News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon choisira le partenaire stratégique de la mine de Belinga dans 18 mois

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 31 Août 2012 à 08:30 | Lu 1238 fois



Le Gabon choisira le partenaire stratégique de la mine de Belinga dans 18 mois
En déplacement à la conférence Africa DownUnder qui se tient à Perth (Australie), le ministre de l’industrie et des mines du Gabon Regis Immongault a indiqué hier que la nouvelle convention d’exploitation du gisement de fer de Belinga situé dans le Nord Est ne sera pas attribuée avant 2014.

Le retard du développement du projet par la CMEC (China Machinery Engineering Corporation) avait amené le gouvernement gabonais a cassé en décembre 2011 le contrat signé le 12 décembre 2007 entre le Gabon et la Compagnie minière de Belinga (Comibel), filiale à 75 % de la CMEC.

Plusieurs arguments ont, semblent-t-il, motivé la décision du Gabon, entre autres :

- pas d’estimation certifiée des réserves de fer par une expertise indépendante ;

- mauvaise coordination des composantes minières, ferroviaires, énergétiques, portuaires, environnementales, juridiques et financières du projet ;

- pas de track record significatif de Comibel-CMEC dans le développement de projet minier de classe mondiale ;

- une répartition du capital de la société et une convention fiscale non optimale pour le Gabon

Le contrat initial Gabon / Comibel-CEMEC portait sur une durée d’exploitation de 25 ans en raison de 20 à 30 millions de tonnes de fer extraits par an, incluant la construction d’un nouveau port en eau profonde, d’une ligne de chemin de fer de 560 km et d’un barrage hydroélectrique de 3x50 MW. 25% du capital de la Comibel était réservé au Gabon et le coût de l‘investissement était estimé à 3 milliards d’euros.

Pour mieux négocier les termes du futur contrat et sécuriser la mise en œuvre de ce gisement évalué entre 1 à 4 milliards de tonnes de minerai de fer, le gouvernement a lancé le 22 juin 2012 un appel à manifestation d‘intérêt pour l’étude d’évaluation des ressources en minérai de fer de la zone dite des Douze crêtes du gisement de fer de Belinga, selon les normes internationales en la matière (norme canadienne NI 43 101, norme australienne JORC ou équivalent).

Cette réévaluation et certification des réserves prendra au minimum 18 mois.

A l’issue des travaux de certification du gisement, le gouvernement gabonais envisage de solliciter tous les partenaires intéressés dont CEMEC pour étudier et sélectionner la meilleure offre de développement.

Le trio Vale (Brésilien), BHP Billiton (Anglo Australien), Rio Tinto (Anglo Australien) qui représente 70% de la production de minerais de fer mondiale se tiennent prêt à déposer une offre globale au gouvernement.

La Chine en raison de son rôle d’acheteur mondial de fer (55 % de la consommation mondiale de fer) appuiera certainement ses groupes miniers et mettra à disposition des facilités de financement.

D’autres acteurs présents sur une partie de la chaine de valeur minière ou sur d’autres métaux industriels pourraient aussi monter des consortiums pour postuler à l’exploitation de Belinga.

Vendredi 31 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1238 fois




1.Posté par Bilembi Marie-Ange le 31/08/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le fer de Belinga appartient aux Français. Vous ne ferez rien tant qu'ils n'auront rien décidé. C'est ainsi!

2.Posté par Mezzah le 01/09/2012 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce tralala masque en réalité le refus des opérateurs économiques à investir dans un pays dirigé par un imposteur/dictateur. Point barre.


3.Posté par LE GABONAIS D'EN BAS le 01/09/2012 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensons a nos enfants et petits enfants, cest l'unique richesse k
qu'ils auront. Le gabon a du mal a se developper depuis le temps du petrole, avce le manganese et autres....
Les bongo partiront quand tout sera sec, et le malheureux ki prendra le pouvoir vivra les maux de gestion, retars salaires et autres....

4.Posté par PLAINTE CONTRE ALI BONGO le 01/09/2012 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la fin de son mandat en 2016, une plainte au pénal sera faite contre ALI BONGO ONDIMBA pour faux et usage de faux. En effet ce musicien des années 80, a utilisé un faux acte de naissance pour postuler à la fonction suprême de l'état gabonais. L'acte de naissance présenté à la cour constitutionnelle est un véritable faux et usage de faux établi récemment par le maire du 3 ieme arrondissement de LBV. Hors cet energumène est né vers 1959 à Brazzaville. L'acte de naissance de la Mairie de Brazzaville a disparu et a donné naissance à un faux et usage de faux.
Il court le risque d'un emprisonnement et d'une forte amende. Le Maire qui a signé cet acte de naissance est également dans le collimateur. Il en va de même du président de la cour constitutionnelle qui a validé l'acte de naissance. Les gabonais vont dans les prochains mois prendre le contrôle du GABON. Nous les jugerons tôt ou tard.

bongo.albertbernard@gmail.com

5.Posté par LES VRAIS RAISONS DE LA CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE GABONAISE le 01/09/2012 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais ont besoin d’une conférence nationale souveraine qui verra la partiticipation de tous les acteurs politiques à l’intérieur qu’à l’extérieur du GABON.

Nous demanderons à cette occasion que :
- Le mandat présidentiel soit de 5 ans.
-Le président de la république sera élu deux fois pas plus.
- Les éléctions municipales,législatives et présidentielles doivent se faire en deux tours
- Le candidat à la présidence de la république doit être gabonais de 5 ieme génération.
-Tout gabonais vivant à l’étranger ou au GABON a le droit de se présenter à la présidentielle, il suffit qu’il dépose une caution de 10 millions de francs CFA!
- Le budget du gabon doit être voté en début d’exercice et forcément controlé en fin d’exercice par les élus(sénateurs et députés).
-Aucune somme supérieure à un milliard de franc cfa ne peut être sortie du budget sans l’aval des élus.
-Répartition équitable des investissements entre toutes les provinces du GABON, autrement dit, les investissements ne doivent plus être faits seulement à libreville et à Franceville, toutes les autres villes du GABON doivent bénéficier des investissements.
- Le budget de la présidence de la république gabonaise ne doit plus être un sécret d’état (il es estimé à 300 milliards de CFA chaque année !).
-Le budget d’investissement ne doit plus être géré par le président de la république (il est de 800 milliards de CFA bon an mal an et n'a jamais été utilisé sur le terrain).
- Il faut instaurer un conseil national des nomminations ou chaque gabonais devra déposer son CV (fini avec des nominations maçonniques du moyennage)
-Demander un audit de l’utilisation des budgets du GABON depuis 1967 date de la prise de pouvoir par les Bongos.
-Déposer une plainte à la cour internationale de justice sur les détournements opérés par ELF GABON sur le pétrole du GABON (Affaire ELF détournement de près de 4000 milliards de CFA en 20 ans d'exploitation pétrolière au GABON) .
-Déposer une plainte à la CPI sur les assassinats et crimes rituels commis sous le régime d’Omar BONGO. Ces actes sont prescriptibles pendant 30 ans, si l’auteur des crimes est décédé ses héritiers payeront les frais.
Interdiction pendant cinquante ans de l’exercice de la franc-maçonnerie sur le territoire national (grande loge du GABON, rose croix, GLF)
-Interdiction de faire voyager les ministres, les présidents des grandes institutions et leurs membres de familles en classe affaire.
-Interdiction d’achats de voiture 4×4 aux fonctionnaires pendant 50 ans (soit une économie de 300 milliards de franc CFA par an).
-Ouverture d’une plainte à la Cour Internationale de Justice contre les détournements de fonds des deux derniers présidents de la république du GABON (plus de 1000 milliards de CFA sont détournés chaque année par le président de la république gabonaise en exercice sur le budget régalien).
-Plainte contre Samuel Dossou Aworet pour avoir vendu le pétrole du GABON pendant 45 ans de façon mafieuse. Selon le dernier rapport de l'ITIE, l'écart entre le montant des ventes d'hydrocarbures et les sommes correspondantes déclarées au budget du GABON, est de l'ordre de 1000 milliards de francs CFA. Il y a donc un détournement annuel de l'ordre de 1000 milliards de CFA sur les ventes du pétrole gabonais opérées par Dossou!

Vive la souveraineté du GABON

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...