News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon n’a pas besoin d’un leader politique, mais d’un chef de guerre, déclare le Dr. Daniel Mengara à Atlanta

Le site de la Liberté - BDP-Modwoam le Lundi 10 Décembre 2012 à 13:10 | Lu 3403 fois



Le Gabon n’a pas besoin d’un leader politique, mais d’un chef de guerre, déclare le Dr. Daniel Mengara à Atlanta
Conforme à sa tradition de franchise et d’éducation des masses face aux enjeux de la lutte pour un changement véritable et immédiat au Gabon, le Dr. Daniel Mengara a ce samedi 8 décembre à Atlanta déclaré que les Gabonais s’étant trompés de combat depuis 1990, ce qu’il fallait désormais au Gabon c’est non pas un leader politique, mais un chef de guerre.

S’exprimant à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de la Plateforme Citoyenne, une association de Gabonais politiquement engagés vivant aux Etats-Unis, le Président du mouvement « Bongo Doit Partir-Modwoam » a affirmé que l’élite politique gabonaise a, pendant 20 ans, confondu combat politique dans un pays démocratique et combat politique dans un pays de dictature, et c’est ce qui explique qu’elle n’ait pas su répondre aux attentes de rupture du Peuple gabonais.

Cette confusion a en effet mené cette élite à se battre avec des outils démocratiques classiques (élections, négociations, compromis et compromissions, etc.) alors même que le contexte politique qui interpellait notre nation était déjà un contexte de guerre qui demandait de cette élite une attitude frontale conforme à cette réalité. Et le leader du BDP-Modwoam de conclure que, suite aux diverses improvisations et approximations politiques qui, pendant 20 ans, ont mené le combat national à un cul-de-sac, un seul constat s’impose désormais : le Gabon qui aspire au changement immédiat n’a plus besoin de militants, mais de guerriers, il n’a non plus plus besoin d’un leader politique, mais d’un chef de guerre.

Pour le leader du BDP-Modwoam, la solution à l´équation politique actuelle passe donc par la reconnaissance par tous que le Gabon est, depuis 1990, en situation de guerre face au diktat des Bongo. Forts de cette connaissance et face à cette réalité, il incombe désormais aux Gabonais de déclarer la guerre aux Bongo. Le Dr. Daniel Mengara a ainsi tenu à être le premier à déclarer cette guerre et, donc, à exhorter les Gabonais qui pensent comme lui à le rejoindre dans ce combat le plus réaliste et le plus obligatoire car, selon lui, il n’y a pas d’autres moyens pour en finir avec le régime des Bongo.


Cette guerre que les Gabonais doivent déclarer, le Dr. Daniel Mengara l’a appelée « insurrection ». Pour lui, donc, le combat insurrectionnel est plus que jamais d’actualité et s’impose comme la seule démarche susceptible de rétablir les Gabonais dans leur souveraineté, à condition que les Gabonais s’y préparent. Il a donc invité ceux qui pensent comme lui à se déclarer et à le rejoindre dans la préparation de cette insurrection puisque ce n’est pas un combat qu’il peut gagner ou mener tout seul.

Pour gagner ce combat, il a besoin du soutien déclaré des Gabonais tant de la diaspora que du terrain en vue de préparer ensemble les grandes échéances de cette lutte qu’il faut obligatoirement engager dès maintenant si les Gabonais veulent s’éviter 70 ans de règne par la même famille au Gabon. Si les Gabonais soutiennent ce combat, a déclaré Daniel Mengara, ils viendront à bout des Bongo. Par contre, si les Gabonais rejettent l’approche frontale et l’insurrection proposée par le BDP-Modwoam en préférant le rêve et les illusions de changement par le miracle que certains leaders de l’opposition leur proposent, alors les Bongo auront gagné. « A vous de choisir » a lancé le Dr. Daniel Mengara, en conclusion de son allocution.

S’agissant de la Conférence Nationale Souveraine qui défraie actuellement l’actualité au Gabon, le Dr. Daniel Mengara l’a balayée d’un revers de la main comme un projet utopique mené par des gens qui, selon lui, mentent au Peuple gabonais en lui présentant la Conférence Nationale Souveraine comme le seul outil de libération nationale alors même que, en réalité, les peuples qui se libèrent des dictatures ailleurs ne préfacent jamais leurs révolutions par la tenue d’une Conférence Nationale.

En Tunisie, en Libye, en Egypte et maintenant en Syrie, les Peuples se sont simplement insurgés pour chasser directement le dictateur. Ils n’ont pas dit : « Demandons au dictateur d’organiser une conférence nationale ». Au Gabon, a conclu le Dr. Daniel Mengara, on veut falsifier l’histoire du monde en faisant croire au Peuple gabonais que c’est par des Conférences Nationales que les Peuples se libèrent de la dictature alors que l’histoire du monde a démontré depuis belle lurette que c’est par la lutte frontale que se conquièrent la dignité et la souveraineté des Peuples. En passant, on cache au Peuple que les Conférences Nationales sont avant tout des outils de négociation, de compromission et de partage du pouvoir et non pas du tout des outils de rupture.

Selon le leader du BDP-Modwoam, donc, on continue à proposer au Peuple gabonais des utopies, des illusions et des voies de garages qui, parce que découlant d’improvisations, d’impréparations, d’approximations et d’illusions politiques, quand ce ne sont pas simplement des manipulations et des mensonges, ont toujours fini, et ce depuis 1990, par accoucher d’une souris et donc par conforter le pouvoir et la mainmise des Bongo sur le Gabon.

Pour lui, continuer à parler de conférence nationale souveraine alors même que le dictateur au pouvoir en a rejeté le principe et que le peuple attend désormais plus que des gesticulations, ou demander aux Gabonais avec une légèreté surprenante d’aller s’inscrire comme des moutons à une Conférence Nationale sans date, sans agenda précis et sans finalité claire, et ce en lieu et place d’une insurrection en bonne et due forme, constitue une fuite en avant similaire à toutes celles qui, depuis 2009, ont promis la chute d’Ali Bongo au Gabon sans jamais l’obtenir.

Pour le leader du BDP-Modwoam, ces manières de toujours tout improviser au Gabon constituent des enfantillages qui galvaudent la destinée nationale, surtout quand, en seulement trois ans depuis 2009, on a promis de défendre le vote des Gabonais sans finalement le défendre, on s’est déclaré Président élu sans vraiment le devenir, on a organisé un gouvernement parallèle qui a avorté, on a promis que sans biométrie il n’y aurait pas d’élection, on a proclamé à la légère une conférence nationale pour septembre, puis octobre 2012 pour se retrouver acculé au discrédit, on a donné des ultimatums de deux semaines à Acrombessi sans que le concerné ne décampe, on a donné un ultimatum sans effet à Ali Bongo pour qu’il organise la conférence nationale: tout ça en vain.

Cela ne fait pas du tout sérieux de la part de ceux qui disent pourtant se battre pour le Peuple gabonais. Daniel Mengara pense donc que le moment est venu d’arrêter de galvauder ainsi la destinée nationale, du moins les idées qui, si bien préparées et mûries, auraient pu libérer le Gabon, mais se retrouvent aujourd’hui vidées de substance parce qu’elles auront été mal appliquées, mal orientées, mal préparées, et précipitées.

D’où l’appel au Peuple gabonais de plutôt s’organiser calmement et systématiquement en vue d’une déclaration de guerre contre les Bongo en bonne et due forme, pour qu’on en finisse une bonne fois pour toutes.

La vidéo de l’intervention intégrale du Dr. Daniel Mengara est ci-dessus.

BDP-Modwoam
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, NJ 07052, USA
Tél.: 973-447-9763
Fax: 973-339-9390
http://www.bdpmodwoam.org

En savoir plus: http://www.bdpmodwoam.org/articles/2012/12/09/le-gabon-na-pas-besoin-dun-leader-politique-mais-dun-chef-de-guerre-declare-le-dr-daniel-mengara-a-atlanta/


Lundi 10 Décembre 2012
BDP-Modwoam
Vu (s) 3403 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par la nation depuis kinguele le 14/12/2012 07:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 47 j''''''''aurai bien aimer qu''''''''on se voi mais incliner sn identiter sur ce site peut avoir des repercution.car notre gabon n''''''''est pas dmocratique . Qui sais peut etre qu''''''''on se coutois en salle

51.Posté par la nation depuis kinguele le 14/12/2012 07:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 47 j''''aurai bien aimer qu''''on se voi mais incliner sn identiter sur ce site peut avoir des repercution.car notre gabon n''''est pas dmocratique . Qui sais peut etre qu''''on se coutois en salle

50.Posté par la nation depuis kinguele le 14/12/2012 07:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 45 j''aurai bien aimer qu''on se voi mais incliner sn identiter sur ce site peut avoir des repercution.car notre gabon n''est pas dmocratique . Qui sais peut etre qu''on se coutois en salle

49.Posté par la nation depuis kinguele le 14/12/2012 07:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 45 j'aurai bien aimer qu'on se voi mais incliner sn identiter sur ce site peut avoir des repercution.car notre gabon n'est pas dmocratique . Qui sais peut etre qu'on se coutois en salle

48.Posté par George Rawiri le 14/12/2012 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si Mengara avait son plan? La CNS ce n'est pas le plan de Mengara. Pourquoi il doit se tuer pour un plan qu'il ne connait pas? C'est mieux que Mengara prépare un plan qu'il maitrise. C'est pas la peine d'aller se meler des choses qu'on ne connait pas. Je suis d'accord avec lui qu'il ne faut pas improviser. La révolution se prépare.

47.Posté par laurenzo lamas le 13/12/2012 22:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
poste 45 Étant historien moi aussi a l'UOB, vous avez tous affet raison.
Et poste 46 sache que MANGARA na pas besoin de son argent personnel pour financer une guerre,il peut être financer par un tiers.

MANGARA envoy nous seulment les armes des USA,ils se vendent comme de ptit pain labas.

46.Posté par La foudre le 13/12/2012 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je jure que mengara est fatigue, il n'a qu'a faire avec son mamba. Mais c'est bien, il est courageux, il se bat déjà pour survivre aux usa ..... Pitié déjà il n'a pas de quoi termine une campagne, il va financer une guerre ? Mais comme d'hab, on vend lests a une puissance étrangère et après on pleure!

45.Posté par la nation depuis kinguele le 13/12/2012 06:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 43 george rawiri
Au moin c''un peuple courageux, populaire en afrique centrale.ils ont toujour le sang chaud et parle leur langue courament. J''ai ete choquer chez moi a kinguele quand une fille m avait dit < tu prle trop le punu devant les gens>.pour elle sa langue fait honte devant les gens. Vous ne vous demandez pas pourquoi on etudie seulment l''immigration fang au secondaire?moi qui suis en histoire a l''uob je m etais posee la question de savoir pourquoi on parlait plus des fang dans l''histoire du gabon, c''est juste parce qu''ils ont su se faconner et emmerger leur histoire et leur culture la ou nous les autres ethnies s omme entraint d''echouer. il ya trop de fiertee detre fang qui les animes. Exemple au stade quand l''uso ou l''usb joue ou a la fete de cultures.on peut ls reprocher beaucoup de chose mais n''oublions pas qu''ils sont plus peuplee au gabon et que d''ici 2016 ils ferront selon certanes etudes passeront de 45 a 50% de la population gabonaise.c''es toi qui n''a pas la notion de civilisation.une ethnie nombreuse a des reprcutions dans la societee autrement dit que dans la politique ils sont nombreux. Dans le banditisme ils sont nombreux,au sport ils sont nombreux. Dans la musique ils sont beaucoup etc . Et j''sui sur que tu as au moin un voisin fang dan ton quartier.tous cla pour te dire que. Ethnie nombreuse=repercution social. Donc accepte cela ainsi car tu vivras toujour au gabon avec les fang et faut y fare et ta decendance aussi

44.Posté par la nation depuis kinguele le 13/12/2012 06:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 43 george rawiri
Au moin c'un peuple courageux, populaire en afrique centrale.ils ont toujour le sang chaud et parle leur langue courament. J'ai ete choquer chez moi a kinguele quand une fille m avait dit < tu prle trop le punu devant les gens>.pour elle sa langue fait honte devant les gens. Vous ne vous demandez pas pourquoi on etudie seulment l'immigration fang au secondaire?moi qui suis en histoire a l'uob je m etais posee la question de savoir pourquoi on parlait plus des fang dans l'histoire du gabon, c'est juste parce qu'ils ont su se faconner et emmerger leur histoire et leur culture la ou nous les autres ethnies s omme entraint d'echouer. il ya trop de fiertee detre fang qui les animes. Exemple au stade quand l'uso ou l'usb joue ou a la fete de cultures.on peut ls reprocher beaucoup de chose mais n'oublions pas qu'ils sont plus peuplee au gabon et que d'ici 2016 ils ferront selon certanes etudes passeront de 45 a 50% de la population gabonaise.c'es toi qui n'a pas la notion de civilisation.une ethnie nombreuse a des reprcutions dans la societee autrement dit que dans la politique ils sont nombreux. Dans le banditisme ils sont nombreux,au sport ils sont nombreux. Dans la musique ils sont beaucoup etc . Et j'sui sur que tu as au moin un voisin fang dan ton quartier.tous cla pour te dire que. Ethnie nombreuse=repercution social. Donc accepte cela ainsi car tu vivras toujour au gabon avec les fang et faut y fare et ta decendance aussi

43.Posté par George Rawiri le 13/12/2012 04:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est quand meme incroyable au Gabon. Les opposants les plus violents sont fangs,les greves a l''UOB ont comme meneurs des fangs, les syndicalistes les plus barbares sont fangs,les millitants politiques les plus fous sont dans l''Union Nationale sont fangs,ceux qui veulent urgemment etre president de la republique sont fangs. Mais c''est quoi ce peuple qui n''a aucune notion de civilisation?

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...