Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Désespoir des Femmes Noires Célibataires en Occident

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Samedi 28 Juin 2014 à 00:00 | Lu 7629 fois



Il n’est pas dans les habitudes de l’éditorial de Flashmag de rentrer dans la vie privée des gens et surtout de la gent féminine, mais la situation catastrophique des liaisons amoureuses des femmes noires vivant en occident est un véritable problème de société, tant le célibat imposé par les rigueurs sociales à ces dernières, est quelque chose qui touche au plus profond de la sensibilité d’un être du sexe opposé qui a hélas le devoir moral de dire les choses tels quelles sont afin d’ ouvrir un débat honnête , pour que les questions idoines soient posés et que des réponses adéquates soient trouvées, dans le paradigme énigmatique que sont les relations amoureuses des Africaines et Afro descendantes vivant en occident.

« Pourquoi en une majorité de plus de 80%, les femmes noires qui vivent en occident sont célibataires? »

Pourquoi en une majorité de plus de 80%, les femmes noires qui vivent en occident sont célibataires? De Paris à Londres, de New-York, à Los Angeles en passant par Montréal c’est la même rengaine, nanties ou pas, elles restent désespérément seules avec ou sans enfants…

Les tragédies comme celle de Joyce Carol Vincent (1965-2003) interpellent le tréfonds de notre pensée, sur la société dans laquelle nous vivons. Joyce Carol Vincent était une britannique, d’origine antillaise et indienne, qui passa de vie à trépas en 2003 dans son appartement à Wood Green, au nord de Londres. Pendant plus de 3 ans sa dépouille resta, séquestrée dans ledit appartement sans que personne ne se rende compte de sa mort.

Ayant fait de bonnes études et ayant un emploi stable et hautement rémunéré dans le cabinet d’expertise comptable international Ernst & Young, Elle n’avait jamais eu de problème de drogue ni d’alcool. Cependant pour des raisons, inexpliquées elle quitta son emploi, sans doute en quête de quelque chose d’autre, et ce quelque chose d’autre ne pouvait être, qu’une âme sœur, la présence de quelqu’un d’autre à qui elle aurait parlé de temps en temps, elle aurait eu une brève liaison amoureuse pas plus, sa famille la croyait fiancé à quelqu’un, qu’elle n’aurait en fait du reste jamais rencontrée, racontant sans doutes des histoires pour taire les inquiétudes de ses proches.

« L’excès de solitude crée une névrose qui a des effets pervers, tels que la mythomanie qui dans ces cas est quelque chose de très fréquent et excusable »

Un fait très fréquent chez les jeunes femmes noires qui sans compagnon, vivent dans l’imaginaire mythomaniac, se mentant a elles même et à leurs proches. Certaines poussent le bouchon plus loin en s’achetant elle-même les bagues de fiançailles qu’elles exhibent comme un trophée.

L’excès de solitude crée une névrose qui a des effets pervers, tels que la mythomanie qui dans ces cas est quelque chose de très fréquent et excusable, la nature ayant horreur du déséquilibre, elles s’écrivent un scenario né dans leur esprit et se jouent ce film dans la vie réelle. Essayant de guérir de l’aliénation sociale, par un comportement aliéné.

Cette fiction finie par dépasser la réalité en l’influençant de manière déterminante, aussi certaines femmes réussissent à faire fuir tous les hommes bien séants, tandis que paradoxalement elles attirent des fourbes filous en se faisant ce cinéma. Par conséquent de manière sélective ne seront décidés à les courir que ceux des hommes sans foi, ni rectitude morale, car en générale les hommes qui ont un certain code moral ne s’acharnent pas sur les femmes qu’ils savent prises, c’est tout le contraire des coureurs de jupons patenté.

Loin de faire une apologie des relations amoureuses des femmes noires en occident, il serait aussi très important de s’intéresser au tissu social pour essayer de comprendre pourquoi elles arrivent à de pareilles extrémités. Et dans cette optique il est primordiale d’évoquer, le caractère racialiste de la société occidentale et les fléaux tel que le Darwinisme social qui érige des normes draconiennes qui excluent les femmes noires du bonheur d’avoir un être aimé à leur côté.

Tandis que le mercantilisme compétitif et l’individualisme de la société capitaliste sonne le glas du peu d’espoir sur lequel elles pouvaient s’accrocher comme bouée de sauvetage.

Le racialisme est simplement une normalisation du racisme qui vise à donné une connotation raciale aux rapports entre les humains, qui semble être accepté par tous en accordant des privilèges a certains et des désavantages à d’autres en raison de leur appartenance raciale, prouvant le fait que ce qui est injuste reste injuste même si la majorité de la populace semble l’accepter.

Ainsi dans la pratique en occident l’idéal féminin est blanc, aussi les femmes noires pour rentrer dans la norme se doivent faire des efforts pour ressembler à la femme blanche, employant tous les artifices que leurs confèrent le monde occidentale, de la chirurgie esthétique, en passant par les défrisages et les laits décapants, c’est une véritable industrie qui s’est développé autour du blanchiment de la femme noire, qui hélas malgré tous ses efforts ne reste que la pale copie de l’originale qu’est la femme blanche, dans ce cas il est très aisé de choisir dans une société où elles sont minoritaires et marginalisées malgré tout, les femmes blanches qui elles au moins sonnent plus vraies dans ce qu’elles sont.

« Les hommes noirs ont une grande part de responsabilité dans leur couardise à préférer les femmes blanches, où celles au teint clair. »

Par ailleurs une fois de plus il serait malhonnête et indécent de blâmer seulement les femmes noires, qui subissent simplement le dictat de la société raciste, tandis que leur alter ego les hommes noirs ont une grande part de responsabilité dans leur couardise à préférer les femmes blanches, où celles au teint clair. Certains estiment sans ambages, que dans une société où le racisme est institutionnalisé leur instinct de survie leur dicte le choix des femmes blanches qui elles au moins ouvrent les portes, tandis que les femmes noires restent un boulet empêchant l’ascension sociale.

Une démission lâche dans leur responsabilité de garant des vertus de leur communauté. Même si certains affirment que c’est plutôt la femme noire dans son attitude résiliente et collusive envers l’oppresseur, qui les a conduits à ces extrêmes. Certains hommes noirs jurent mordicus que les femmes noires préfèrent se prostituer à l’establishment qui tient les rênes du système d’exclusion, que de fonder une famille stable envers et contre tout ce qui pourrait les en empêcher.

Elles prennent un raccourci fatal, pensant plutôt à bénéficier matériellement pour avoir une ascension sociale immorale, due à la sueur de leurs postérieurs et de leur loyauté au système. Par conséquent la perte des valeurs morales et l’implosion de la cellule familiale a mis toute une communauté en hypothèque.

« Malgré le fait que les femmes noires ont toujours et auront toujours une préférence, pour les hommes de leur propre race, la stabilité de pareilles unions reste très précaire à cause des tensions sociales imposées par le racialisme du monde occidental. »

Dans la bataille du gain matériel et d’une ascension sociale factice, car on n’est pas forcement proéminent dans la société à cause de ses possessions matérielles, l’homosexualité rampante, qui use de rétribution en distribuant des per diem aux nouveaux adeptes dans les communautés noires d’occident, est venue diminuer de manière drastique le nombre des hommes épousables; tandis que les péripéties quotidienne de la gent masculine noire, avec le sous-emploi, et l’incarcération abusive dans les pays comme les États-Unis, en a émasculer beaucoup qui ont perdu toute ambition, et moyens matériels de fonder et de diriger une famille.

Malgré le fait que les femmes noires ont toujours et auront toujours une préférence, pour les hommes de leur propre race, la stabilité de pareilles unions reste très précaire à cause des tensions sociales imposées par le racialisme du monde occidental.

« il serait temps que l’on pense déjà à légaliser la polygamie, qui au moins les isolerait moins, leur permettant de vivre dans un environnement plus sociable, comme en Afrique d’où elles sont originaires. »

Au demeurant que faire dans une situation si critique avec des pics pouvant atteindre 90% de célibat chez les femmes noires américaines. La solution se trouve sans doute dans le règlement de la crise identitaire des noirs de l’occident, il serait important que lorsque comme États-Unis, le président qu’elles ont élu massivement , s’affirme comme fervent adepte de la légalisation de l’homosexualité, un phénomène qui hélas les a amené plus de chagrin les rendant encore plus seules et tristes, il serait temps que l’on pense déjà à légaliser la polygamie, qui au moins les isolerait moins, leur permettant de vivre dans un environnement plus sociable, comme en Afrique d’où elles sont originaires.

En outre la dilution des tensions raciales par une politique réelle de justice sociale permettrait aux membres de la communauté noire, d’avoir un cadre sain et les moyens matériels adéquats qui leur permettraient de fonder leur famille, au lieu de parler de légaliser la zoophilie, qui elle viendrait complètement déshumaniser une société déjà décadente.

Source : afriqueconnection.com

Par Hubert Marlin Elingui

Samedi 28 Juin 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 7629 fois




1.Posté par coudou le 28/06/2014 01:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne analyse,
Mais moi coudou je connais la raison de ce phénomène:la femme noire vivant en occident,veut systématiquement dominer l''homme noir. Alors qu''un blanc à la place de ce noir aurait bénéficié d''un grand respect.

2.Posté par citoyen présidentiable le 29/06/2014 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
elles courent toutes après la peau blanche complexées comme elles sont, aimant la vie facile !
mais y a déjà trop de blanches pour peu de blanc alors ya de bon et beau nègre en afrique venez!!!!!

3.Posté par Larévolte le 29/06/2014 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si je comprends bien, cela veut donc dire que les femmes occidentales (blanches) sont toutes mariées hein????
Pour ma part, je ne crois vraiment pas qu'en occident, les seules femmes isolées soient les femmes noires. Le problème est que les vraies valeurs dans la société occidentale et même africaine sont en décadence. Il y a autant de femmes noires vivant en occident sans maris que de femmes blanches sans maris. Dans mon entourage, je connais des hommes blancs qui disent qu'ils ne se voient pas passer leur vie avec une femme pourtant blanche comme eux-mêmes à leur côté. Donc dire que les seules femmes en occident qui souffrent de solitude sont des femmes noires est une affirmation non fondée et basée à partir de quelle étude?

Par ailleurs, ayons l'honnêteté de dire que les hommes noirs qui épousent les blanches le font généralement par intérêts. Soit ils sont en situation irrégulière en occident (africains noirs surtout et même des maghrébins) et cherchent donc à régulariser leur situation administrative par un mariage dit "blanc" ou par la naissance d'un bébé de mère blanche occidentale. C'est une des raisons pour les lesquelles la loi a durci à propos de ce genre de régularisation. D'ailleurs, un grand nombre de femmes blanches se sont fait exploiter et rouler par des hommes noirs africains. Ces derniers les laissaient tomber dès qu'ils obtenaient leurs premières cartes de séjour. Certains poussaient même le cynisme plus loin en demandant à leurs épouses blanches une contribution financière pour l'achat du billet d'avion de leurs fiancées restées en Afrique, qu'ils se faisaient passer pour leurs sœurs pour qu'elles viennent les rejoindre en occident ( je connais dans mon entourage des africains qui l'ont fait). D'autres hommes noirs épousent les femmes blanches par purs calculs professionnels, c'est le cas des footballeurs et autres athlètes ou pour une ascension sociale comme le dit l'article.
Pour terminer, on peut dire qu' il y a des hommes noirs qui épousent des blanches par amour, tout comme ils épouseraient des femmes noires par amour. Venir dire que les femmes noires souffrent de solitude parce qu'elles sont noires ou parce qu'elles n'ont pas la peau claire ou je ne sais quoi est un faux débat. Je connais personnellement une jeune femme africaine d'origine burkinabé à la peau noire très foncée, illettrée qui a épousé un blanc architecte. Son époux l'aime follement avec sa peau noire non décapée et il n'est pas du tout gêné parce que son épouse n'est pas instruite. Le couple est heureux. Parfois certains grands cadres de la société recherchent ce genre de profils en amour, des couples comme cela, j'en connais...
De toutes les façons, les goûts et les couleurs ne se discutent. Dans nos sociétés, il y aura toujours des hommes noirs qui ne voudront pas faire leur vie avec une femme blanche mais plutôt avec une femme noire quelque soit le motif et des hommes blancs qui ne se verront même faire l'amour avec une femme noire et pire encore épouser une femme noire. Chaque individu a ses principes, ses goûts et ses préférences. La société dans laquelle on évolue vient juste influencer les comportements de ceux qui sont déjà influençables, évitons les stigmatisations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Innovation | Mobile | Automobile | Bien être | High -Tech | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Immigration | Diaspora - Infos Utiles | Insolite | Confidence | Histoire Vécues | Buzz du net | Revélation | Santé | Bon à Savoir | Amour & Couple | La Femme | Bébé - Enfant | Nutrition | Alerte Prévention | Grossesse | Beauté | Sexualité | Mariage | Informatique | Science Tech | Trucs & Astuces | Conseils | Hommes Leaders | Femmes Leaders | News People | Entreprise | Télécom | Sport Inter | News Showbiz | Success Story | Sans Tabou










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !