News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le général Ntumpa Lebani annonce qu’il veut parler

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 13 Octobre 2014 à 07:44 | Lu 2833 fois

Le général Jean Philippe Ntumpa Lebani, silencieux, sinon trop religieux après sa sorti de prison en octobre 2012, multiplie ces derniers jours des publications sur sa page facebook annonçant qu’il parlera bientôt.



« Le 19 Octobre est un jour particulier pour vous mes ami(es) mes très cher(es) compatriotes, pour l'ensemble des membres de ma famille et particulièrement pour moi. C'est l'occasion pour moi de rendre grâce à Dieu tout puissant pour ses biens faits et surtout de m'avoir permis de faire sa rencontre en milieu carcéral », a écrit le général qui jouissait d’un grand prestige sous Omar Bongo Ondimba.

« Le moment venu, ma famille et moi aurons l'occasion ainsi que l'opportunité de vous entretenir sur ma vie carcérale, ma situation actuelle et mes perspectives avenirs », annonce l’homme qui est sorti de prison le 19 octobre 2012 après près de 3 ans de prison pour atteinte à la sureté de l’Etat.

« Je vous ferai parvenir un numéro de téléphone ou vous pourrez me joindre et même me faire parvenir vos messages. Pour l'heure, je vous souhaite un excellent week-end dans l'amour de Dieu », indique-t-il s’adressant à ses parents, ami (es) et chers compatriotes.

« Votre humble serviteur, le soldat... », signe-t-il son message posté vendredi.

Dans un autre message, l’ex patron de la garde Républicaine sous Omar Bongo Ondimba parait plus incisif « il est temps pour nous, mes cher(es) ami(es), enfants et sympathisants de nous dire un certain nombre de choses car le Gl fait peur à certaines personnes ». L’officier supérieur ne se passe plus pour le humble soldat mais le Général.

« J'ai accepté mon destin et gloire à Dieu, il ma permis de faire sa rencontre et de comprendre qui je suis dans ce moment de trouble », fait-il savoir.


« Aujourd'hui Il est temps que les gens sachent que le chat qui dort n'est pas mort », menace-t-il
.
« NTUMPA VIE ENCORE et VIVRA A VOS COTES GRACE A DIEU », hurle-t-il vu les caractères d’imprimerie choisis pour conclure ce message.

Selon une source bien informée, le Général Jean Philippe Ntumpa Lébani serait lassé de vivre dans le dénuement. Son salaire serait toujours coupé, ses droits légaux ignorés et certaines promesses faites lors de sa libération surprise alors qu’il purgeait une peine de prison de 7 ans dont deux avec sursis, n’auraient pas été satisfaites d’où sa volonté de crier haut et fort devant les médias et face à la République.

L’ex patron des hommes de la sécurité du président Omar Bongo Ondimba soupçonnerait des personnes proches de l’entourage de l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba de vouloir le maintenir dans la précarité pour accélérer sa descente aux enfers.

Ntumpa Lebani revendiquerait uniquement ses droits légaux (salaires) pour rester tranquille avec ses enfants et ses amours.

Après trois ans et un mois d’incarcération, Jean Philippe Ntumpa Lebani a été remis en liberté, le 19 octobre 2012. Il avait été condamné, pour atteinte à la sûreté de l’État, à sept ans de prison ferme, dont deux avec sursis. Incarcéré le 3 septembre 2009, Ntumpa Lebani, initialement accusé de «tentative d’atteinte à la sûreté de l’État» avec cinq co-prévenus, a été jugé du 21 février au 11 mars 2011, pour «complot» pendant la transition qui a suivi la mort du président Omar Bongo Ondimba en juin 2009. Ce «complot», élaboré à l’insu de son bénéficiaire pressenti, aurait visé à placer Ali Bongo Ondimba au pouvoir.

Lors de son procès, Jean-Philippe Ntumpa Lebani a révélé que le président Omar Bongo avait choisi d’être remplacé à la tête de l’État par son fils Ali Bongo. Voyant que Rose Francine Rogombé, présidente de la République par intérim, pouvait fausser cette volonté et que les sondages commandés par le pouvoir n’étaient pas en faveur d’Ali Bongo, le général avait envisagé un scénario «à la togolaise», mais, ayant eu tout le mal du monde à rencontrer Ali Bongo, il en serait resté au stade de l’idée. Il a ensuite clamé son innocence lors d’une audience de plus de deux heures devant la Cour.

Gabonactu

Lundi 13 Octobre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2833 fois




1.Posté par 3ekale le 13/10/2014 11:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchiiiiiiiiiip!!! Encore un Fou du Roi...

2.Posté par CLairecommloderoch le 13/10/2014 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au commencement il y a un général affamé, mais généralement ça se termine par un coup d'état.

3.Posté par Google le 13/10/2014 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne dira rien d'intéressant car ayant annoncé à l'avance qu'il allait parler ceux que ses déclarations pourraient gêner savent quoi faire pour l'empêcher d'agir ...ça peut aller de l'intimidation aux menaces en tous genres en passant par les coups de fil anonymes jusqu'aux promesses de tenir enfin les promesses qu'ils lui ont été faites à sa libération...il a perdu consciemment ou non l'effet de surprise amateurisme volontaire ou naïveté politique pour quelqu'un plus habitué au maniement des armes, au sale boulot qu'aux stratégies politiques pures et dures.La politique est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux militaires.

4.Posté par Cyprien le 14/10/2014 05:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Va parler et pleurer au diable, tu as voulu faire un coupe d'état parce que Ali Bongo était sur le point de perdre l'élection présidentielle et parce que Omar Bongo t'a donné l'ordre de sauver le trône qui est la propriété et la chasse gardée de la famille Bongo..... C'est le Dieu tout puissant qui te punit et tu n'es pas sorti de l'auberge... Bien fait pour ta gueulle mon Général

5.Posté par L''''Observateur le 14/10/2014 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Général Ntumpa, un grand officier ne parle pas en termes de menaces; il agit comme un "Lion ou une Panthère". Si vous ne réagissez pas selon votre volonté de soldat, sachez que vous êtes dans le couloir de la mort. Vous vous êtes mis en danger. Au Gabon les choses vont vite quand les gens là retrouvent un individu gênant. Je crois que votre situation ne changera plus. Dans tous les cas, si vous êtes promu je pense que votre disparition sera une question de temps. Alors Monsieur le Militaire, vous devez avoir quelque chose en tête; faites parler votre conscience et votre cœur tout seul, si vous voulez.

6.Posté par Alkazar le 14/10/2014 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous voici en présence d'un Général qui s'autoproclame "ex-confident" d'Omar Bongo, qui menace de parler mais qui en réalité n'a rien à dire..... détient -il des enregistrements des ses conversations avec Omar Bongo ? dans l'affirmative, pourquoi tarde t'il de les rendre publics après tout le calvaire qu'il a subit ?

7.Posté par MAVOURI le 18/10/2014 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE LA GRACE DIEU VOUS ACCOMPAGNE DANS TOUTES VOS DEMARCHES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...