News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon est-il en faillite ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 8 Mai 2013 à 07:39 | Lu 1006 fois

Cette question est la résultante d’un communiqué de presse, conjointement signé par le ministre de l’Economie, Luc Oyoubi, et celui du Budget, Rose Christiane Ossoucah, rendu public en fin de semaine écoulée et relatif à l’émission de bons du Trésor à trois mois. Ce qui a donné lieu à une interprétation : l’Etat gabonais envisage d’emprunter de l’argent pour résoudre ses problèmes.



Le Gabon est-il en faillite ?
Sous ce titre «Le Gabon est-il en faillite ?», le journal La Loupe du mardi 7 mai 2013 s’interroge sur la nécessité de ce communiqué et sur le fond et la forme du mode de communication choisi par le gouvernement pour cette affaire. L’hebdomadaire va du fait que «rien, ni personne n’a souvenance d’avoir vu Luc Oyoubi ou Rose Christiane Ossoucah venir à la télé expliquer les tenants et les aboutissants de cet emprunt». Et de s’interroger : «n’est-ce pas là un devoir républicain ? Gère-t-on un pays commun de cette manière-là ? Ali est-il fier de cette façon de faire qui, en réalité, est un mépris pour le peuple par ses collaborateurs».

Selon l’hebdomadaire «lorsque l’Etat a besoin d’argent, il fait comme chacun de nous, il emprunte. Si c’est pour investir, par exemple construire des infrastructures, l’Etat emprunte auprès de la Banque Mondiale, de la BAD (Banque africaine de développement – ndlr), de l’AFD (Agence française de développement) et d’autres sur plus de 15, 20 ou 30 ans. Mais si l’Etat a des problèmes pour boucler ses fins de mois, il sollicite un découvert bancaire ou il emprunte de l’argent à 3 mois, 6 mois ou 1 an».

«Dans le cas de l’opération en cours», relève ce confrère, «le trésor émet 1.000.000 de bons, pour une valeur unitaire de 10.000 francs CFA, ce qui fait au total 10 milliards de francs CFA, remboursables dans trois mois, en août». Si l’on s’accorde sur le principe même de cette opération, il n’en demeure pas moins que la question essentielle est celle de savoir comment et pourquoi le Gabon en est à emprunter dix milliards sur 3 mois. Ce qui laisse penser que la situation des finances publiques est devenue préoccupante pour ne pas dire précaire.

«De deux choses l’une. Soit l’Etat ne parvient pas à faire rentrer les 3000 milliards de recettes prévues dans le budget 2013. Soit, cet argent rentre mais connaît des déperditions», fait remarquer le tabloïd qui se demande encore pourquoi emprunter de si petites sommes pour boucler les fins de mois alors que «l’argent rentre à flot».

À son analyse, La Loupe affirme que «les éléments probants des difficultés financières de l’Etat, ce sont tous ces chantiers arrêtés ou abandonnés, à Libreville comme en province». «Comment expliquer que depuis des années, les projets inscrits dans le budget et votés par le parlement ne se réalisent pas ou le sont avec difficultés ?», s’interroge le journal. Et de répondre que «les entreprises ne sont pas payées. Tous les chantiers ouverts à Libreville, pour ne prendre que le cas, sont arrêtés ou ralentis parce que l’Etat n’honore pas ses engagements. Les opérateurs économiques s’en plaignent, car asphyxiés financièrement».

L’on indique également que les ministres râlent de leur côté contre l’Agence nationale des grands travaux (ANGT) devenu l’ordonnateur national du budget, de même que contre le Trésor qui ne paie pas. Toutes choses qui conduisent à la non-réalisation des investissements programmées, budgétisés et annoncés, faute de cash.

L’article s’achève sur des interrogations au sujet du rôle de certaines institutions républicaines : «Si nous avions un vrai parlement, cette question ne mériterait-elle pas une interpellation du gouvernement ? Et si à la tête de la Cour des comptes, nous avions une personnalité de la trempe du Français Didier Migaud, on en saurait davantage».

Gabonreview

Mercredi 8 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1006 fois




1.Posté par LE GABOMA GABOMA le 08/05/2013 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement d'Ali BONGO est complètement fauché et c'est bien connu car il a trop jonglé avec nos milliards depuis qu'il braqué la maison GABON en 2009 et il a cru comme tout enfant gâté que tout est possible en même temps ET surtout que les caisses d'un état même pétrolier sont sans fond et ça son cerveau anémié ne pouvait le comprendre habitué qu'il est à dépenser sans compter voilà où il a mené le GABON en trois ans.

2.Posté par Cyprien le 08/05/2013 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien d'étonnant, le Gabon est géré comme une épicerie et même, l'épicier s'en sort mieux que notre ministre du budjet. Le pays est en panne à tous les niveaux. Nos Ministres sont réduits au rôle de commis d'état, devant un parlement devenu une simple chambre d'enregistrement où nos honorables sont devenus des objets de décorations du palais Léon Mba, incapables d'interpeller le gouvernement au risque de perdre leur investiture aux prochaines élections.
Nos étudiants sont dépourvus de tout outil de travail pendant ce temps notre Emergent en chef finance les travaux et les recherchesn dans une université aux USA ..... Avec un bilan pareil comment une personne normale peut il espère remonter la pente;.

3.Posté par Lola le 08/05/2013 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une épicerie ? mais nos maliens ralisent des affaires chez eux avec les retombés de leurs épicéries. Non Alain ali ben Bongo brade le Gabon. quand un président brûle près de 450000 litres de kérozènes par an en balade en avion, des millier de nuités de suite en hotels de luxe qui perd ce n'est pas l'Etat, quand on invite les putes du brésil venir exhiber leurs croupes au PD du Gabon qui paie cette prostitution de luxe ce n'est pas l'Etat ? depuis 3 ans, 1500 étrangers ont fêté le milliard, qui perd ce n'est pas le Gabon, le petit vol de nos ministres en churirgie esthétique, en voiture de luxe en villas etc... qui perd e n'est pas l'Etat ? Le Gabon depuis longtemps est dans le coma. On attend seulement que l'on débranche les tuyaux pour qu'il succombe.

4.Posté par MMBA le 08/05/2013 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous n'avez encore rien vu. Les Gabonais vont bien croquer la terre pour se nourrir dans bientôt. Tout peuple maboule, comme celui du Gabon, mérite bien ce que les Bongo leur font subir. Qu'Ali Bête Bongo affame davantage les Gabonais, cest peut-être la grande misère, la famine, qui reveillera un jour l'homme gabonais trop endormi et amorphe.

5.Posté par @SNIPER le 09/05/2013 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop parler pour dire TOUJOURS les mêmes choses, suivies des mêmes choses, et encore les mêmes choses, et ça tous les jours...., cela devient ENERVANT.
C'est VRAI, vous devenez vraiment énervants, vous tous, qui racontez toujours les mêmes connerie sur ce blog, à chaque post.

Combien de fois FAUT-IL VOUS LE DIRE !?

DEPUIS 2009, LE PAYS EST PRIS EN OTAGE PAR UNE BANDE DE CANAILLES, QUI ONT SUR EUX TOUS LES VICES DU BAS MONDE : ILS SONT TOUS PEDES, ASSASSINS, FRANC-MAÇONS, BUVEURS DE SANG HUMAIN ET VOLEURS. AUCUN D’EUX NE MERITE LE RESPECT, CAR C’EST DE LA RACAILLE DE LA PIRE ESPECE, TOUS, AUTANT QU’ILS SONT.
DONC,
LA SEULE MANIERE DE LIBERER NOTRE PAYS DES MAINS DE CES CHIENS ET DE TOUS LES ETRANGERS QUI LE MAINTIENNENT EN OTAGE, C'EST DE TIRER UNE BALLE DE CALIBRE 12 DANS LA TETE D'ALI BONGO, LE PREMIER D'ENTRE EUX.

C'est la SEULE ET UNIQUE VOIE DE SORTIE.

TOUT LE RESTE DE BAVARDAGE N'EST QUE VERBIAGE INUTILE, VAIN ET EN DEFINITIVE ENERVANT.
OUI,
SANS L'ATTEINTE DE CET OBJECTIF PRINCIPAL ET PRIMORDIAL, TOUTES vos prouesses grammaticales de docteurs es science, phD, agrégés et je ne sais quoi d'autre, ne sont que cacas dans un cours d’eau ; autrement dit, aussitôt que vous cabinez, le courant emporte vos excréments, pour le donner aux poissons qui les dévorent en un clin d’oeil.

Le GABON nous réclame son DROIT de sol ; REAGISSONS !

NOUS, on y travaille en tout cas depuis des mois.
Et dans bientôt, vous aurez de nos nouvelles.

Ali Bongo (nigérian)
Marie-Madeleine Mborantsuo (congolaise)
Maixent Accrombessi Nkani (béninois)
Liban Souleyman (somalien)
Guy Nzouba Ndama (gabonais ayant vendu son derrière et son âme)
Léon Nzouba (gabonais ayant empoisonné d’autres gabonais pour ali)
Séraphin Moudounga (gabonais ayant vendu son anus et son âme)
Et Jean-François Ndoungou (gabonais ayant vendu son derrière et son âme)
....

...têtes de listes des crapules de la république...

sont les PREMIERES TETES que nous allons faire tomber...

DANS BIENTOT.

6.Posté par TORO le 09/05/2013 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@SNIPER,

"Dans bientôt" ?!

7.Posté par Koumba le 09/05/2013 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo! Snipper le gabonais courageux, alors dépêche toi, dans bientôt tu dis?????
montre nous que t'as assez de couilles!!!!!
C'est ce qu'il faut faire Félicitation d'avance??

8.Posté par Lola le 10/05/2013 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les couilles ? ça m'étonnerai qu'il les a encore s'il ne les a pas déjà tremper dans les fesses assaisonnées de cube maggie qui font aujourd'hui endormir les gabonais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...