News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon d'Ali Bongo - AEAFFB : 9 mois sans salaires pour les employés

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mardi 24 Janvier 2017 à 08:05 | Lu 1141 fois

Les agents de cette structure plongés dans la galère ne perçoivent aucun signe en faveur du paiement de leurs salaires. Ils espèrent une intervention de la ministre de l’Economie forestière à qui ils ont adressé une lettre.



Les employés de l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (AEAFFB) broient du noir actuellement. Sans salaires depuis 9 mois, la vingtaine des pères et mères de famille ne sait plus où donner de la tête, tellement les difficultés d’ordre social principalement s’amoncellent.

Privés des bonifications liées à leurs emplois à l’AEAFFB depuis 9 mois, conjugué à la suspension de leurs salaires de fonctionnaires depuis décembre dernier, ces agents fonctionnaires et contractuels nommés en conseil des ministres sont désormais sans ressources. Ils confient avoir passé les fêtes de fin d’année dans une ambiance indécente.

Un appel de détresse vient d’être lancé à l’endroit de la ministre de l’Economie forestière. Les agents sollicitent son intervention auprès de son collègue de la Fonction publique, notamment au sujet de la mesure de suspension des salaires du mois de décembre 2016.

« (…) qu’il nous soit permis de soumettre à votre attention que les salaires qui nous sont reversés par la Fonction publique constituent l’unique moyen pour nous de couvrir nos charges sociales. La suppression de ces derniers intervenue à la veille des fêtes de fin d’année, a plongé nos familles dans une profonde détresse », précise la lettre dont nous avons obtenu copie.

C’est évident, neuf mois sans salaires, c’est la misère assurée. Leur situation devenue dramatique a décuplé la précarité. « Toutes les ressources en réserve dans les banques sont épuisées pour la plupart des agents épargnants », confie un contractuel de la structure. Incapables de prouver leur solvabilité, ajoute-il, certains agents ont tout bonnement été chassés des maisons qu’ils louaient.

Une véritable agonie sociale pour ces personnes tenaillées par les contraintes quotidiennes. Les seules raisons évoquées pour expliquer cette situation, c’est que les caisses seraient vides, indique le compte rendu de la dernière assemblée générale organisée par la direction. Comment cela serait-il possible quand on sait que la structure a bénéficié d’un budget pour l’année 2016 ? Une interrogation à laquelle la direction de l’agence n’arrive à répondre.

avec gabonreview

Mardi 24 Janvier 2017
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1141 fois



Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !