News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Gabon a évacué la plupart de ses ressortissants civils de Centrafrique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 3 Janvier 2013 à 05:56 | Lu 584 fois

Depuis le lundi 31 décembre dernier, le Gabon a pris des mesures préventives en évacuants ses ressortissants civils résidant en République centrafricaine (RCA), suite à la menace d’affrontement direct entre la Séléka et les Faca de Bozizé.



Le Gabon a évacué la plupart de ses ressortissants civils de Centrafrique
Face à la volonté de la rébellion d’investir la capitale de la RCA, après la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Communauté économique des États de l’Afrique (CEEAC) qui s’est tenue récemment à Libreville et qui a convenu de l’envoi des troupes en RCA, le Gabon a décidé, lundi 31 décembre 2012, d’évacuer ses ressortissants civils. L’avancée vertigineuse de la rébellion du Séléka qui a conquis des villes du nord et du centre du pays en quelques semaines, sans rencontrer de résistance, n’est évidemment pas pour rassurer les gabonais présents à Bangui, plutôt proches du régime en place. Les employés et les personnes non indispensables sur place ont été rassemblées et convoyées à Libreville.

Le Gabon a donc pris les devants, comme les États-Unis et bien d’autres pays, qui craignent l’assaut de la rébellion sur la capitale pour mettre fin au règne de François Bozizé.

Au regard de cette persistance de la violence, le Gabon a envoyé 120 soldats. Deux rotations d’un avion des Forces armées gabonaises (FAG) ont permis de les acheminer, le mardi 1er janvier, dans la capitale de la RCA. Ce contingent, qui est parti de la base 01 de Libreville, en présence du ministre de la Défense nationale, Rufin-Pacôme Ondzounga, et du ministre des Affaires étrangères, Emmanuel Issozet Ngondet, a pour mission de participer au maintien de la paix au sein de la Force multinationale de l’Afrique centrale (Fomac). Plus précisément, les soldats gabonais viennent renforcer les défenses de Bangui afin de dissuader la Séléka d’attaquer, même si cela est présenté plus diplomatiquement.

Le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac), n’a de cesse à ce titre d’encourager toutes les parties à participer au dialogue sous l’égide de la CEEAC. Le récent renforcement des effectifs de la Fomac, ainsi que d’intense pourparlers avec les deux parties en présence, semblent permettre de s’acheminer vers des négociations rapides.


Gabonreview

Jeudi 3 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 584 fois




1.Posté par Larévolte le 03/01/2013 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ces civils gabonais que tu ordonnes que tes bérêts rouges tuent cyniquement sur place au Gabon à la moindre marche?
As-tu oublié le carnage de Port-Gentil en 2009 lors de ton hold up électoral Alain Bongo?
Il faut évacuer les gabonais du Centrafrique, tchip...!
C'est de la figuration, du mascara, le but du jeu est de montrer aux yeux du monde qu'on est un chef d'état comme les autres qui se soucie de la sécurité de ses compatriotes. Nous savons tous qu'en réalité, c'est juste de la publicité qui te permet de redorer ton image bien ternie par les crimes. Si ça ne tenait qu'à toi, tu exterminerais tous les gabonais de souche qui ne te font pas allégeance, environ 80 % afin de pouvoir enfin diriger le Gabon aisément avec tes frères ouestaf. Qui ignore encore ton vil dessein Alain Bongo?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...