déplore Makaya, présenté comme un citoyen de bas étage qui dénonce dans un langage parfois ordurier les travers de la société gabonaise.

« Le gouvernement comme paralysé par un mal inconnu est devenu atone », poursuit le billet qui constate que lorsque le gouvernement réagi c’est généralement pour faire le « médecin après la mort ».

« A en croire qu’il y a un virus qui ankylose cet orchestre », ajoute-t-il dans son style toujours léger mais profond.

« Et pourtant Raymond 1er a, dit-on, un porte parole », déplore le journal. « Le plus absurde c’est que les chefs des départements mis en cause ne font aucun effort pour donner des explications », regrette le quotidien le plus lu au Gabon.

« Ils préfèrent se terrer comme des rats attendant que la tempête passe pour pérorer », indexe-t-il. « Quand il se tait comme ça alors qu’il a les cartes en main, c’est comme s’il prenait à la légère la situation », suppose le doyen des quotidiens gabonais.

Conclusion du journal « si la charge est trop lourde pour certains ministres, il faut qu’on s’en débarrasse dans ce cas. Ce sera à l’honneur du pays quoi… »

Source : Gabonactu

Dimanche 17 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2266 fois




1.Posté par Le lecteur le 17/11/2013 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Premier Ministre étant : aveugle et sourd-muet, pourquoi le quotidien l'Union ne dénonce pas publiquement les ministres qu'il juge incompétents ? cela faciliterait la tache de Raymond 1er qui n'aura plus qu'à signer le décret de limogeage....

2.Posté par remaniement ministériel au GABON le 20 Decembre à 24h05 le 17/11/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plusieurs ministres seront remerciés pour incompétence et détournement des fonds public.
Entre 2012 et 2013, écho du nord annonce un manque à gagné de près de 1500 milliards de franc cfa sur le budget de l'état gabonais.
Même s'ils partent, ils ont chacun au moins 100 milliards en poche!

Le projet d'ALI BONGO consisterait à placer un fils de chaque département du Gabon au poste de ministre, de président de grande institution ou de directeur général.
Cela va permettre à chaque département du Gabon de prendre part au développement du pays , à partager le gâteau Gabon et à restaurer la fierté des gabonais de tous les départements.

3.Posté par fabien le 17/11/2013 22:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le premier ministre est bon et competent on a meme limpression quil est la seul personne du gouvernement ...il ya un ministre de ledication cest dabord a lui quil faut sen prendre car ses ministres font le malin mais cest de vrais incompetent cest tj

4.Posté par fabien le 17/11/2013 22:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tjrs ndong sima qui est au front a regler tt les problemes mais est ce k cest ndong sima qui a nommer moudounga

5.Posté par sbeck le 18/11/2013 03:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quand on veut tuer son chien on l'accuse de rage, nous savons pertinemment que le quotidien ne peut pas divulguer un tel article sans l'accord de l'Etat, au vu de la restriction de liberté qui prévaut dans notre pays, les tensions entre la famille présidentielle et le premier ministre est connu de tous. le véritable dilemme est le fait que le gouvernement n'a pas un autre fang crédible a mettre à un poste aussi élevé pour respecter la géopolitique

6.Posté par MOULOUNGUI le 18/11/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le ministre de l'education nationale du gabon pour couper court car il a trop des portes feuilles était mon enseignant en classe de CM1. sa nomination a fait penser à certains comme moi que voila un homme du milieu donc les problemes d'education dans notre pays allaient trouver enfin des solutions pourque nos enfants et nos enseignants soient bien traités; helas nous assistons tous les jours à une destruction totale, des decisions arbitraires, du pilotage a vue, meme un avion sans pilote arrive a destination, que se passe til dans notre pays. l'homme de MOABI LUNG a oublier ses debuts, galerant comme enseignant, a LEBAMBA,NDENDE?Je vous ehorte a ma qualité d"emergeant de changer de cap mr le Ministre, prenez des disions populaires qui plaisent au peulpe et non des decisions qui font juste plaisir a une partie des gabonais,

7.Posté par Kiééé tout se sait! le 18/11/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chronique d’une « Sainte Vierge » Dévergondée Appelée Paulette OYANE ONDO
Décidément, par les temps qui courent, l’érudit reste perplexe et le sage pensif.


Certaines ont le culot et ne reculent devant rien pour s’emparer des biens d’autrui illégalement, et usurper l’identité professionnelle d’un corps aussi respectable que celui des Avocats, supposé éclater la vérité toute la vérité d’où qu’elle se trouve.

Voici le modèle type d’une mégère ou plutôt d’une légère à l’intelligence fallacieuse, dont le passé sulfureux de menteuse et de fraudeuse nous rappellent à souhait, les frasques de cette femme qui a vendu en solde d’hivers, sa honte aux chiens.

En effet, la reine des caillettes et de l’afféterie au Gabon qui se fait pompeusement nommer « Maitre » Paulette Oyane Ondo, n’aurait trouvé de mieux que d’usurper la profession d’avocat par son intrusion frauduleuse au sein de cette corporation réservée à des personnes exemptes d’insanité d’esprit.

Rendue célèbre par ses frasques de petite vertu ainsi que sa dilection exacerbée pour la gente masculine dont il se dit qu’elle s’accompagnerait analogiquement par le dépouillements systématiques de ses « ouailles » de chambre, voilà que la nouvelle égérie de la République fait de nouveau parler d’elle dans une affaire pour le moins époustouflante : La Mythomane d’Investigation aurait menti sur ses diplômes en Droit.


Posez-lui donc la question de savoir pourquoi n’a-t-elle jamais prouvé l’origine ou l’authenticité de ses « vraies faux » diplômes, et vous serez surpris d’apprendre qu’elle a étudié du droit dans la ô combien prestigieuse université française dite Panthéon-Assas, laquelle peine d’ailleurs à ce jour, à retrouver la moindre trace ou le moindre signe de vie étudiante de notre P2O nationale.

Les archives de cette université plusieurs fois consultées et consultables sur demande, ne révèlent aucune trace de l’étudiante Oyane Ondo à moins qu’elle y ait été admise sous un autre nom (car avec elle il faut semble-t-il s’attendre à tout)…

Il suffit de lire ses piètres plaidoiries pour ne pas dire plaisanteries pour comprendre que dame P2O s’est accommodée des rudiments du droit grâce à la générosité de ses courbes, à telle enseigne qu’elle y a entraîné son pauvre ex et défunt époux Maitre Pellegrin. Ce dernier qui se serait donné toutes les peines du monde, a du faire parfois usage de méthodes peu orthodoxe pour obtenir de « vraies faux diplômes » à sa luxueuse de pute.

Mais mal lui en avait pris puisqu’en guise de récompense, le pauvre mari cocufié va être doublement éconduit, spolié, abandonné au bord de la route et dans la déprime jusqu’à ce que mort s’en suive. Pendant ce temps, la bonne fille de joie jouissait physiquement et mentalement de la fortune volée à ce pauvre homme.

Dans ce genre d’histoire, les victimes sont souvent des personnes incrédules se trouvant dans un besoin pressant pour être défendues convenablement et efficacement , l’auteur précité (e) de ce faux et usage de faux et usurpation de fonction en apparence, ayant la stature requise, le verbe facile, le « balconnet » opulent et bien en vue, un postérieur convaincant qui fait fléchir avec facilité ses victimes, tout en agissant sans laisser le moindre élément de preuve pouvant établir sa culpabilité, ha cette Paulette à la légèreté blâmable !

En effet et de sources bien informées, « maîtresse » Paulette Oyane Ondo aurait usé de son charme puis de trafic d’influence pour intégrer sans transition le barreau du Gabon et ainsi franchir sans difficultés, les mailles du filet.

D’après de nombreuses investigations sûres, la tristement déshonorable Paulette Oyane, n'a jamais été inscrite à la prestigieuse Université Panthéon-Assas (Paris 2), tel qu’elle s’en vante aussi bien en public qu’en privé.

En effet, si de forts soupçons sur l’opacité et l’illicéité de ses diplômes semblaient d’ores et déjà alimenter les conversations, le masque finira par tomber lorsque le fichier des inscriptions et des diplômés de cette institution universitaire a été passé au crible sur une période allant de 1970 à 2010 (soit 40 promotions !!!). La conclusion est sans appel et accablante : Il n’y a jamais eu d’étudiante du nom de Mademoiselle Oyane Ondo Paulette à l’université Paris 2, son nom n'apparaît nulle part.
Ainsi, avec de telles présomptions graves, précises et concordantes, le barreau de Libreville devrait ouvrir assez rapidement une enquête interne sur la probité morale de cette femme qui met à mal l’honorabilité de la corporation des avocats gabonais.

Par ailleurs Il faudrait rappeler à Mme Oyane certain de ses états de services qui sont en réalités des révélations pour le moins rocambolesques:

- D’abord mariée avec Maitre Pellegrin qui fut progressivement son mentor, son professeur, son amant avant de devenir son mari et par-dessus tout celui qui se donnera de la peine à lui fabriquer ses « vrais faux diplômes ». Elle se servira abusivement et avidement de lui, avant de le ruiner, le tromper puis le piller de tous ses biens, en sommes, le voler.

- Ensuite, elle va se frotter les mains dans les bras de son amant Christian Bongo Ondimba qui lui filera une part juteuse de pognon pour attaquer l'Etat gabonais avant de le spolier ensuite, dans l'affaire dite du « Transgabonais ». A ce sujet, on est tenté de savoir combien son bien aimé amant a pu lui rétrocéder puisqu’il s’agissait d’un contrat de gré à gré ou plutôt de « de gré à love » conclu par une « entente au lit ».

- Puis, alors qu'en même temps elle était la maitresse bien rémunérée de ce fils Christian, la tuée de service a eu l’indécence de partager la couche du père pour négocier des prébendes et son entrée au gouvernement.

- Par ailleurs, elle aurait également échangé quelques faveurs anatomiques avec Mba Obame André, contre (tenez vous bien) son entrée au Gouvernement. D’ailleurs, bien que jouissant du statut de « second bureau » du tout puissant Amo, sa présence à ce gouvernement ne sera que de très courte durée puisque l’arrivée d’Ali BONGO ONDIMBA aux commandes de l’Etat est venue mettre fin à ces pratiques fétides et répugnantes. La carrière de la justiciable Oyane se serait alors arrêtée nette, du fait de l’insensibilité du Chef de l’Etat gabonais aux nombreux appels de charmes de la belle Oyane Paulette.

Cela expliquerait semble-t-il son venin et sa haine exacerbée contre le nouveau Magistrat Suprême de la République gabonaise qu’elle s’emploie à pourfendre aux côtés de ses bonimenteurs de nouveaux copains.

Et finalement celle qui déteste tous les BONGO a pu servir les BONGO jusque dans le string, qu’a-t-elle réellement fait ou laissé, telle une chienne en chaleur et à se balader comme une poupée de salon avant de donner des leçons aux gens !

Peut-elle se regarder devant une glace ? Consulte-t-elle réellement sa conscience ou est-elle juste sans vergogne au point de ne plus parvenir à assouvir sa libido de bimbo, à la recherche d’un autre BONGO puisque désormais sa raison de vivre ainsi que son souffle de vie ne sont plus que les BONGO ?

Ha Madame « Je sais tout », vous avez quand même été Ministre, et c'est étonnant qu'à une telle époque vous ne vous battiez guère avec le même acharnement pour les droits de l'homme et la démocratie au Gabon. Quoiqu’ un(e) Ministre sous l'ère Omar Bongo bénéficiait peut-être d'un peu trop d'avantages ! Aussi, dites nous donc quels étaient les vôtres, afin que le PEUPLE pour lequel vous dites vous battre soit mis dans la confidence?

Comme le dit un adage, le temps rouille le mensonge et polit la vérité…


Paulette, repent-toi…

Ton cher ami et tendre cousin Mintsa mi Ndong G.L

8.Posté par LE PEUPLE GABONAIS SOUVERAIN le 18/11/2013 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plus de 200 milliards ont été planifiés sur les budgets excédentaires de 2009 à 2013 pour la rénovation et la modernisation des infrastructures scolaires au GABON
Un emprunt de 90 milliards de cfa de la BAD avait été obtenu en 2010 pour financer la construction des 3 universités au Gabon.
Soit un total de plus de 300 milliards d'investissements au Gabon entre 2009 et 2013 affecté au secteur de l’éducation.

Sur le terrain, on constate qu’il n'y a pas plus de 100 milliards d'investissement.

Nous demandons un audit des budgets du ministère de l'Education nationale de 2009 à 2013.
Nous demandons un audit rapide des budgets d'investissement à l'ANGT de 2009 à 2013.

Nous demandons un audit de l'utilisation des excédents budgétaires de 2009 à 2013 au Gabon.

ALI BONGO se moque du petit peuple du Gabon. Il est en fait l'épicentre de tous les mots dont souffre le petit peuple du Gabon.


Plus de 11000 milliards de francs cfa ont été gérés par ALI BONGO et ses mafieux sans pour autant que les populations gabonaises en bénéficient.

Suite à cette gestion catastrophique des finances de l'état gabonais entre 2009 et 2013, nous demandons aux forces armées gabonaises souveraines et à l'armée française présente sur le territoire gabonais de procéder rapidement à l'arrestation d'ALI BONGO et de ses mafieux.

Venez nombreux assister au lancement de la révolte populaire gabonaise à partir du palais de l'assemblée nationale, ce MERCREDI 20 Novembre 2013 dès 8h.

www.larevoltegabonaise.org

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...