Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Mouvement Civique du Gabon demande l’arrêt de l’ingérence française en Côte d’Ivoire !

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Média Libre pour tous le Samedi 4 Décembre 2010 à 06:42 | Lu 2468 fois



Le Mouvement Civique du Gabon demande l’arrêt de l’ingérence française en Côte d’Ivoire !
Mengue M'Eyaa

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


Le Mouvement Civique du Gabon félicite Laurent GBAGBO pour sa réélection à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire.

Malgré les rébellions du nord de la Côte d’Ivoire organisées de l’extérieur – Burkina Fasso, Sénégal, France-, le Conseil constitutionnel, moins proche du président Gbagbo que ne l’était la présidente de la Cour constitutionnelle des Bongo, a su jouer son rôle. Ce n’est pas au pouvoir français de Nicolas SARKOZY de prendre position pour l’un des candidats. On connaît la réputation d’affairiste de Ouattara qui se drape de ses fonctions passées pour se donner une crédibilité qu’il n’a pas qu'il n'a plus depuis longtemps.

Certains médias français ont pris fait et cause pour Ouatara depuis trois jours pour relayer la position de Sarkozy.

En réalité, Laurent Gbagbo ne veut pas que la Côte d’Ivoire devienne ce qu’est le Gabon, une République fantôme. La communauté internationale devient très bavarde sur l’élection en Côte d’Ivoire. Qu’a t ‘elle fait lors des massacres de Port Gentil commis par le régime gabonais à la tête duquel a été nommé Bongo à la suite d’un putsch ? Nous invitons les médias français, soucieux de la vérité, à se rendre à Port Gentil pour savoir ce que sont devenus les résistants au pustch.

Le Mouvement Civique du Gabon espère maintenant que l’ONU se scandalisera prochainement de la tentative de Wade de se maintenir au pouvoir au Sénégal et d’y installer son fils ainsi que des régimes quarantenaires transmis de père en fils, soutenus par la France, comme Guéant l’a fait en installant Bongo au pouvoir au Gabon.

Le Mouvement Civique du Gabon appelle l’Union européenne à exiger du pouvoir français qu’il conserve un ton moins triomphant face aux violations évidentes du droit électoral dans les villes du Nord sous contrôle des rebelles, proches de Ouattara. Les électeurs favorables à Laurent Gbagbo ont été empêchés de voter dans toutes ces zones.

Nous estimons que l’ONU doit jouer de son influence pour contraindre Nicolas Sarkozy à respecter l’Etat de droit en Côte d’Ivoire, notamment son Conseil constitutionnel. La position du Président français est un appel à des tensions inacceptables dans un pays souverain à la stabilité déjà fragile, qui pent conduire au retour de la guerre civile.

L'ONU et la France doivent faire confance aux institutions de Côte d'Ivoire sans mépris, condescendance et partialité.
Nous demandons que la France et l'ONU fassent preuve de responsabilité pour éviter de déclencher en Côte d'Ivoire une nouvelle implosion afin que le Président Gbagbo puisse continuer de défendre les intérêts des Ivoiriens en poursuivant l'oeuvre de développement dans son pays.

Mengue M'Eyaà
Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon

http://mouvementciviquedugabon.unblog.fr


Samedi 4 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 2468 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par Fax1 le 08/12/2010 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MCG2009 a encore une fois censuré les interventions sur ce billet qui mettaient en cause sa version des faits en relevant des erreurs.
J'ai été moi aussi censuré. Cela devient habituel.

30.Posté par nietszche le 08/12/2010 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Mouvement Civique du Gabon prend acte que A Ouattara est le Président de Côte d’Ivoire.

Mengue M'Eyaà
Présidente du conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon
http://mouvementciviquedugabon.unblog.fr

http://www.lepost.fr/article/2010/12/07/2331547_le-liberal-ouatara-finalement-reconnu-president-de-cote-d-ivoire.html

29.Posté par fax1 le 07/12/2010 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Koaci pose de bonnes questions dans son dernier billet :
Ce que cache le silence des Chefs d'Etat Africains.

http://www.lvdpg.org/Cote-d-Ivoire-Ce-que-cache-le-silence-des-Chefs-d-Etat-africains_a7023.html

28.Posté par Gabao le 07/12/2010 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gbagbo est un assassin, criminel, dangéreux, dictateur...
Il est le malheur de la côte d'ivoire. Vous ivoiriens qui le soutenez, sachez que c'est vous même le peuple lambda, qui en payeriez les pots cassés. ça fait 10 ans que la côte d'ivoire est dans la merde. Cette élection était une voie de sortie de crise. Malheureux, vous avez permi à Koudou de replonger le pays dans un autre conflit, en le soutenant dans sa fourberie. Vous parlez de la souveraineté de la côte d'ivoire et du respect à ses institutions; mais je vais certainement vous decevoir en disant que vos institutions ne méritent aucun respect après tout ce qu'on a vu à la télévision. Et le responsable du mépris de la constitution ivoirienne n'est pas Ouatara encore moins la communauté internationale mais plutôt Gbagbo koudou et son acolyte Ndré. Ils ont complètement damé sur la constitution (voyez-vous, le droit n'était pas dit par le président de la cours constitutionnelle) qui demande une annulation du scrutin en cas des incidents pouvant empêcher le bon déroulement du scrutin (article 64). C'est ça que les frères ivoiriens doivent comprendre.

Quand à l'auteur de cet article, je dirais que vous faites preuve de mauvaise foi. Aujourd'hui, vous cautionnez que Gbagbo et son président du conseil constitutionnel chient sur le vote des ivoiriens qui ont largement accordé leurs suffrages à Ouatara. Or, c'est la même attitude que nous déplorons de nos dirigeants gabonais. J'avoue ne rien comprendre!

Dites désormais à Alibaba et Mbouratsouo de continuer dans leur magouille! Vous êtes hippocrites, et ça c'est pas normal pour des gens qui disent combattre la dictateur au Gabon.


27.Posté par fax1 le 07/12/2010 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur cette question de la Côte d'Ivoire, la question de la démocratie chatouille les esprits.
Confère les échanges avec Télesphore Obame Ngomo sur LePost
http://www.lepost.fr/article/2010/12/05/2329752_la-cote-d-ivoire-face-a-un-choix-cornelien-la-peste-ou-le-cholera_0_4950344.html#reaction_4945182

et mes messages outrageusement censurés (3 fois déjà) sur la communication de MCG2009, comme faisaient avant les PD-Gistes patentés, mais qui sans doute las, ne sévissent plus sur la toile.
Vous retrouverez ces messages en n0 11 et 12.

26.Posté par fax1 le 07/12/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@nietszche
Bien vu, vous devriez être journaliste.
La décision de la Cour Constitutionnelle d'annuler certains votes dans certaines régions est donc nulle et non avenue. Il serait grand temps que Gbagbo grandisse et respecte lui même les règles de droit de son pays.
confère article 64.

25.Posté par nietszche le 07/12/2010 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Art. 59. - La commission chargée des élections procède au recensement général des votes et à la proclamation provisoire des résultats du scrutin en présence des représentants présents des candidats. Trois exemplaires du procès-verbal accompagnés des pièces justificatives sont transmis à la Commission chargée des élections. Celle-ci procède aux opérations de collecte et à la proclamation provisoire des résultats en présence des représentants des candidats. La Commission chargée des élections communique au Conseil constitutionnel un exemplaire des procès-verbaux accompagnés des pièces justificatives dans les trois jours qui suivent le scrutin. Les autres exemplaires du procès-verbal restent respectivement dans les archives de la Commission électorale de la circonscription administrative, de la Commission nationale chargée des élections et du ministère de l'Intérieur.

Art. 60. - Tout candidat à l'élection du Président de la République peut présenter, par requête écrite adressée au président du Conseil constitutionnel, une réclamation concernant la régularité du scrutin ou de son dépouillement. La requête doit être déposée dans les trois jours qui suivent la clôture du scrutin.


Art. 61. - Le requérant doit annexer à sa requête les pièces produites au soutien de ses moyens. Le Conseil constitutionnel, après examen de la requête, statue dans les sept jours de sa saisine. Toutefois, il peut, sans instruction contradictoire préalable, rejeter les requêtes irrecevables ou ne contenant que des griefs manifestement sans influence sur l'élection contestée.

Art . 62. - L'examen des réclamations éventuelles est effectué par le Conseil constitutionnel dans les sept jours à compter de la date de réception des procès-verbaux.

Art. 63. - Le résultat définitif de l'élection du président de la République est proclamé, après examen des réclamations éventuelles, par le Conseil constitutionnel et publié selon la procédure d'urgence.


Ordonnance n°2008-133 du 14 avril 2008 portant ajustement électoral pour les élections générales de sortie de crise.

En son article 64 nouveau stipule :

Dans le cas où le Conseil constitutionnel constate des irrégularités de nature à entacher la sincérité du scrutin et à en affecter le résultat d'ensemble, il prononce l'annulation de l'élection et notifie sa décision à la Cei qui en informe le représentant du Secrétaire général des Nations Unies et le représentant spécial du Facilitateur à toutes fins utiles. La date du nouveau scrutin est fixée par décret pris en Conseil des ministres sur proposition de la Cei. Le scrutin a lieu, au plus tard, 40 jours à compter de la date de la décision du Conseil constitutionnel.


http://www.gouv.ci/doc/textes%20fondamentaux/Code%20Electoral.pdf

24.Posté par Lemaçon le 06/12/2010 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons publié les photos des maçons du Gabon
lien ci dessous
Aidés nous à les identifier

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=108488905890067&set=a.108488759223415.13492.100001868757869&notif_t=photo_comment&pid=71455&id=100001868757869

23.Posté par Calamite le 06/12/2010 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous repudiez l'ONU et vous souhaitez en meme temps qu'elle viennent superviser des elections au Gabon! Vous vous plaignez de la longetivite au pouvoir et vous supportez quelqu'un qui veux s'y eterniser. Vous vous plaignez de l'ethnisation du debat politiqueet vous supporter quelqu'un qui la prone en CI. Vous plaignez qu'il y ait des morts aux elections au Gabon et cela ne semble pas vous egratinier en CI.
Que d'inconsistences!
Ce n'est pas en jouant a Mugabe que l'Afrique sortira de son trou! Demandez lui ce que tourner le dos a la communaute internationale lui a apporte si ce n'est famine et cholera au grand dame de son peuple.
LG n'avait meme pas attendu comme Outtara, il a pris le pouvoir dans la rue et a refuse de reorganiser l'election a laquelle Ouat n'avait pas pu prendre part du fait du concept d'ivoirite!
Trop d'voiriens se sont retrouves dans les charniers, ca n'a pas l'air de vous dire grand chose mais il faut que ca cesse.

22.Posté par nietszche le 05/12/2010 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une seule personne peut résoudre ce problème, sans violence et dans la dignité apres dix de presence au pouvoir ( une limite qu il evoquait mots pour mots dans le documenentaire AFRIQUES INDEPENDANCES, lorsqu il etait encore opposant à Hophouet Boigny ).

C’est Laurent Gbagbo.

21.Posté par anonyme le 05/12/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ post 18

La cote d' ivoire n' est pas le Gabon ni le Cameroun !
La Cote d' ivoire est divisée en 2 , c' est un état en guerre mis sous la tutelle de l' ONU par Gbagbo lui meme , lui qui parle de souveraineté .
Il a vendu le port d' abidjan à Bolloré, les secteurs souverains comme l' énergie ,l' électricité , les communications , les transports sont aux mains des français !
En 2007 ,Gbagbo a signé un APO (accord de paix de ouagadougou) avec l' ONU et les différentes parties .
Ces élections ont été organisées et financées par la communauté internationale.
Gbagbo ne voulait pas les organiser , il est illégitime depuis 2005 , il a detruit l' economie de ce pays !
Gbagbo s' est engagé à respecter les résultats des urnes .
Selon les accords , l' Onu a le dernier mot vu que ce sont eux qui doivent certifier les résultats.
Quand gbagbo a gagné au 1 er tour , pourquoi n´a t- il n' a pas parlé de souveraineté?
Les ivoiriens sont fatigués de ce despote , qu' il PARTE !
Communauté internationale ou pas , la volonté du peuple doit etre respectée!

20.Posté par nietszche le 05/12/2010 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme Mengue M'Eyaà,

il n existe presque pas d Etat ivoirien souverain sur toute l integrité de son territoire, l elephant fragilisé ne tient debout depuis 10 ans que par les bonnes grace de l ONU qui retient le couvercle dans un environnement explosif où la sagesse est avisée et de rigueur.

Choisir en disqualifiant une partie du peuple de devenir le simple hote d un palais et le chef d un demi etat n est pas ce dont l unité ivoirienne a besoin.

Souhaiter le depart de l ONU, parce que c est la consequence logique du parachevement de cette election n est là un discours qui peut aider l ivoirien et qui montre combien vous aprehendez tres mal ce contexte ivoiro-ivoirien.La preuve le president designé par la CC n ose faire cette demande meme dans le cader d un simple derapage verbale, ses proches font les choix de mots en parlant de " vouloir " expulser " le representant ".

Ne limitez vos perceptions à un "simple jeu" entre Ouatara et Gbagbo et des procedures juridiques viciés ou non !

Sachez qu on ne saurait se positioner en assisté , le vouloir eternellement et echapper aux riques de condescendance. De ce, il serait plus approprié d en appeler à la maturité première de nos politiques et du devellopement chez eux d un sens des responsabilités et de l assomption politique.

19.Posté par nietszche le 05/12/2010 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
souvenez vous de

Sarajevo
Srebrenica
Slobodan millosevic
l ONU
le genocide bosniaque
la Serbie

Toutefois l onu peut se retirer, mais attendez vous a ce que la russie vende les armes, les americains vendent les arme aux Forces Nouvelles ( dont on a radié 7 circonscription electorales sur les 19 qui existait, plus de 600 000 voix, un peu comme si on radiait l estuaire et le woleu-ntem d une election presidentielle)

Et tout le monde sait comment ca finira. Comme au Liberia avec Taylor à lahaye. Les traduction de militaires devant le TPI et la cote d ivoire rasé.

Chose qui se serait produit depuis l avenement de ce confit baoulé-bété contre Mossi au Nord, n eut été l interposition de la communauté internationale et les 3 milliards de dollar investi dans la preparation et l organisation du vote.

Les discours à la Che Guevarra, laissons les un peu de coté avec leur romantisme, nous sommes tous dependant du know-how occidental, de leur technologie, de leur savoir-faire, de leur systeme economique, tout comme ils sont dependants de nos ressources minieres et autres, alors je ne pense pas que dans le real politique on puisse se passer d eux avec la meme naiveté et la meme facilité que ceux qui crie : A bas la France! À bas les USA ! À bas l occident !

Le boulanger a voulu rouler la communauté international dans la farine, les deux vont trouvé une solution .

18.Posté par maestro le 05/12/2010 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ ANONYME
COMPATRIOTE, PR GBAGBO A ETE MAINTENU AU POUVOIR NON PAS GRACE A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE MAIS GRACE A LA RUE (LES JEUNES PATRIOTE EN TETE DESQUELS IL Y AVAIT UN CERTAIN CHARLES BLE GOUDE).
J'AIMERAIS VOUS DEMANDE CECI: SI LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE ETAIT AUSSI PARTIAL ET DEMOCRATIQUE QU'ELLE LE PRETEND. POURQUOI N'AVAIT-ELLE PAS ACCEPTE DE DESARMER LA REBELLION QUI POURTANT EN 2000 ET EN 2002 A TENTE A DEUX REPRISES DE RENVERSER LAURENT GBAGBO QUI A L'EPOQUE ETAIT , TOUS LE MONDE LE SAIT, LE PRESIDENT RECONNU DE LA CEII ET DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE.
JE VOUS RAPPELLE QU'AU SORTIR DE CES 2 PUSHS GBAGBO AVAIT DENONCE LES INSTIGATEURS DONT LES PLUS CELEBRES ETAIENT LES PRESIDENTS CHIRAC ET BONGO. SOUVIENS TOI COMPATRIOTE QUE GBAGBO ETAIT MEME ALLE JUSQU'A TRAITER LE PRESIDENT BONGO DE RIGOLO. IL AVAIT DEMANDE L'EXPULSION DES FRANCAIS DE SON PAYS.
TOUS CES PUSHS AVAIENT POUR MISSION D'IMPOSER ADO COMME PRESIDENT.
SOUVIENS TOI QUE GBABO ETANT PRESIDENT LEGITIME ET LEGAL, C'EST LA MEME COMMUNAUTE INTERNATIONAL PAR LE BIAIS DU PRESIDENT BURKINABE QUI AVAIT DIT A GBAGBO QUE LE PRIX DE LA PAIX EN CI ETAIT LE PARTAGE DU POUVOIR AVEC LA REBELLION. UNE REBELLION QUI A ETE FINANCE PAR ADO ET SES AMIS (CHIRAC,BONGO COMPAORE,WADE). C'EST SUIVANT CES CONSEILS QUE SORO ETAIT DEVENU PREMIER MINISTRE.
CE COMPROMIS ACCEPTE PAR GBABO AVAIT POUS OBJECTIF LE DESARMEMENT DE LA REBELLION POUR UNE COTE D'IVOIRE UNIFIEE.
MAIS A LA GRANDE SURPRISE BIEN QU'OCCUPANT LA PRIMATURE LES REBELLES REFUSERENT DE SE DESARMER. ET C'EST AINSI, LEGITIME ET ILLEGITIME GBAGBO DIRIGEA UNE COTE D'IVOIRE A 2 VITESSES.
CHER COMPATRIOTE SOUVENONS NOUS QU'AU DEBUT DE CE PROCESSUS GBAGBO AVIT DEMANDE A L'UNION AFRICAINE ET A L'ONU DE DESARMER LA REBELLION POUR UNE ELECTION LIBRE ET TRANSPARANT. RIEN DE TOUS CA N'A ETE FAIT. NOUS VIVONS AUJOURD'HUI LES CONSEQUENCES.
AUJOURD'HUI L'ONU RECONNAIT SORO,UN REBELLE QUI S'EST OPPOSE ET MEME TENTER DES COUPS D'ETAT A UN PRESIDENT( GBAGBO) DECLARE PAR LA CEII DONT L'ONU RECONNAIT LA LEGITIMITE, AUJOURD'HUI, ET LEGALISE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL.
CHER COMPATRIOTE, SOUVIENS TOI QU'AU DEBUT DE LA CAMPAGNE ELECTORALE, GBAGBO TRAITAIT ADO DE CANDIDAT DE L'ETRANGER. ET COMME PAR HASARD C'EST CET ETRANGER QUI EST LE PREMIER A RECONNAITRE ADO COMME PRESIDENT AU PRIX DE DISCREDITER LES INSTITUTIONS D'UN PAYS SOUVERAIN ET DEMOCRATIQUE.
CHER COMPATRIOTE, SOUVENONS NOUS QU'AU SORTIR DU PREMIER TOUR DES ELECTIONS GBAGBO AVAIT DENONCE UNE CONSPIRATION QUI SE TRAMAIT DEPUIS DAKAR SOUS L'EGIDE DE WADE ET DE ROBERT BOURGI(MR AFRIQUE DE L'ELYSEE). GBAGBO AVAIT, SOUVENONS NOUS, FORTEMENT EXPRIME SON INQUIETUDE. LES CONSEQUENCES DE CETTE CONMSPIRATION SONT PERCEPTIBLE AUJOURD'HUI.
POUR FINIR GBAGBO NE SERAIT-IL PAS UNE VICTIME QUI VEUT SE FAIRE JUSTICE? A NOUS DE MEDITER.

17.Posté par anonyme le 04/12/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le constat qui se dégage à la lecture des post est que beaucoup réagisssent plus sur l´emotion que sur la raison . Monsieur Laurent Gbabo est arrivé au pouvoir en 2000 dans un cafouillage institutionnel. En effet ´c´est dans les mêmes circonstances que nous vivons depuis lundi que le défunt Géneral Guei Robert alors président sortant avait empêché la CIE de proclamer les résultats de la présidentielle, sous la préssion de la communauté internationale ( que Laurant Gbabo qualifie aujourd´hui d´ingérence) que la cour constitutionnelle a été saisit pour proceder à la proclamation des résltats .
De 2000 à 2010 cela fait exactement dix ans que Laurent Gbabo occupe le fauteuil présidentiel en côte d´ivoire sans organiser une élection . La communauté internationale s´est investis durant ces dernières années pour éviter le pire en CI car n´eu été l´intervention des soldats de la Licorn , Monsieur Gbabo ne serait plus président de la côte d´ivoire depuis 2002 car la rebellion venue du nord était prête à l´evincer du pouvoir . Monsieur Gbabo a obtenue 38% de suffrage au premier tour ce qui veut dire que 62% des ivoiriens n´ont pas voté pour lui au premier tour , donc plus de la moitié des ivoirien ne voulait plus de lui , il ne suffit pas de faire du populisme un fond de commerce pour que les ivoiriens retrouvent les meilleures conditions d´existence

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 08:54 Gabon - CNR : Jean Ping se dit déterminé

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !