News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Doubaï de Ya Ali Bongo Ondimba : Se déplacer à Libreville : un véritable parcours du combattant

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 4 Décembre 2012 à 01:20 | Lu 884 fois

Vivre à Libreville en période scolaire est un véritable calvaire. Pénurie des transports en commun obligeant, les chauffeurs de taxis dictent leur loi à des clients au bord de la crise de nerfs sous une chaleur suffocante. Les populations sont de ce fait obligées de s’incliner, afin d’accéder à leurs différentes destinations.



Le Doubaï de Ya Ali Bongo Ondimba   : Se déplacer à Libreville : un véritable parcours du combattant
Le spectacle est le même partout dans les artères de la capitale gabonaise. Aux heures de pointe, Libreville ressemble à une ville en émeute. Chacun se débat. Qui, pour se rendre à l’école, qui pour se rendre à son lieu de travail. Peu importe la destination, le scénario est partout le même.

Le taxi qui s’arrête pour écouter les différentes propositions, est tel un « roi » qui décide du sujet devant avoir accès à son palais. Les usagers se bousculent et les propositions montrent telles des enchères pour acquérir un précieux trésor. Face à certaines propositions, le « tout-puissant » taximan ne daigne même pas répondre lorsque les « mises » n’entrent pas dans son contexte de bénéfice.

Mis à part les taxis, on a l’avènement des clandos. Ceux-ci tentent de pallier au phénomène de carence de taxis. La caractéristique de ces derniers est d'être des moyens de transport précaires assortis d’une tarification fantaisiste.

Cette insuffisance en moyens de transport ajoutée à l’avidité des conducteurs de taxis est à l'origine de deux conséquences majeures :

En premier lieu, les citadins sont victimes d'un racket systématique de la part des transporteurs qui fixent le montant à régler pour une course à leur convenance.

Deuxièmement, les usagers des transports en commun à Libreville sont transportés dans des conditions pitoyables. Parqués comme du bétail dans des véhicules à l’hygiène douteuse, ils n’ont d’autre choix que de subir en silence et prier pour arriver à bon port.

« L’essentiel c’est d’arriver », déclarent parfois avec cynisme les chauffeurs.

Autrefois, les taxis bus, permettaient des déplacements de longues distances à moindre coût. Ce n’est plus le même principe aujourd’hui. La distance Gare-Routière/IAI nécessite au moins une somme de 400 FCFA, contre 100 FCFA il y a quelques années à peine.
Les distances sont désormais sectionnées. Pour se rendre aujourd’hui à la Gare Routière en partant du PK8, il faut franchir les étapes PK5, puis Rio, à bord de taxi-bus différents, au lieu d’une ligne droite comme il y a moins de 10 ans. Ce qui a évidemment comme conséquence de payer 3 fois plus cher qu’il y a quelques années.

Autant dire qu’elle est bien loin l’époque où le Gabon pouvait se targuer de posséder un système de transport en commun peu coûteux, comparé à d’autres pays africains.

Et si déjà aujourd’hui c’est une situation difficile à vivre, autant s’accrocher car ce n’est pas près de s’arrêter.




Publié le 04-12-2012 Source : Gaboneco

Mardi 4 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 884 fois




1.Posté par ça va mm changé quand le 04/12/2012 05:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
après on traité le gabonais de xénophobe.. quand je pense dans certains pays de la sous région les étrangers n,ont pas le droit exercé dans le domaine du transport public(en commun) et c,est chez nous qu\'ils viennent dicter les lois..

2.Posté par ça va mm changé quand le 04/12/2012 05:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on vous donne notre hospitalité et par la suite vous nous prénez pour des imbéciles.. vous les taximam camerounais nigérians sénégalais malice béninois ect.. sachez qu'un jour sa finira et nous verrons bien ou vs allez encore faire petits blazz

3.Posté par Giap Effayong le 04/12/2012 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvres Gabonais,comme vous êtes pitoyables et pathétiques.Peuple indolent,peuple de lâches vous n'avez encore rien vu car le futur s'annonce encore plus sombre.L'invasion du pays par des hordes d'immigrés ouest-africains se poursuit toujours de plus belle,et le gouvernement que vous avez élu avec la seule motivation de faire barrage à l'élection d'un candidat fang vous-en sait-il gré aujourd'hui? Que neni,il reste sourd voir indifférent à vos suppliques.Comme quoi,on récolte toujours ce qu'on a semé.

4.Posté par revelation le 04/12/2012 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre grand frère Ya Ali à soufflé le chaud et le froid pour arriver au pouvoir. C'est un dur à cuir et c'est pourquoi nous on l'aime. Ce pays nous appartiendra dans peu de temps dans toute sa totalité. Vous les gabonais nous vous donnerons une province de votre pays étant donner que vous n'êtes qu'a un million. Vraiment vous êtes un peuple maboule...Si seulement vous pouvez savoir ce qui se trame en ce moment lol...il suffit d'atteindre le nombre qu'on vice et après on va vous réduire en esclavage. Vos filles seront nos passe-temps et vos garçons seront un à un empoisonner avec des gaz toxique pour éviter toute résistance excepté tous les gabonais qui nous auront accompagné dans cette démarche de prise du pouvoir total dans ce pays ô tant riche pour nos familles restée dans nos pays natals.
Qui vivra verra...

5.Posté par ça va mm changé quand le 04/12/2012 16:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toi qui traite les autres compatriotes de pitoyables pathétique et de lâche .. tu fais quoi de plus que les autres si n,est pas te caché derrière ton poste avec un faux pseudo.. pour une personne que je crois intello pfff déçu

6.Posté par ça va mm changé quand le 04/12/2012 17:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si vous croyez qu'un jour le peuple se soulèvent comme en tunisie ou en égypte beh vous allez vous mettre les doigts dans le cul .. le pouvoir doit être renversé par un coût d'état comme au niger ou au mali et mettre en place le C.N.S

7.Posté par paul le 05/12/2012 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour quoi la politque des dons ne passe pas par les transports en communs.

Ailleurs, pour peu que le bus accuse un retard de quelques minutes, les clients appellent la régie de transport pour s'expliquer:
si les gabonais n'ont pas compris qu'il faut passer par fois par la force pour contraindre les autorités à agir, alors dans ce cas, ils vont continuer à subir le diktat des taximen.

La faute à qui ? Au taximen ou alors aux émergents qui ne sont pas touchés par le calvaire, ils ont leurs BMW;

Les gabonais, crier sur les toits pour se faire entendre, sinon, laissez-nous avancer, on va encore faire comment

Cette politique des DONS qui dure des décenies déjà, depuis OMAR BONGO,
On donne des cuisses de poule aux nécessiteux, c’est Bongo
On donne les tee-short et pagnes à l’éfigie de BONGO, c’est toujours bongo,
On construit des passerelles, c’est encore les BONGO
A quand l’ETAT GABONAIS va-t-il réellement prendre en charge des missions qui sont siennes?

Va-t-on voir des générations des GABONAIS toujours soumises à la politiques des DONS des BONGO ???

A quand la politique des DONS va-t-elle s’estomper au GABON ??

Est-ce toujours pour démontrer la puissance finanacières de ceux qui enntourent les BONGO ?

J’amais les institutions sensés remplire des missions qui sont les leur n’ont été mises en avant… KE LES BONGO, même quand on enterre les victimes de la malgouvernance, comme cette famille qui a perdu 5 petits enfants dans l’incendie, on vient encore chanter la gloire et l’aide des BONGO; C’est tout simplement sinistre !!!!




8.Posté par milou le 05/12/2012 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.youtube.com/watch?v=97aEnaOloso&sns=fb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...