News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le cri d’alarme de Nadia J. Jocktane, «en danger de mort»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 19 Mars 2014 à 09:53 | Lu 3179 fois

C’est une Nadia J. Jocktane qui est apparue tourmentée et inquiète dans la matinée du lundi 17 mars 2014 devant les médias. L’épouse de l’évêque Mike S. Jocktane est revenue sur les dangers que court sa famille depuis quelques années, en raison de l’engagement politique de l’homme d’église. Des individus qui rôdent autour de leur demeure en voudraient à leur vie.



A l’endroit des médias conviés au point de presse tenu à Libreville dans la matinée du lundi 17 mars 2014, Nadia J. Jocktane a confié : «Samedi 14 mars dernier, des individus armés et cagoulés se sont introduits dans la concession de l’évêque Mike S. Jocktane à Angondjé, en escaladant, par l’arrière, le mur d’enceinte de notre résidence. Profitant de l’obscurité totale, consécutive à la coupure générale de courant survenue aux environs de 23h00 sur toute la ville, ces individus ont une nouvelle fois essayé, en l’espace de quelques mois, d’attenter à notre sécurité et à notre intégrité physique.»

Ainsi, selon l’épouse de Mike Jocktane, ancien directeur de cabinet adjoint de feu le président Omar Bongo, passé depuis 2009 à l’opposition, sa vie et celle des membres de sa famille est danger. Et l’agression subie la nuit du 17 mars dernier, est loin d’être la première dans le genre. En effet, a-t-elle relaté, depuis quelques années, les Jocktane font l’objet d’une «persécution» des plus violentes, orchestrée par des individus non identifiés mais dont le mobile, selon elle, est parfaitement connu : l’engagement politique de son évêque de mari.

Déjà interdit de voyage à l’extérieur du pays, conformément aux supposées «instructions du ministère de l’Intérieur», M. et Mme Jocktane, parents de quatre enfants, subissent des menaces depuis le 30 janvier 2011. Ce jour-là, rappelle Nadia Jocktane mais se souviennent également bien de journalistes, «une vingtaine de personnes armées assiègent l’Eglise centrale aux environs de 10h00, pour interpeller l’évêque Mike S. Jocktane. A la fin du culte, n’ayant pas pu mettre la main sur l’évêque, ils me brutalisent ainsi que deux autres fidèles.

C’est le lendemain à 11h00 que nous sommes finalement relâchés.» Depuis, de nouveaux évènements sont survenus dans la vie du couple, et la même année (2011), leur espace vital aurait été sans cesse violé, soit par des «brigands», soit par des agents de divers services : fouille du domicile conjugal, rétention de plusieurs jours à la Police judicaire (PJ), plainte pour «intégrité à la dignité de l’Etat», tout ou presque y serait passé.

Pour Nadia Jocktane, «tout ceci montre bien que nous sommes des victimes désignées d’une traque systématique de la part de certains individus sans scrupule. (Aussi), la thèse d’un harcèlement politique n’est pas à écarter», d’autant plus que «le calvaire» perdure depuis trois ans déjà, jusqu’à la toute récente intrusion des malfrats chez les Jocktane.

Pour la femme d’église, bien que convaincue de l’origine de ce cycle de persécutions, des doutes subsistes tout de même : «Pour quelles raisons nous en veut-on, mon mari et moi ? Est-ce à cause de notre engagement chrétien, ou alors en raison de nos convictions politiques et idéologiques, que nous sommes autant persécutés ? (…) Les Gabonaises et Gabonais se représentent-ils l’état d’esprit et le désarroi que vivent mes enfants, finalement traumatisés à vie ?», s’est-elle écriée au bord des larmes.

Gabonreview

Mercredi 19 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3179 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par 3ekale le 21/03/2014 14:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pfff...du theâtrum tout xa...

19.Posté par MARI MADO LA DEESSE,L''''''''INCONTESTABLE, L''''''''''''''''''''IMORTELLE A LA COUR CONSTITUTIONELLE EMERGENTE le 20/03/2014 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PARECEQU'ON A SERVIT SATAN BONGO QUON A PAS LE DROIT DE RETROUVER LA RAISON HEIN?
PARCEQUE DES BOUKOUBI , MARI MADO, ROSE FRANCINE ROGOMBE ABOGHE ELLA ,ONA ONDO, CONTINUENT A SERVIR CES DEMON QUE JOCTANE DOIT TJRS DIRE OUI AMEN A CE SYSTEME DIABOLIQUE .
ALLEZ AU DIABLE ALI ODJUKU ET SES ACRO BESSI.

18.Posté par BOA le 20/03/2014 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Baisema

" ton mari s'avait " on dit : ton mari savait espèce de Salopard

17.Posté par Baisema le 20/03/2014 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon sang c'est quoi ce désordre,ce Joctane s'est joué de Dieu en pactisant avec le diable. Dieu l'a abandonné à son sort lui et sa famille..c'est tout. Comprenez qu'un vrai partisan de la Sainte Bible ne flirt pas avec la politique. Ö nadia , toi qui est vêtue en Jézabel, et qui prétends servir Dieu, si la politique avait réussis à ton époux, serait tu venu te plaindre de la belle vie que tu aurait mené et des magouilles que ce dernier aurait fait? Les menaces et les intimidations font partit du jeu politique en Afrique et ton mari s'avait dans quoi il s'engageait..donc euuuh essaie d'assumer en silence ce qui t'arrives ou vas t'en prendre à ambitieux de mari pour t'avoir entraîner dans ce bateau.

16.Posté par BRAVO ECHOS JULIETTE le 20/03/2014 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ntsame tu es peut etre pede, mais c'est pas pour autant que ce que tu dis est faux.

VRAIMENT JUSTE COMME TOI JE COMPREND POURQUOI NOUS DEVONS DEMETRE VOTRE GOUVERNEMENT MORIBOND

15.Posté par sexy ninja le 20/03/2014 00:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est trop facile de débiter des conneries sur les autres devant son moniteur en grignotant du pain sec, mais toi que fais tu pour ton pays qui sombre dans l''abîme? RIEN,lui c''est Jocktane et toi qui es-tu? Ntsame? Mon oeil! Sal PEDÉ en puissance

14.Posté par roland ngadi* le 20/03/2014 00:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme jockane! Vous jeune et avez des enfants ki ont besoin d vous. N vous faites pas intimider par ces parasites pédegistes,car moi j crois à un Dieu et j sais k c Dieu a djà préparé leur fin. Le PDG va tomber! Souvenez vous,dans c monde d mortels chaque chose a son temps.*

13.Posté par sexy ninja le 20/03/2014 00:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et puis encore il n''y a que les idiots comme toi qui ne changent pas et ceux que tu suces les couilles et que tu defends bec et ongle sont-ils exempts de reproche? On va maintenant faire avec qui? S''il faut à chaque fois vomir sur les courageux?

12.Posté par sexy ninja le 19/03/2014 23:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le changement dans notre Pays il en restera qui? Tu es qui pour faire la morale à ceux qui osent parler tout ce que les Salopards comme pensent dans le fond de culottes bourrées de crotte n''as tu jamais tricher de vie,mentir ou voler? Et puis quoi?

11.Posté par sexy ninja le 19/03/2014 23:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ntsame va te faire péter ailleurs ici on débat c''est pas un endroit des salopards de ton espèce tu es Né homme tu mourra femme tu viens avancer des âneries nous sommes combien au Gabon s''il faut commencer à exclure tous ceux qui militent pour le

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...