News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Front des indignés confirme la tenue de son contre-forum

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 20 Mai 2014 à 07:24 | Lu 746 fois

Face à la presse samedi 17 mai 2014, les membres du Front des indignés du Gabon ont confirmé l’organisation par leur mouvement d’un contre-forum en contestation du New York Forum Africa cette rencontre internationale organisée depuis trois ans au Gabon par Richard Attias.



Au cours d’une conférence de presse samedi 17 mai 2014 à Libreville en hommage à leur président fondateur Grégory Ngbwa Mintsa, décédé le 10 avril dernier, les membres du Front des Indignés du Gabon ont confirmé l’organisation par leur mouvement d’un contre-forum en signe de protestation face à la tenue du New York Forum Africa prévu du 23 au 25 mai 2014 à Libreville.

« La 3e édition du forum des indignés du Gabon va se tenir du 23 au 25 mai 2014 au siège de l’Ong Brainforest. Comme lors des éditions de 2012 et 2013, elle se déroulera en marge et en protestation du New York Forum Africa (NYFA).

Nous vous invitons à nous rejoindre massivement les 23, 24 et 25 mai, pour qu’ensemble, nous fassions entendre nos critiques et contestations, nos cris, notre douleur, notre indignation. Toute notre indignation », a déclaré Blanche Simonny Abegue, présidente du Front des indignés du Gabon (FIG)

Selon les membres du FIG, le NYFA reste une rencontre dénuée de véritables projets porteurs pour le Gabon qui remet totalement en cause la capacité des Gabonais à se prendre en main.

Pour sa part Richard Attias qui tenait une conférence de presse, vendredi 16 mai a déclaré que Libreville deviendra la capitale mondiale de l’économie dans les prochains jours à en juger par les 1 500 participants attendus au NYFA parmi lesquels des prix Nobel de la paix, des responsables d’institutions internationales, des économistes, des chercheurs, des stars du sport ainsi que des hommes de médias.

Soutenant par ailleurs que la New York Forum Africa propulse le Gabon sur la scène internationale, le promoteur du NYFA s’est également réjoui de ce que 675 participants venus de l’étranger sont sûrs d’être présents dans la capitale gabonaise.

Gabonéco

Mardi 20 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 746 fois




1.Posté par PROPOSITION DE LA NOUVELLE OPPOSITION GABONAISE ! le 20/05/2014 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DU GABON PROPOSEE PAR LA NOUVELLE OPPOSITION GABONAISE

LES FONDEMENTS SERIEUX :
• Donner des idées aux hommes politiques gabonais
• Favoriser le développement harmonieux des 9 provinces du gabon
• Dénoncer les mots qui empêchent le Gabon de devenir un ELDERADO
• Permettre l'égalité des chances dans les nominations
• Empêcher la sortie illégale de l'argent sur un budget voté!
• Empêcher la gestion financière unilatérale de la république par son président
• Les aides et emprunts obligataires de l’état doivent faire l’objet d’une modification budgétaire
publiée au JO.


1/ MISE EN PALCE D’UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE EN 2014
• ELABORATION ET BLINDAGE D’UNE NOUVELLE CONSTITUTION
(Mandat politique de 5 ans renouvelable une fois, Election politique à deux tours, Instauration d’un contrôle de la confection du budget et surtout d’un contrôle de la fin de l’exécution budgétaire par les élus, présentation du détail et annexes du budget aux élus, création d’un Tribunal contre l’enrichissement illicite comme au SENEGAL)
• REVISION DU CODE ELECTORALE (révision des modes de désignation et d’élection)
• MODIFICATION DES TEXTES DE CREATION DE LA CENAP
• VALIDATION DE LA BIOMETRIE PAR LES FORCES POLITIQUES
• REFERENDUM D’ADOPTION DE LA NOUVELLE CONSTITUTION


2) NOUVEAU REDECOUPAGE DU GABON EN 7 PROVINCES (PAR REFERENDUM)
• FUSION ENTRE LA PROVINCE DE L’ESTUAIRE ET CELLE DU MOYEN OGOOUE POUR DEVENIR LA PROVINCE DU KOMO (38 km2) : Résolution de l’étroitesse superficielle du moyen Ogooué !

• FUSION ENTRE LA PROVINCE DE L’OGOOUE MARITIME ET CELLE DE LA NYANGA POUR DEVENIR LA PROVINCE DU LITTORAL (43 km2) : Résolution du conflit sur GAMBA (ex district autonome)

• REDECOUPAGE DES CIRCONSCRIPTIONS ELECTORALES (critère de densité de la population)

OGOOUE-IVINDO 46 Km2 64 000 habitants
LE LITTORAL 44 km2 178 000 habitants
LE KOMO 39 km2 731 000 habitants
WOLEU-NTEM 38 km2 157 000 habitants
NGOUNIE 37 km2 101 000 habitants
HAUT-OGOOUE 36 km2 226 000 habitants
OGOOUE-LOLO 25 km2 65 000 habitants


3/ DEMANDE DE DEMISSION DE MADAME MBOURANTSUO DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE (illégitime par les liens familiaux)


4/ DEMANDE DE DEMISSION ILICO PRESTO D’ACCROMBESSI A LA TETE DU CABINET PRESIDENTIEL
(Nomination illégitime malgré l’adoption nuitamment de la nationalité gabonaise)


5/ ETABLISSEMENT DES COMMISSIONS VERITES –RECONCILIATION-JUSTICE ET LANCEMENT DES AUDITS

COMMISSION SUR LES CRIMES RITUELS
COMMISSION SUR LES BIENS MAL ACQUIS
SAISINE DE LA CPI SUR LE MASSACRE DE PORT-GENTIL EN 2009
AUDIT SUR LA VENTE DU PETROLE, DES MINES ET DU BOIS GABONAIS
AUDIT SUR LES ACTONNAIRES PRIVES AU GABON
AUDIT SUR LES PRIVATISATIONS DES SOCIETES PARAPUBLIQUES
AUDIT DES BUDGETS DE L’ETAT GABONAIS DEPUIS 1960
AUDIT SUR L’AFFAIRE ELF AQUITAINE
AUDIT DES FINANCEMENTS ET DES AIDES DE LA BAD/FMI/BM/BEAC/BIRD/AFD
AUDIT DE SUR LA CREATION ET LA CROISSANCE INEXPLIQUEE DE BGFI AU GABON
AUDIT SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA MONNAIE CFA DEPUIS 1960
AUDIT SUR LES FONDS COMMUNS AU GABON
AUDIT DE LA FONCTION PUBLIQUE
AUDIT SUR LES RESERVES FINANCIERES DE L’ETAT GABONAIS DEPUIS 1960
RECENSEMENT DES GABONAIS EN EXIL FORCE EN OCCIDENT
AUDIT DES FETES TOURNANTES
AUDIT SUR L’UTILISATION DES EXCEDENTS BUDGETAIRES DEPUIS 1990
AUDIT DES COMPTES FINANCIERS DU PDG DEPUIS 1967
AUDIT DE L’UTILISATION DU PID AU GABON (provision pour investissement diversifié)


6/ LANCEMENT DES MANDATS D’ARRET INTERNATIONAUX
CONTRE SAMUEL DOSSOU POUR VENTE MAFIEUSE DU PETROLE GABONAIS PENDANT
PLUS DE 30 ANS

7/ CREATION DE LA MONNAIE AUTONOME DE L’AFRIQUE CENTRALE : La MAACE
pour renforcer la réactivité de l’exécution budgétaire au Gabon de demain !


8/ DEMANDE D’ADHESION DU SAO TOME A LA CEMAC


9/ RELOCALISATION DES POPULATIONS HABITANT LE CENTRE VILLE DE LIBREVILLE VERS LA PERIPHERIE, AFIN DE MODERNISER LE CENTRE VILLE EN GRATTES CIELS, EN RESEAU GAZIER, RESEAU ELECTRIQUE, RESEAUX TELECOM (COMME A LUANDA)


10/ MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION NATIONALE DE COHERENCE DE DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DES 9 PROVINCES DU GABON RATTACHEE AU MINSITERE DE L’EGALITE DES CHANCES

De sorte que même pour créer une école au Gabon, le dossier doit être validé par cette commission afin ne pas déséquilibrer le développement harmonieux des 9 provinces du Gabon.
De même toutes les nominations au Gabon doivent être validées désormais par cette instance pour en finir avec les nominations franç-maçonniques et ethniques observées dans les cabinets ministériels et ailleurs …

Tout investissement au Gabon de plus 100 millions de francs doit être justifié auprès de cette commission (c’est le cas des acquisitions des Hummers H3, des Maybacks, des compagnies de transport aérien douteuses, des hôtels ou motels individuels, de la création des sociétés par des gabonais etc.).

Les postes de président des grandes institutions, le poste de premier ministre ou de ministre de finance doivent être accessibles désormais à tous les gabonais issus des 9 provinces du Gabon in chala !


11/ ENTRE AUTRE, AU NOM DU PEUPLE GABONAIS :
• SUPPRESSION DU SENAT
• SUPPRESSION DU C.E.S
• SUPPRESSION DU CND
DEMANDE DE DISSOLUTION DU PDG POUR UTILISATION FRAUDULEUSE DES MOYENS FINANCIERS ET MATERIELS DE L’ETAT (les débats mono colore du PDG à Gabon TV sont des preuves irréfutables)
• CREATION D’UN TRIBUNAL CONTRE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE
• CREATION DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE
• CREATION DE LA COUR CRIMINELLE SPECIALE POUR JUGER LES CRIMES DE SANG
• RENFORCEMENT DES POUVOIRS AUX JUGES D’INSTRUCTION (AUTONOMISATION)
INSTAURATION DE LA PEINE DE MORT AU GABON
• Autres propositions ….


VIVE LA SOUVERAINETE DU GABON RETROUVEE ENFIN EN 2016 !

LA PASSION DU GABON C’EST MAINTENANT !

AU NOM DU PEUPLE GABONAIS SOUVERAIN



Contact : lapassiondugabon2016@yandex.com

2.Posté par pour quoi le redecoupage du gabon ? le 20/05/2014 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut comprendre que le découpage actuel du Gabon a été hérité du colonisateur et pose de sérieux problèmes à l’assemblée nationale ou au SÉNAT selon l'opposition gabonaise.

Le découpage qui avait été fait par le colonisateur ne reflète plus la réalité sociologique, économique ou territoriale.

L’ Estuaire qui a en gros, 800 milles habitants a semble t-il, 18 députés à l’assemblée nationale ?

Le haut-ogooué qui a 226 milles habitants aurait 17 députés à l’assemblée nationale !

Le nombre des députés à Libreville doit impérativement être multiplié par 4 afin d'égaler le HO non ?


Le Moyen-ogooué est une province qui n’a que deux minces départements ! ZUT!

GAMBA fut un district autonome qu’Omar Bongo avait isolé de la NYANGA, alors que la quasi totalité des habitants de Gamba sont des punus de TCHIBANGA.
Les nynois avaient réclamé un référendum, mais un petit décret du conseil de ministre d'OBO avait suffit pour faire taire les peuples aborigènes du sud!

Pour preuves :
http://www.lepratiquedugabon.com/fr/actualite/info/46-carte_administrative_du_gabon.html

Sachez que la modification territoriale doit faire l’objet d’un référendum et non pas une injonction d’un simple décret hors la loi du conseil des ministres.

La province du KOMO contiendra l’estuaire et le Moyen-ogooué, pour atteindre une superficie de 39 km2, soit 730 milles habitants. Regarde la carte tu verras que c’est stratégique et une idée maçonnique !

La province de la NYANGA est faible en terme de densité de la population et en superficie.
L’activité dominante est le pétrole. Rattacher cette province à l’Ogooué maritime n’est pas anodin, mais va résoudre les informations que nous avons sur les réseaux sociaux ou des compatriotes critiques nuitamment la décision prise unilatéralement par Omar Bongo de rattacher Gamba à POG.

Les baloumbous, les punus, les vilis, les myénés, les komi sont tous localisés indifféremment dans ce littoral.

La province du Littoral aura une superficie de 44 km2 pour une population de 178 milles habitants.

Il est à noter que les communes ne vont pas disparaître, c’est plutôt les gouvernorats qui vont se délocaliser pour se situer à l’épicentre. Les élus apporteront leur idées en la matière.

2016 ce sera l’affirmation de la souveraineté du Gabon et de la fierté de ses habitants. Advienne que pourra!

LA PASSION DU GABON CE SERA EN 2016 !!

Contact : lapassiondugabon2016@yandex.com

3.Posté par Bouka Rabenkogo le 21/05/2014 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas parce que la quasi totalité des habitants de Gamba sont des punus de TCHIBANGA, que Gamba serait punu ou fangs du Woleu-Ntem car, ils sont aussi nombreux! Nous autochtone de Sette-Cama sommes Balumbu. Gamba est le chef-lieu de notre département Ndougou, du nom de la lagune. Gamba est une francisation du Lumbu « N´gamb » qui veut dire brouillard. L'embouchure de la Nyanga qui se jette dans l'Océan Atlantique au sud de Gamba (Mayonami) sépare distinctement Massanga à Gamba qui géographiquement se trouve sur le continent de l'Ogooué Maritime. Ce débat territorial sans importance doit être clos. Le découpage territoriale ne reflète ici que la médiocrité des acteurs politiques gabonais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...