News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le peuple gabonais réclame l'enquête d'une commission de parlementaires français sur les élections présidentielles.

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Mercredi 16 Septembre 2009 à 10:36 | Lu 2024 fois

"Seuls des recours légaux et des actions de nature politique et démocratique pourront permettre de sortir le Gabon de la situation ambiguë dans laquelle il se trouve plongé".



Le peuple gabonais réclame l'enquête d'une commission de parlementaires français sur les élections présidentielles.
Le constat est partagé par tous," le Parti socialiste dans un communiqué a regretté que l’élection présidentielle gabonaise n’ait pas permis de désigner le nouveau Président du Gabon selon une procédure irréprochable sur le plan démocratique.

"Ce scrutin, organisé dans une certaine précipitation, n’a malheureusement pas permis d’obtenir un résultat clair et incontestable. De nombreux observateurs, notamment l’Union africaine, qui considère que ce scrutin est entaché « d’irrégularités », ont exprimé des réserves sur la base de constatations précises : la brièveté de la campagne ; l’incertitude entourant la constitution des listes électorales et les nombreux doublons ; l’inégalité des moyens financiers dont disposaient les candidats ; le climat d’inquiétude entourant le scrutin, en particulier avec l’arrêt de la distribution des SMS ou la suspension de certains médias, y compris français ; le vif débat sur l’authenticité des procès verbaux des bureaux de vote".

Le peuple gabonais en est là. Les résultats sorties des urnues ne sont pas encore communiqués depuis le 30 Aout 2009. Personne n'est prèt à accepter une mascarade ayant entraîné de surcroît des pertes humaines.

Dès lors, les Gabonais, autant que le Parti socialiste français, les partis politiques de gauche, les associations, les ONG s’étonnent :

- des déclarations du Secrétaire d’Etat français à lacoopération, Alain JOYANDET, qui affirmait que ces élections s’étaient déroulées dans un climat « qui n’appelait pas de contestation particulière » avant même la proclamation des résultats et malgré le constat d’absence de consensus au sein de la commission électorale nationale autonome et permanente.

- des félicitations que le Président Français a présenté à M. ALI BONGO, sur la base des résultats qu'il savait truqués.

Malgré les morts, malgré les preuves désormais multiples attestant de la volonté délibérée du candidat de commettre un coup d'état électoral et d'exercer la violence sur les personnes, malgré les protestations, le gouvernement français reste inflexible sur sa position.

Quoi de plus démocratique que le peuple manifeste sa colère en constatant que son expression n'est pas respectée, ce que le pouvoir a reprimandé violement.

Quoi de plus démocratique que les représentants de l'Union Africaines examinent le contentieux, ce que le pouvoir en place refuse ;

"La FSU n’a pas manqué de s’intéresser à l’élection présidentielle gabonaise du 30 août dernier. Celle-ci a alimenté la chronique en France où de nombreuses personnalités ont critiqué la visibilité médiatique de Robert Bourgi, conseiller spécial Afrique de Nicolas Sarkozy, son implication aux côtés d’Ali Bongo et l’outrance de certains de ses propos quant à ce scrutin. De même, nombreux sont, en France, ceux qui voient dans la reconnaissance par l'Élysée de l’élection d’Ali Bongo, avant même la fin des procédures de recours déposées par l’opposition, un signe de la connivence entre le pouvoir français et le clan Bongo."

Quoi de plus politique que l'Assemblée Nationale Française délègue une commission parlementaire qui amenerait les deux parties à un consensus sur la base des résultats réels du scrutin ? Ce qui semble difficilement envisageable tant la réalité des faits mettrait en mal, le camp ALI et certainement l'Elysée.

Ce qui serait en revanche détestable c'est d'envisager une médiation entre les différents candidats en coulisse, comme ça a toujours été le cas, sur le dos des électeurs, pour tenter de ramener le calme.

Les Gabonais ont exprimé leur choix pour le changement. Ils attendent que cela soit respecté. La communauté internationale a souhaité que le calme revienne. Ce qui a été suivi. Maintenant, il faudrait que le Monde tienne compte de la principale revendication du peuple gabonais, le droit à la liberté de choix, à la démocratie.

Que tout soit fait, pour arrêter ce qui se prépare, si dorénavant le candidat du PDG qui est seulement crédité de 19% des voix s'obstinait à se maintenir au pouvoir par la force.

OWOUBA Alain.






Mercredi 16 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 2024 fois




1.Posté par lapanthere le 16/09/2009 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pq une commission française??? parce que vous pensez que les français sont neutre eux???
autres personnes que les français de grace!!!

2.Posté par lilibeth le 16/09/2009 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
franchement en être encore à demander une enquête de la France! mais vous n'avez pas encore compris que la France n'a pas intérêt à ce qu'il y ait du changement au Gabon et en Afrique en général? il est temps que nous prenions notre desin en mains. la France pour être ce qu'elle est aujourd'hui a du faire sa révolution. il faut que les Africains fassent la leur. de tous temps les peuples se sont battus pour se libérer des chaînes, l'Africain doit en faire autant plutôt que d'attendre toujours après l'autre, la France en l'occurrence, pour obtenir son indépendance.
où sont les hommes???!!!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...