News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Collectif pour la libération du Gabon "Ali Bongo Dégage" ce Samedi 29 Janvier 2011 à partir de 13H à Paris

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Samedi 29 Janvier 2011 à 13:25 | Lu 3782 fois

Venez Nombreux, c'est à nous de faire notre révolution "Ali Bongo Dégage" Tous pour un Gabon Libre...



Le Collectif pour la libération du Gabon "Ali Bongo Dégage"  ce Samedi 29 Janvier 2011 à partir de 13H  à Paris
Le Collectif pour la libération du Gabon


Communique de presse

Vendredi 28 Janvier 2011


Pour soutenir l’acte courageux qui a été posé par le Président élu du Gabon, André MBA OBAME et son équipe ; un ‘‘Collectif de soutien pour la libération du Gabon’’ s’est créé au sein de la Diaspora de France.

le collectif tiendra une conférence de presse ce Samedi 29 Janvier 2011 à partir de 13H à Paris au sein des locaux Euros Sites sis au 8 Bis rue de la Fontaine aux rois. -Metro République-

Suite à la conférence de presse, une manifestation aura lieu devant l’hôtel particulier d’Ali BEN ‘‘sensé’’ servir de future Ambassade du Gabon sis au 51 Rue de l’Université 75007 Paris.


Nous vous remercions de venir nombreux. C'est le moment...La Fin des Bongo


Le Collectif pour la libération du Gabon
Contact : 06.31.60.39.00
Publier et faire suivre au maximum


Samedi 29 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 3782 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par MLUTHERKING le 30/01/2011 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS PRÉSIDENT AMO ET VOTRE GOUVERNEMENT TOUT LE PEUPLE GABONAIS EST AVEC VOUS ET DIEU AVEC, CELUI QUI OSERA TOUCHER UN SEUL CHEVEUX DE VOUS SERA BANI A JAMAIS DE LA VIE CAR LA FOUDRE DU SEIGNEUR S'ABATTRA SUR LUI IMMÉDIATEMENT. VOUS LUTTEZ POUR LE PEUPLE OPPRIME ET NON POUR VOUS MÊME C'EST UN ACTE NOBLE ET PATRIOTIQUE QUI RESTERA A JAMAIS DANS NOS MÉMOIRES ,DANS L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS LE GABON ET DANS CELLE DE L’HUMANITÉ. DE TOUTES NOS FORCES ET DE TOUTES NOS ÂMES NOUS ALLONS LIBÉRER LE GABON, QUELQUES SOIENT LES OBSTACLES, GABON CHÉRIE NOUS T'AIMONS PLUS QUE TOUT SUR TERRE, NOUS MOURRONS POUR TOI AMEN

14.Posté par NYANGO le 30/01/2011 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MON FRERE KOUKOUE, dis à ton cousin faux ministre de quitter le navire pendant qu'il tangue;le pauvre il fait quoi avec un monsieur coe ali bongo qu'il qualifie de sévère ou méchant? les démissions ne sont elles pas autorisées au sein de leur gouvernement bidon là? un adulte comme lui etre obligé d'écrire en dialecte et s'il se fait choper ? c'est pas du chinois son dialecte! mon oeil.en tout cas peine perdue pour lui; ici on ne dort plus ; on attent la mort que ali et sa bande tuent le million et demi de gabonais moins eux

13.Posté par NYANGO le 30/01/2011 01:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MR NIETZ................................laissez nous les longs discours, l'heure est grave;qui ne risque rien n'a rien.Et vous MR OKOUKOUE dites à votre frère qu'il n'est pas ministre; ls seuls ministres sont ceux de SEM MBA OBAME.Qu'il arrete de faire diversion; ali bongo est il plus puissant que ben ali de la tunisie? laissez nous cela; on n'a pas peur de petits service de renseignements du petit bongo; à rio ils ont tué combien ce soir ? vous allez etre surpris car ca va etre david contre goliath. On va ou là? notre liberté n'est plus à vendre stop. pendant des années 43ans on l'a vendue pour presque rien; vous qui soutenez bongo par choix ou par stupidité ou par peur manifestez vous, il aura besoin de votre soutien; pour le moment ici sur le net ou au téléphone, on ecrit ce qu'on veut, ce qu'on pense et à qui on veut; personne ne paie mon abonnement alors au diable petit ali; j'ai pas peur de toi, encore moins peur de mourir puisque de toutes les façon avec ou sans ton aide je mourrai. Vos petites intimidations à 2balles font quoi à qui quand le peuple dit stop c'est stop.

12.Posté par Lendoye André le 29/01/2011 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est temps que vous informiez l'extérieur des arrestations qui se passent dans le pays. Ne restons pas silencieux. Nous avons reçu des appels que les agents de sécurité arrêtent ceux qu'ils trouvent en possession des DVD FRANCAFRIQUE qui donnent AMO vainqueur. C'est ainsi que M. NGUEMA BE vient d'être arrêté à SAM par MITZIC. Informez le maximun de gens avant qu'il ne soit tard, entrez dans les sites du PS, UMP, France24, RFI, BBC pour informer sinon le silence conduira au Chao. Chacun de nous doit poser des actes, nous ne sommes pas nés pour servir la famille de BONGO.
Que Dieu garde le gabon

11.Posté par nietszche le 29/01/2011 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Obian nguema mediateur ? champion du dialogue ? Ferait-il comme si personne ne l a vu fraichement executé des compatriotes sous cloche ?

Si il arrive à enlever des opposants au cameroun et rendre à ce pays des charters d illegaux et des lois restrictifs contre les communautés etrangeres, oublierait-il qu il a des oppositions dans l Espagne en crise ?

Ce mi-gabonais se ferait-il à dessein de jumeler via le pacte de la vente de Mbanié, le gabon et la guinée equatoriale ?

Peut-etre que qu un bradage plus large (promis) du gabon à la francafrique permettrait à la France (6eme BIMA) de fermer les yeux .Mais j emet des doutes quand à l idée que bolloré-Bouygues et famille aient l envie de voir des radicalisations de la rue s opposant à eux.

Le procesus tunisien a du mal à etre recuperé par ceux qui les servaient tantot . La cote d ivoire tourne au blocus peu propice aux affaires. Des fronts radicalisés au Gabon permettrait certes l exploitation du petrole mais ouvrirait de maniere bien plus beante la porte à l entrée de la Chine qui est desormais la premiere puissance economique mondiale.

Le discours fustigeant la mauvaise gouvernance fait le tour du continent tel un feu de brousse, les intellectuels africains ,nostalgiques exilés occidentaux et desireux de vivre sur leurs riches terres alimentent le discours anti francais d Afrique , pronant le radicalisme et celebrant toutes formes d extremismes en lieu et place d une cooperation economiquement meurtriere, inegale et asphyxiante .

Vu Kadhafi , Mugabe, la branche de l ANC pro Zuma, Gbagbo, les freres musulmans, la rebelion nigerienne, des clones de Blé Goudé, Do Santos assisté jadis par la Russie et Cuba et aujourd hui la Chine, la francafrique gagnerait à se reinventer et à arreter avec le registre classique des intrigues et des manipulations, car si elle manipule le politique, fait des ajustements cosmetique et de facade( Sommet de La Beaule) en remplacant les postulants au casting des vendeurs d illusions par de simples populistes (Gbagbo) , le peuple lui , continuent à sentir la misère dans sa chaire, l immobilise ,la stagnation economique et par extension celui de son niveau de vie.

La survie de l ensemble francophone passe par une comprehension de la necessité de devellopement du secteur economique et d une plus large retribution de ces secteurs à un echantillon plus large, voire apolitique des nationaux de ces zones.

Une liberalisation du marché sud saherien sans interventionisme permanent de l Etat , une ouverture à l inevitable globalisation mondiale de maniére concertée avec les inevitables "indigenes" ,plutot que des estocades contre la tour d ivoire financiere, barometre du malaise sociale qu ont s abstient de regarder en face, à l ombre d atriums privés et de cercles de cooperants qui ne sont pas sans rapeller les societes paralleles de l appartheid, "Out of Africa" et pourtant vitalement condamnées à un "In Africa".

Le Rwanda a intégré le Commonwealth au nom du Common-well-being , que la francafrique evolue s attribue les outils du Common Business , comme le voudrait le moteur des politiques mondiales actuelles : un marché libre, dynamique, ouvert et servant le consommateur, dont l Afrique presntera bientot pres de 1,5 milliards. Tout n est politique que là où il n y a pas de marché libre, d economie libre et les outils de ce liberalisme confisqué . Là où la demande en besoin de travailler pour s approprier les biens de consommation, la santé, les loisirs, fait face à une faible offre .

Ce continent est encore celui de tous les possibles comme le fut le nouveau monde. Les boers en ont fait la demonstration à l extreme Sud.

Il appartient à la releve des francais d afrique de l aprehender et de comprendre qu à long terme toutes ces intrigues politiciennes font le lit d extremistes, catapultent les esprits vers d autres horizons et contribuent à scier la branche francophone sur laquelle nous sommes encore ideologiquement assis ensemble.

Encore maitre des leviers economiques via le controle du systeme banquaire , de la monnaie, des secteurs industriels et economiques, qu ils comprennent qu ils ont un role preponderant , plus noble et plus avantageux pour tous à jouer sur cette terre africaine qui nous fait tous vivre.

L embraser ne sevivra personne et pourrait desservir certains à long terme.

10.Posté par OKOUKOUE le 29/01/2011 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai reçu un mail d'un ministre de la république qui a du m'écrire en langue locale pour déjouer les services secrets. Il m'a dit quALI est très énervé et menace de sortir les secrets d'Amo. Il m'a aussi conseillé de ne pas me meler aux manifestations car ali est plus sévère que son père. Il aurait recruté des spécialistes en espionnage internet afin de cerner la diaspora. Ali en veut personnellement à Moubamba pour avoir précipité la mort de son papa., il a promis lui faire payer ça un jour.

Actuellement Ben Moubamba est assigné à résidence surveillé à Adis Abeba jusqu'à la fin du sommet. Faites circuler l'info.

9.Posté par esprit revolutionaire le 29/01/2011 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
gabonaise, gabonais! l'heure est grave. je me demande ce que vous pensez en restant chez vous sans agir. ce pays est le votre alors défendez le. Ne laisser pas le désespoir prendre le dessus sur l'espérance, cette espérance qui veux qu'on se batte pour un idéal. Le décore est planté c'est maintenant à vous de jouer quand je dis vous cela suggère tous les gabonais éprit de patriotisme pas ceux qui veulent nous enfoncer dans l'abime et veulent par dessus tout que les choses ne changent pas dans notre pays pour continuer à bénéficier des avantages du système en place. ils ont commander nos grands parent et nos pères, leurs fils ont commandé nos pères et nous même, voilà qu'ils préparent le lit à leurs fils pour nous commander et commander aussi nos enfants.
Ce pays nous appartient tous, c'est pourquoi le peuple auquel j'appartiens doit se lever maintenant et réclamer sa liberté,

je suis ici pour parler au peuple gabonais en non à ces vermines qui viennent semer le doute dans la conscience des gens. je ne rabaisserais pas à votre niveau vous avez tout pour l'instant, moi je viens parler à mon peuple, qu'il soit digne de la nouvelle espérance . c'est toi et uniquement toi qui peut changer les choses n'écoute pas les discours des bourgeois mais plutôt écoute ton cœur . par leur démagogie les choses sont rester statiques et nous connaissons ce que ça donner, 43 ans de pouvoir sans partage.

vous pouvez m'insulter , vous pouvez faire ce que voulez je ne vous répondrais jamais. car pour moi le temps du débat est terminer place à l'action.
je terminerais pas mon propos en disant la patrie ou la mort!!!
mais je dirais plutôt au peuple " qui ne dit mot consent "
si vous dites que le Gabon d'aujourd'hui vous convient alors ne faite rien, vous le méritez.

8.Posté par staline le 29/01/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URGENT GABON ALI BONGO URGENT GABON ALI BONGO URGENT GABON ALI BONGO URGENT GABON ALI BONGO URGENT GABON ALI BONGO URGENT GABON ALI BONGO

Les conjoints et familles des membres de l'Union nationale et du gouvernement ld'AMO sont menacés et subissent des pressions de la part du pouvoir illégitime. Nous ne pouvons pas en dire plus pour ne pas mettre en danger certaines personnes

7.Posté par Broitié le 29/01/2011 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les trois raisons fondamentales de la préstation de serment d'Andre MBA OBAME

Certes la présidence de la république est présentée comme finalité de cette démarche, mais elle n’en est pas pourtant la principale raison de cet acte politique, même si André Mba Obame et les siens sont loin de cracher sur cette opportunité si elle finissait par se présenter.

Trois motivations fondamentales guident cette démarche de prestation de serment, qui range quasiment le Gabon au rang d’un pays deux présidents, l’un légal, l’autre revendiquant la légitimité sociologique. Car Il s’agit en fait pour l’ex candidat à la présidentielle anticipée d’août 2009 et aujourd’hui secrétaire exécutif de l’Union Nationale, l’une des principales formations de l’opposition, de:

1 Œuvrer en vue du rétablissement du statut administratif des siens. Notons que nombreux proches d’André Mba Obame sont purement et simplement sevrés de leurs salaires mensuels, dans les secteurs public et privé. Ce qui fait d’eux des condamnés à terme, à la double mort politique et sociale si rien n’est fait. Donc, avec ou sans audace de gouvernement bis, ils courent tout droit vers la mort certaine. Alors pourquoi ne pas tout tenter finalement, pour interpeller le camp d’en face à la discussion, même au prix de la fragilisation du tissu social, s’il ne l’est déjà pour eux, avec toutes les conséquences fâcheuses qui puissent en découler.

2 Le partage du pouvoir. Face à l’intransigeance d’Ali Bongo de prêtre attention aux préoccupations des uns et des autres, il est temps pour Mba Obame et les siens de reconquérir politiquement certains leviers de pouvoirs, après plus d’un an de traversée du désert. Mba Obame et les siens sont sevrés des délices du pouvoir, après ‘’la débâcle’’ politique d’août 2009, à l’issue de laquelle ils ont crié au hold up électoral, dénonçant au passage une victoire présidentielle volée. Dans cette option de discussion politique comme moyen de sortie de crise, Mba Obame peut notamment compter avec l’arrivée prochaine à la tête de l’Union Africaine d’un politiquement et linguistiquement proche, la chef de l’Etat Equato Guinéen, Théodoro Obiang Ngueme, en passe d’être élu à la tête de l’organisation continentale. Toute chose qui faciliterait une solution politique à l’actuelle impasse.

3 Contraindre le régime Bongo-fils à la transparence électorale. Face à fraude qui est quasiment tolérée, bien que légalement interdite dans la désignation des ‘’élus’’ du peuple, il s’agit pour André Mba Obame, de tenter d’assainir le terrain à l’approche des prochaines législatives. Scrutin à l’issu duquel l’opposition croit dur comme fer à l’avènement d’une alternance politique, en cas d’élections transparentes. Le risque de nouvelles cooptations ‘’d’élus’’ reste toujours en pendant, tant que rien ne serait fait pour contraindre le camp au pouvoir de se passer des méthodes visant à usurper les mandats électifs. Transparence politique qui aurait pour effet collatéral, des meilleures conditions d’organisation de la prochaine présidentielle, avec probablement moins de controverse.

Voici quelques raisons non exhaustives, de la démarche de prestation de serment d’André Mba Obame, qui est, avec son gouvernement, retranchés au siège du programme des nations unies pour la population et le développement à Libreville, sous haute surveillance policière. Un dispositif sécuritaire renforcé y est posté, au terme d’une dispersion musclée des partisans d’André Mba Obame qui y campaient, en guise de soutien à leur leader et à son gouvernement.

La situation qui est diversement appréciée dans le pays, la population se montrant plus contemplative, qu’autre chose.

6.Posté par @Mon vrai Gabon le 29/01/2011 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu ne t'informe pas beaucoup mon cher.

Etats-Unis: Martin Luther King/Rosa Park
Une frele femme 'Rosa Park" a oser bouder un chauffeur d'autodus, Elle a dit trop c'est trop. Une femme. Chiffre singulier. De ce geste de courage est ne la revolution "BOYCOTTE"

Afrique du Sud: Un groupuscule de 5 pers dont faisait parti Neilson Mandela a donne naissance a l'ANC, qui a donne Naissance a la revolte des etudiants de Soweto et le reste a suivi.

En Algerie, un seul individu s'est limoge, un, chiffre singulier, et cela a suffit pour que le president Ben Ali debarasse le planche.

En periode d'instabilite et d'incertitude abstiens-toi de montrer tes dents blanches car...

...RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...