News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le coup de gueule de l’association de lutte contre les crimes rituels

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 11 Mai 2012 à 08:37 | Lu 860 fois

Après un bon moment de silence, l’association de lutte contre les crimes rituels (ALCR) et les ONG partenaires ont décidé de s’inviter dans l’actualité nationale qui fait état d’une montée vertigineuse des crimes rituels au Gabon.



Le coup de gueule de l’association de lutte contre les crimes rituels
Réunies le 9 mai dernier au siège du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG), l’Association de lutte contre les crimes rituels (ALCR) et les ONG partenaires sont montées au créneau pour dénoncer la tournure politique que prend leur lutte contre le phénomène dit des crimes rituels, décrié par tous depuis un certain temps.

«Nous sommes là parce que déterminés à faire valoir notre statut de citoyen de ce pays qui avance dans l’abîme : perte des valeurs. Nous sommes là parce que nous sommes assoiffés de justice», a déclaré Jean Elvis Ebang, président de l’ALCR,

«Nous avons mené des actions démocratiques : marches pacifiques, conférences et points presse, messes et cultes œcuméniques dans les églises et les mosquées, des interviews, encadrements des élèves et étudiants dans leurs recherches, publié des livres, des plaidoyers voire des films documentaires, etc. Ces actions non moins importantes viennent d’amener les autorités politiques du pays à se pencher sur ce dossier», a-t-il poursuivi tout en manifestant son indignation face à la légèreté avec laquelle le dossier est en train d’être traité.

«Aucun député élu n’a osé lever vigoureusement le tabou sur le sacrifice humain durant la campagne. Ces locataires du Palais Léon Mba, ont comme par le passé méprisé, banalisé la vie des citoyens dont soi-disant ils sont les représentants. Ils ont catégoriquement oublié les corps qu’on ramasse régulièrement derrière leur palais, et au bord de mer, sur les rails d’Owendo, dans la petite forêt de Nzeng Ayong. Quelle diversion ! Voter une loi contre les crimes rituels sera une utopie dans les jours avenirs», a scandé Jean Elvis Ebang

«Le Gabon est un pays où le cynisme est récompensé, où certains décideurs sont insouciants devant les progrès de l’humanité, à l’ère de la mondialisation. Un pays où la bonne gouvernance est le parent pauvre du système. C’est une honte pour l’homme Gabonais ! L’ALCR a recensé de janvier à mai 2012, 10 enfants, 7 femmes et 15 hommes soit un total de 32 personnes et les criminels rituels bénéficiant encore de l’impunité et de leur immunité, agissent toujours dans l’obscurité, la cupidité, la méchanceté, l’orgueil et la jalousie, et courent toujours», a-t-il déploré.

Vendredi 11 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 860 fois




1.Posté par Pitié le 11/05/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les fossoyeurs du Gabon, les BONGO...Acrombessi du Bénin et BenAli OJUKWU du biafra ont ramené ces sales pratiques de leurs pays d'origine.

2.Posté par bernard N I le 11/05/2012 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au Gabon, les gens sont d'une naïveté affligeante. Les populations ne doivent rien attendre du parti-Etat qui avec son système tentaculaire est à la base de tous les crimes rituels qui existent dans notre pays.
Accorder foi aux élucubrations de Ali Bongo est une pure folie, car il est le garant de ces pratiques avec sa cour, et avant lui, son père en était l'illustre commendataire.
Ne croyez pas en ce qu'ils peuvent raconter à travers leurs différents cannaux de transmissions, ils ont juste pour objectifs de tromper la population en leur offrant du menu fretin, les consommateurs , ceux à qui profitent ces crimes sont les mêmes et ce sont eux qui publiquement viennent s'offusquer de telles pratiques. Ne vous laissez pas prendre face aux discours mensongers, pour le plus grand malheur de notre pays, ce sont les hautes autorités toutes confondues qui sont ceux qui font proliférer ces crimes rituels. Président, ministres, députés, sénateurs, docteurs, médécins, infirmiers, enseignants, procureurs, juges, magistrats, avocats, hommes d'églises,....... Ne soyez plus naïfs, le premier assassin en chef de la république est bien Ali Bongo et toute sa cour, faire semblant de l'occulter vous sera préjudiciable, car quiconque refuse de voir ne pourra que s'en prendre à lui-même au jour du malheur.

3.Posté par ONTETE le 11/05/2012 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALI DISTRAIT LES GABONAIS POUR MIEUX LES piégés . ET QUAND
JE PENSE QUE CERTAINS GABONAIS CROIT A CE CINEMA
QUELLE PITIEEEEEEEEE SEIGNEUR .QUE LE GABONAIS SORT DE SA BULLE ET SE REVEIL UN PEU .ET JE DIRAIS QUE SA VA FINIR QUAND, SA VA FINIR QUAND ? ? ?

4.Posté par Agnos le 12/05/2012 09:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frère Otente
Ça va finir quand?c est la question que tout le monde se pose.
Regardez les stats présentées par Bile bi Ze a la télé juste pour dire que c est dans telle ou telle lieue du Gabon qu on tue plus alors que la vérité est autre.

5.Posté par TICK le 12/05/2012 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ALCR, VOUS AVEZ NOTRE SOUTIEN.

DITES NOUS COMMENT PEUT-ON CONTRIBUER A AIDER VOTRE ACTION QUI NOTRE AFFAIRE A TOUS?

QUELS MOYENS IL VOUS FAUT? NOUS Y CONTRIBUERONS...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...