News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le fils Bongo a pratiquement réussi un coup d'État"

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 4 Septembre 2009 à 01:42 | Lu 1094 fois



Le fils Bongo a pratiquement réussi un coup d'État"
Ali Bongo, âgé de 50 ans, fils du défunt président Omar Bongo , a remporté l'élection présidentielle du Gabon. Sa victoire est contestée par ses opposants. Interrogé par lepoint.fr, Dieudonné Minlama Mintogo, président de l'Observatoire national de la démocratie, une ONG gabonaise chargée de déployer des observateurs à travers le pays, évoque des fraudes.

lepoint.fr : Quelle est votre réaction à l'annonce de la victoire d'Ali Bongo Ondimba ?

Dieudonné Minlama Mintogo : On est face à une falsification ahurissante. La Cénap (la Commission électorale nationale autonome et permanente, ndlr) a reçu de faux procès-verbaux qui ne correspondent évidemment pas à ceux remontés des régions. Voilà pourquoi il y a eu ce retard dans l'annonce du résultat. Les représentants de l'opposition ont refusé de valider cette situation. Ils ont résisté toute la nuit dernière. Mais le président de la Cénap est passé en force au prétexte qu'il ne lui appartient pas de juger du bien-fondé des procès-verbaux. Il les a entre les mains, ça lui suffit pour les intégrer dans son calcul !

Qui l'aurait emporté ?


D'après nos estimations, le vainqueur est André Mba Obame (ancien ministre de l'Intérieur) avec environ 38 % des voix. Pierre Mamboundou (opposant radical) arrive en deuxième position avec 33 %. Ali Bongo Ondimba (le fils du président défunt) recueille, lui, 25 % des voix.

Que peut-il maintenant se passer ?

Les candidats peuvent contester le résultat devant la Cour constitutionnelle, mais leurs chances sont minces. Sa présidente était très liée avec l'ancien président Bongo. Le fils Bongo a pratiquement réussi un coup d'État.

Comment peut réagir la population ?

Très mal. Les autres candidats ne reconnaissent pas le résultat. Le pays va vivre des jours difficiles. Il y a des dizaines de milliers de jeunes qui voudraient porter leur candidat favori au pouvoir par la force, comme récemment à Madagascar. Dans la région d'Oyem, le gouverneur est actuellement pris en otage. On a appris que les autorités avaient proposé 10 millions de francs CFA à un représentant local de la Cénap pour modifier les résultats. À Port-Gentil, les routes sont barrées et des bâtiments sont incendiés.

Source : le point.fr

Vendredi 4 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1094 fois




1.Posté par ambalo le 04/09/2009 01:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ça ne fait que commencer, vous verrez, lorsque AMO reviendra sur la scène Mamboundou!

2.Posté par ambalo le 04/09/2009 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regarder vous-même cette photo d'Ali. Ce truc là ressemble à un chef d'Etat?

3.Posté par obione le 04/09/2009 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
k ils l'exécute, on en a marre trop c'est trop.

4.Posté par loli le 04/09/2009 08:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères et soeurs le gabon vient très largement d,échouè en matière democratique et matière des droits d lhom.Pouruoi la communautè international ne réagit alor k les droits du peuple sont bafoués?Nous n nous laisseront pas voler notre victoire.Mettons le feu dn tou les ministèr ils sauront k les gabonais ont muri 42 a

5.Posté par Aligatore le 04/09/2009 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut arrêter avec vos histoires de communauté internationale,Dieu seul sait ce que ça veut dire.Le Gabonais doit défendre son pays.La communauté inter n'a rien à foutre. Il faut arrêter de pleurnicher. Cest la communauté inter qui va sauver le Gabon?. La communauté inter c'est les Bongo c'est eux qui commandent l'UA, nomment les ministres français,font des pseudos discours à l'Onu cachent de l'argent sale au sein de la communauté internationale.Il est que le Gabonais s'organise et agisse en franppant très fort.

6.Posté par gabonais le 05/09/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
trop vilain il ressemble à la mort, maudit soit le jour ou tu as vu le jour

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...