News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon fâché contre l’Afrique du sud

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 13 Mai 2012 à 07:46 | Lu 1548 fois



Le Gabon fâché contre l’Afrique du sud
Le ministre gabonais des affaires étrangères, Emmanuel Issoze Ngondet a publié samedi une déclaration dans laquelle elle dénonce l’option cavalière de l’Afrique du sud qui a ouvert la campagne pour l’élection de son candidat au poste de président de la commission de l’Union africaine (UA) alors que l’UA privilégie le consensus sur ce sujet.


« C'est avec regret que nous constatons que l'Afrique du Sud et la SADC intensifient la campagne en faveur de leur candidat, au mépris des recommandations des Chefs d'Etat et de Gouvernement, semant ainsi la confusion au sein de l'opinion africaine et internationale », sonne le ministre gabonais.

Voici la déclaration intégrale :
La XVIII ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine qui s'est tenue à Addis Abeba les 30 et 31 janvier 2012 s'est achevée sans réussir à élire le Président de la Commission.

Cette situation inédite a engendré un malaise profond dans le fonctionnement de notre Organisation continentale, illustrée notamment par la division au sein des Etats Membres, l'affaiblissement des institutions, le découragement des partenaires au développement et la projection d'une image négative des avancées démocratiques de l'Afrique sur la scène internationale.

Pour éviter que cette situation ne se reproduise au prochain Sommet de Lilongwe, la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement a mis en place, par Décision Assembly/AU/DEC.414 (XVIII ), un Comité ad 'hoc de Chefs d'Etat et de Gouvernement, composé de l'Afrique du Sud, de l'Algérie, de l'Angola, de la Côte d'ivoire, de l'Ethiopie, du Gabon, du Tchad et présidé par le Bénin en sa qualité de Président en exercice de l'UA, avec pour mission principale d'examiner les problèmes liés à l'élection des membres de la Commission de l'UA.

Au terme de la réunion du 17 mars dernier à Cotonou, le Comité des Huit a privilégié une solution politique et consensuelle, et dans cette optique, a invité Leurs Excellences Jacob ZUMA et Ali BONGO ONDIMBA, respectivement Président de la République d'Afrique du Sud et Président de la République Gabonaise, à engager des consultations bilatérales en vue de parvenir, par la voie du dialogue, à une solution concertée, dans l'intérêt supérieur de l'Union Africaine et du continent.

Alors même que le Gabon s'emploie à : faire évoluer les consultations bilatérales, se gardant d'entreprendre une quelconque démarche unilatérale susceptible de compromettre les efforts du Comité des Huit, c'est avec regret que nous constatons que l'Afrique du Sud et la SADC intensifient la campagne en faveur de leur candidat, au mépris des recommandations des Chefs d'Etat et de Gouvernement, semant ainsi la confusion au sein de l'opinion africaine et internationale.

Cette attitude nous éloigne de l'objectif d'unité et de solidarité qu'incarne l'Union Africaine.

Le Gabon, conscient de ses responsabilités et convaincu de la nécessité de promouvoir la paix et la solidarité africaines a engagé d'intenses consultations incluant l'envoi d'une délégation du Parti Démocratique Gabonais (PDG) auprès du Congrès National Africain (ANC)et la mission du Ministre gabonais des Affaires Etrangères auprès du Président sud-africain.

Tous ces efforts du Gouvernement gabonais et ceux des Etats membres qui déplorent cette situation se sont malheureusement heurtés à l'intransigeance de l'Afrique du Sud.

Le Gabon tient à réaffirmer son soutien inconditionnel à la candidature du Docteur Jean PING dont le mandat est jugé positif en dépit d'un contexte continental extrêmement difficile, comme l'ont indiqué les trois premiers tours du scrutin de janvier dernier où il est arrivé en tête face à l'autre candidat.

Le soutien du Gabon est, par ailleurs, motivé par le strict respect des principes qui président au bon fonctionnement de notre Organisation, notamment la règle des deux mandats et l'abstention des cinq grands contributeurs et du pays hôte de briguer la présidence de la Commission de l'Union Africaine.

En prévision de la prochaine réunion du Comité des Huit, le Gabon lance un appel à tous les pays qui souhaitent préserver l'unité et l'intégrité de notre Organisation continentale pour qu'ils agissent individuellement et collectivement dans l'intérêt supérieur du continent africain.

Fait à Libreville, le 11mai 2012

Son Excellence Emmanuel ISSOZENGONDET , Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie chargé du NEPAD et de l'Intégration Régionale




Gaston Ella

gabonactu

Dimanche 13 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1548 fois




1.Posté par TICK le 13/05/2012 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PING DOIT PARTIR!!!!

PING DOIT PARTIR!!!!


PING DOIT PARTIR!!!!

2.Posté par TICK le 13/05/2012 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE POUVOIR NE PARLE PAS EN NOTRE NOM ,IL NE PARLE QU'EN SON NOM.

CE SOIT-DISANT MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES SE CROIT OU!!!! C'EST QUAND MEME INOUI DE TROUVER ENCORE AUJOURD'HUI EN AFRIQUE DES PERSONNES AUSSI IDIOTS !!!!!


3.Posté par Mlutherking le 13/05/2012 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pouvoir pdg n'a jamais parlé au nom du peuple Gabonais puisque ce peuple ne l'a jamais élu au pouvoir. c'est donc un pouvoir illégitime qui ne parle qu'en son propre nom mais cela va bientôt finir. le temps approche à grande vitesse qu'on ne le croit.

4.Posté par King le 13/05/2012 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Drôle de pays des ministres qui pleurent!
PING n'est pas le centre du monde, et le GABON c'est quoi devant l'Afrique du Sud!
que vient faire le PDG dans cette affaire?
Quelle stupidité!!

5.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 14/05/2012 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ces ignards du PDG veulent que l'Afrique du Sud les prenne au sérieux, lorsque dans un communiqué officiel, on lit: "Au terme de la réunion du 17 mars dernier à Cotonou, le Comité des Huit a privilégié une solution politique et consensuelle, et dans cette optique, a invité Leurs Excellences Jacob ZUMA et Ali BONGO ONDIMBA, respectivement Président de la République d'Afrique du Sud et Président de la République Gabonaise, à engager des consultations bilatérales en vue de parvenir, par la voie du dialogue, à une solution concertée, dans l'intérêt supérieur de l'Union Africaine et du continent." Et, plus loin: " Le Gabon, conscient de ses responsabilités et convaincu de la nécessité de promouvoir la paix et la solidarité africaines a engagé d'intenses consultations incluant l'envoi d'une délégation du Parti Démocratique Gabonais (PDG) auprès du Congrès National Africain (ANC)".

En quoi le PDG et l'ANC sont-ils concernés par l'élection du Président de la Commission de l'Union Africaine? Les pédé-justes croient que la confusion qu'ils entretiennent au Gabon entre les responsabilités d'un parti politique et celles de l’État existe et est acceptée ailleurs. Avec de telles stupidités, Jacob Zuma croit, à raison, qu'il ne sert à rien de discuter avec des gens ayant une telle conception des responsabilités de l'Etat; d'autant que Ping Jean, ayatollah du PDG, pourrait s'en inspirer à la tête de la Commission de l'UA. On d'ailleurs bien vu son inconsistance s'étaler aux yeux du monde lors des crises ivoiriennes et libyennes, de même qu'au Mali et en Guinée Bissau.

Je terminerai en disant qu'il ne sert à rien de miauler dans son petit trou lorsque l'adversaire attaque. Il faut monter à l'offensive si tant est que le Gabon peut avoir une chance de maintenir son indigne représentant Jean Ping à la tête de la Commission de l'UA. Malheureusement, ce genre de communiqué ressemble fort à l'attitude d'un enfant faiblard qui, lorsqu'il reçoit des taloches dans la cour de récréation, préfère pleurer pour s'attirer la sympathie du maître. Malheureusement à l'UA? il n'y a pas de maître qui protègerait les incompétents du PDG. Ping recevra le même salaire que celui d'Andzembé et de Chambrier à la tête de la BEEAC. Et c'est tant mieux ainsi. Cela évite de davantage exposer la médiocrité de ce régime qui ne cesse d'humilier les Gabonais.

6.Posté par Roy le 14/05/2012 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
c communique du ministre s'adresse mm a qui o just?l gabonais a des preoccupations plus importante et c n'est pa l'election d ping ki nous interesse,on s'en fou d tt cela...

7.Posté par DBD le 14/05/2012 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La solution est simple: Annuler purement et simplement les candidatures Sud-africaine et Gabonaise.

8.Posté par abdourahmane le 15/05/2012 09:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FRANCHEMENT MONSIEUR LE MINISTRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par howard le 15/05/2012 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FRANCHEMENT MR LE MINISTRE QUELLE IDIOTIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...