News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Conseil des ministres réglemente l’aspect vestimentaire avant l’accès dans les administrations

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 24 Juin 2010 à 22:48 | Lu 1603 fois



A l’issue du Conseil des ministres de ce jeudi à Libreville, présidé par Ali Bongo Ondimba, plusieurs projets ont été adoptés parmi lesquels la mesure visant à réglementer la tenue vestimentaire avant l’accès dans les administrations publiques.

Selon le rapport final, « sur présentation du Ministre, le Conseil a adopté le projet de décret réglementant la tenue vestimentaire dans l’administration publique.

Aussi, le texte dispose que l’accès dans les administrations publiques est désormais assujetti au port d’une tenue correcte. Il s’agit :

- pour les hommes, du port du costume, de l’ensemble tailleur, de la veste avec ou sans cravate, de l’abacost, du boubou cérémonieux, de la saharienne et des chaussures de ville;

- pour les femmes, du port de la robe, de l’ensemble pagne, du tailleur jupe, du tailleur pantalon, du boubou cérémonieux, ou d’une simple jupe et d’un chemisier non décolleté et des chaussures de ville.

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux agents des forces de sécurité et de défense, aux religieux ainsi qu’aux ouvriers ou aux employés chargés de la propreté des locaux, de l’entretien et de la maintenance des équipements, qui sont admis dans leur tenue habituelle de travail ».

Jeudi 24 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1603 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Larévolte le 26/06/2010 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur les 365 jours que compte une année, il faut un décret, une loi, une réforme au Gabon mon Dieu, c'est hallucinant!!

11.Posté par Larévolte le 26/06/2010 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que fait-on des hommes en curls ou aux cheveux défrisés comme des femmes ou des cheveux frisés comme des rats trempés dans l'eau portant des pare-brises aux yeux comme des soudeurs zoulous? L'accès à la présidence devrait pourtant leur être interdit.

10.Posté par Larévolte le 26/06/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas en quoi ma façon de m'habiller puisse faire du mal aux autres. J'estime que je fais mal aux autres si j'agresse physiquement ou verbalement les autres. Je peux choquer les autres par ma façon de m'habiller, mais en aucun cas je ne nuis à leur intégrité physique ou même morale. Pour ma part, je regarde ailleurs si je trouve la tenue vestimentaire de l'autre indécente. Au bureau ou à l'usine, chacun doit s'occuper de son poste de travail et du travail requis et non des vêtements des autres, c'est beaucoup mieux. Je ne vois pas en quoi mon rendement journalier au bureau peut être réduit ou affecté par la tenue vestimentaire des gens. Lorsque je me rends dans un bureau administratif pour demander un service, je ne vais pas pour les beaux yeux des gens.Tant pis si le chef des lieux est pervers et qu'il préfère regarder ma jambe au lieu de me rendre le service voulu, il ne peut que s'en prendre à lui-même.
Pendant que nous y sommes, que fait-on du taux croissant de criminalité? De corruption? Prolifération des sectes, sorcellerie, prostitution politique, etc... qui gangrènent le pays?
Cette mesure est perverse comme les auteurs eux-mêmes. Celui qui n' a pas de chaussures de ville fait quoi? Celui qui n'a que des tongs "magjoss" fait quoi? Aussi incroyable que ça puisse paraître, il y a au Gabon, des gens qui n'ont pas de chaussures de ville.

Bande d'idiots que vous êtes!! Merde

9.Posté par Zayon le 25/06/2010 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourtant il ya l´adage qui dit que "L´habit ne fait pas le moine" , pourquoi la psodo-administratrion gabonaise veut y mettre autant d´accent sur le vestimentaire pour y acceder dans ses services? c´est de n´import quoi!!!! Reduisez nous la pauvrete, construisez nous les routes et les ecoles, ne nous attardé pas a des betises comme cela.


Mum gabu a mio!!!!!!!!!!

8.Posté par coupé coupé le 25/06/2010 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher President ALI BEN BONGO je tenais à vous rappeler 'une des priorités plus importante que nous attendons dans votre politique d'emergence le mariage officiel des pédés et des lesbiennes je sais que c'est papa OMAR BONGO qui ne voulait il est mort qu'attendez vous? depuis que vous dirigez le pays vous avez fait plusieurs changements ,on dirai que vous avez honte alors que les pédés et lesbiennes font partir de l'avenir en confiance et vous soutiennent pour un gabon emergent nous attendons avec impatience

7.Posté par bombardier le 25/06/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le ministre de la fonction publique en premier, le gouvernement gabonais doublé de l'assassin de chef d'état du Gabon forme une vraie bande d'ignares. les gens sont revenus de stage depuis plusieurs années, ils ne peuvent pas être reclassés. les avancements ne se font pas du tout, pas de postes budgétaires et j'en passe. au lieu de s'attaquer à ça, on vient parler de tenue vestimentaire. quelle honte. mon Dieu, libère nous de cette prison. parfois on a envi de se suicider quand on sais que la RTG1 est regardée à travers le monde entier par satellite et que cet idiot de ministre de l'éducation nat. avec son imbécile d'oreille vient lire des âneries du conseil des ministres à la télé.
qu'est ce que la tenue apporte sur l'efficité des travailleurs ou qu'el est son impact démontré? les gens se cherchent.
bande d'amateurs avec vos décisions impopulaires.
Qui vous a dit que le pantalon jean est un mauvais habillement et que le tailleur seul est meilleur? je pense qu'il y a des pantelon jean qui coutent des centaines de mil ici à LBV et des teilleurs qui ne valent rien du tout. tout se joue dans la manière que les choses se portent. dans le respect d'autrui comme l'on dit mes prédécesseurs.
évitez de continuer à insulter la république gabonaise au vue et au su du monde entier. un peu de retenu.

6.Posté par sonyahblade le 25/06/2010 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce decret est une pure bétise, dans la droite lignée des "reformes" de l'émergence à deux balles : des mesures fumeuses, sans aucun impact positif sur la vie des Gabonais (voire même qui la compliquent), sans aucune urgence et surtout sans aucune consultation.
Au lieu d'ameliorer les conditions de vie des Gabonais (emploi, routes, logement, eua-electricité, soins medicaux et systême educatif), les crétins emergés s'interessent aux fringues des Gabonais!!! Comment quelqu'un qui a deja du mal à vivre, se nourir correctement va avoir de l'argent pour aller s'acheter des vetements "corrects"? En terme de priorité, vous croyez que c'est d'abord l'aspect vestimentaire qui prime? On voit bien où sont les centres d'interets des emergents: l'apparence, l'apparence et toujours l'apparence !
Au lieu d'ameliorer l'administration elle-même qui manque de tout (locaux vetustes et troits, pauvreté en equipements informatiques et bureautiques, mauvaise gestion, salaires insuffisants), le pouvoir s'occupe de ceux qui viennent la consulter! Mais enfin, vous croyez qu'un fonctionnaire sera plus compétent ou plus efficace si le citoyen qui vient le voir est en jean ou en pantalon tissu?? Depuis quand le style vestimentaire est devenu un critère d'efficacité ?? Tant qu'à faire, pourquoi ne pas demander à tous els fonctionnaires de venir en costard-cravate?
Même dans les pays développés, on ne s'attache pas à ce genre de bétise. en France, aux States, tu as besoin d'un service public, tu te pointes, en jean ou en babouches, l'essentiel est de ne pas troubler l'ordre public. Mais au Gabon, in s'interesse à la forme (fringues portées) et on se fiche du fonds (des services administratifs sous équipés, mal organisés et inefficaces).
C'est tout simplement pitoyable.
Et malgré tout il y aura des imbéciles pour venir defendre cette mesurette.

5.Posté par Citoyen Gabonais le 25/06/2010 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec une telle directive, nous procédons simplement à l'exclusion d'une majorité des Gabonais et même d'étrangers pauvres (plus de 70% des habitants du pays) qui n'ont pas déjà les moyens de s'éclairer ou d'accéder à l'eau potable. Comment s'imaginer dans une préfecture à Mimogo qu'on exige à une vieille grand mère, à un vieil homme désirant se renseigner ou accéder à un service public, une tenue correcte alors que le pays ne lui a pas donner les moyens de vivre une vie à la limite du correct ?

Il y a un danger humain et social d'une telle directive, une étude socioéconomique préalable, non pas d'un cabinet d'étude mais d'un étudiant de Licence formé à l'UOB, aurait aidé à comprendre la structure sociale et les conditions économiques de notre population afin de décider de ce que la mesure n'exclut personne, ne marginalise personne, ne frustre personne, ne crée pas des catégories sociales des privilégiés et des citoyens de seconde zone.
Pour finir, je crois que nous perdons trop de temps à penser des choses superficielles sans attaquer ce qui peut transformer notre société en profondeur.
Une chose suffirait, exiger à tous une tenue descente, propre et respectueuse des meurs : où qu'on soit (au village comme en ville), qui qu'on soit (pauvre, indigent, riche, etc.), on peut et doit être propre avec le peu qu'on a; on peut et doit (se)respecter l'autre en couvrant "normalement" son corps.

La principale difficulté, il faut le reconnaitre, c'est que chaque administration soit libre de dire à elle veut ce qu'est une tenue correcte. Mais on peut envisager que la tenue correcte pour un homme soit un pantalon propre avec ou sans ceinture (parce que le grand père n'a pas forcément la ceinture au village), une chemise ou tee-shirt propre (parce que les conditions sociales sont telles que nous en connaissons des citoyens qui n'ont que ça pour se vêtir), des chaussures propres également quelles qu'elles soient (de ville ou pas, sans boue malgré les routes des quartiers d'où nous sortons pour aller dans les administrations, lassées, etc.).

Si non, que faire d'un élève qui arrive dans une mairie pour des besoins de recherche pour un exposé en classe? Pour la légalisation d'un extrait d'acte de naissance en vue d'un dossier d'examen de BEPC ou Bac?

En fait, la vraie question est : notre tenue vestimentaire "incorrecte" est-elle la raison fondamentale de l'inefficacité de notre administration?

Après avoir donner réponse à cette question, nous pouvons secondairement nous demander si : en changeant notre accoutrement dans les administrations, nous parviendrons à transformer les habitudes vestimentaires (les styles et autres modes) que nous stigmatisons (à tort ou à raison) dans la rue?

Bien malin qui dira où on va ?

4.Posté par Kritik le 25/06/2010 04:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pendant que vous y etes, pour danser le riengo ou le jazze, je m'habille comment chers ministrons? Il faut aussi penser a ca si on veut etre serieux!
C'est vrai que pour danser le njobi, il faut etre en tenue de nganga, alors, les ministrons, c'est quoi l'uniforme pour le riengo que vous aimez bien?

Une derniere chose, le bidet des wc de nos administrations sont pour la majorites bouches, vous avez une solution pour ca en conseil de ministres?

Commencez par nous dire ou se trouve l'administration des ministeres dont les directions se trouvent dans les diferents quartiers de Mpu'ngu!

3.Posté par CHE2 le 25/06/2010 02:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce réellement des préoccupations prioritaires pour le Gabon!? En quoi cette décision améliorera t-elle le quotidien des gabonais dans leur ensemble!? Le gouvernement a t-il pris prévu des primes pour permettre au personnel de se vêtir!? Cette mesure va t-elle améliorer le rendement des fonctionnaires!? C'est vraiment ridicule de lire de telles choses, on dirait que le gouvernement ne sait plus quoi faire!!!! Pfffffffff....

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...