News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon, cœur du réseau de traite d'enfants

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 8 Juillet 2013 à 11:38 | Lu 482 fois



Le Gabon, cœur du réseau de traite d'enfants
Le fléau de la traite d'enfants continue à sévir au Gabon. L'Unicef et les autorités du pays tentent de trouver des solutions pour former les jeunes qui arrivent via ces réseaux.

Travail domestique ou prostitution pour les filles, travaux manuels pour les garçons: des centaines d'enfants d'Afrique de l'Ouest victimes de traite sont envoyés chaque année illégalement au Gabon pour y travailler.


700 enfants rapatriés

Des dizaines d'enfants, parfois très jeunes, s'activent du matin au soir sous la chaleur accablante du marché Mont-bouët, le plus grand de Libreville. Certains transportent de lourds sacs de ciment sur leurs épaules, d'autres marchent pendant des heures pour tenter de vendre du poisson séché ou des gâteaux.

Pour les faire venir au Gabon, petit pays pétrolier qui fait figure d'eldorado africain, les trafiquants d'enfants utilisent les canaux de l'immigration clandestine.
Régulièrement, des pirogues surchargées de Ouest-africains fuyant la misère et le chômage accostent sur les plages de Libreville une fois la nuit tombée.

En dix ans, plus de 700 enfants ont été retirés des circuits d'exploitation au Gabon et rapatriés chez eux, selon l'Unicef. Mais combien en reste-t-il? En réalité, "personne ne sait combien sont exploités comme vendeurs ou domestiques, puisqu'ils n'ont pas de titre de voyage, leur travail est informel... Tout est informel", relève le représentant de l'Unicef au Gabon Michel Ikamba.


Des réseaux bien organisés

Souvent, les parents restés au pays se laissent convaincre par de vaines promesses... et quelques billets. "On leur dit que leurs enfants iront à l'école, et puis on leur donne 20.000 Francs CFA (environ 30 euros) pour les encourager", explique la Soeur Marguerite Bwandala, responsable des centres d'accueil Espoir et Arc en Ciel à Libreville, gérés par la confédération d'organisations caritatives catholiques Caritas.
Pour la plupart Béninois, Togolais, Nigérians ou Maliens, ces jeunes ne savent rien du sort qui les attend une fois le pied posé sur la terre ferme. "Ce sont des réseaux bien organisés. La trafiquante les place - souvent chez des gens de leur pays d'origine - pour travailler comme vulcanisateur ou aller vendre des arachides, et c'est elle qui reçoit leur salaire", explique la religieuse, Soeur Marguerite.

Selon l'Unicef, les enfants exploités à des fins économiques subissent souvent d'autres formes de violences, voire des abus sexuels de la part du père de la famille d'accueil.

Une emprise psychologique

Sonia avait six ans lorsqu'elle est arrivée de Ketou, un village du sud du Bénin. "Je partais tôt le matin pour vendre au marché, et quand je revenais, ils me disaient de faire ci, de faire ça, préparer la cuisine, faire la vaisselle", raconte l'adolescente, qui a fini par s'enfuir. "J'étais fatiguée, la vieille me bastonnait fort. Elle me frappait au visage. Ils disaient que j'étais leur fille mais c'est faux", ajoute-t-elle.
Mais rares sont les enfants qui réussissent à surmonter l'emprise psychologique de leurs "nouveaux parents". Rien d'étonnant puisque ces adultes constituent leur seul point de repère dans un pays où ils sont étrangers, sans papiers et n'ont perçu aucun salaire de leur travail.

De juin à octobre, les autorités gabonaises ont lancé avec l'Unicef un programme de formation dans cinq grandes villes du pays pour aider magistrats, officiers de police judiciaire et travailleurs sociaux à lutter ensemble contre le phénomène de traite.

Pour Michel Ikamba, il faut aussi une meilleure "coopération judiciaire, policière et sociale" entre le pays d'accueil et le pays d'origine des enfants qui sont ensuite rapatriés.


Lundi 8 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 482 fois




1.Posté par gaboma le 08/07/2013 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'UNICEF est encore au stade de recherche de solutions avec le Gabon? Qui peut y croire? C'est elle qui organise tout. Le Gabon est vraiment un pays exceptionnel, même les organismes internationaux ou des droits de l'homme n'y peuvent rien, à moins que que le degré de corruption ne soit trop élevé pour oser.

2.Posté par LINA le 08/07/2013 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les électeurs PDG sont dans le réseau de traite d'enfants arriver au GABON ils sont apte à etre des électeur pour le PDG le temps de petits boulo c'est juste apprendre à vivre au Gabon parler courament Français reconnaitre les tontons et tata du PDG crie ohéé oui c'est sa la realité à chaque periode électoral le réseau transporte une nouvelle colonie d' électeurs juste proche de la mojorité ! age! de vote voici comment l UNICEF se fais berner encore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...