News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Bongoisme est un instrument de Malheur pour les gabonais

Le site de la Liberté - Andre Bouassa le Samedi 12 Juin 2010 à 00:58 | Lu 1841 fois

N/A



Le Bongoisme est un instrument de Malheur pour les gabonais

INTERVIEW DU REPRESENTANT UPG AMERIQUE DU NORD SUR LE PREMIER ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU PRESIDENT BONGO:

La Rédaction UPG Amérique: Monsieur le Représentant, plus de six mois après les élections 2009, comment va l’UPG Amérique du Nord?

André Bouassa: L’UPG Amérique du Nord va très bien. Après les éléctions présidentielles, nous avons eu une période d’observation qui nous a permis d’évaluer nos activités. Dans quelques semaines, nous aurons un forum sous forme d’une conférence téléphonique afin de réorganiser le parti. Nous restons fidèles aux idéaux du Président Pierre Mamboundou et du parti de l’Union du Peuple Gabonais dont l’aspiration et la vision est de voir les gabonais vivre dans une nouvelle République. Notre existence aux USA n’est qu’une extension et une représentation du dit-parti.

Lors de la campagne, nous nous avons tout fait, à notre niveau, pour que le Président Pierre Mamboundou soit élu; les gabonais lui ont fait confiance, il a été le Président élu démocratiquement. Celui qui fait office de président présentement sait en son âme et conscience qu’il n’a pas été porté au bord de mer par le peuple gabonais.

La Rédaction: Que dites vous des rumeurs concernant le leader, Monsieur Pierre Mamboundou?

André Bouassa: Le Président Pierre Mamboundou n’est pas mort. Au Gabon, en faisant référence à notre culture, ce genre de rumeurs veulent dire que le Président Mamboundou a encore une longue vie devant lui. Néanmoins, nous demandons aux gabonais et à tous ceux qui le connaissent de prier pour lui. Le Gabon a besoin de lui, il a encore beaucoup à donner à notre pays dont la démocratie est étouffée par le Bongoisme.

La Rédaction: Passons au vif du sujet, vous venez de parler du Bongoisme, c’est quoi le Bongoisme pour vous?

André Bouassa: Le Bongoisme est né d’un homme appelé Bongo, qui a construit un système de gestion de gouvernement propre à lui, aidé par plus malins que lui: les patriages français. Ces derniers, l’utilisant comme pion pour dépouiller sa population, lui garantissent, en retour, la pérennité au pouvoir. Le couple Bongo et la France doivent profiter au maximum de la passivité des gabonais qui sont muets comme des moutons, quoiqu’allant à l’abattoir tous les jours.

Bongo et ses complices utilisant en effet des moyens machiavéliques sont en effet utilisés afin d’atteindre leur objectif. Au cours des années, le Bongoisme a eté transformé en un sytème reproductif, une doctrine, une philosophie et enfin en une machine de corruption des intélligences et de production du mal. En d’autres termes, le Bongoisme est un Instrument de Malheur dont les gabonais devraient absolument s’en débarasser ASAP (as soon as possible), aussitôt que possible.

La Presse Rédaction: Bongo est mort, cela veut- il dire que le Bongoisme n’existe plus?

André Bouassa: Je viens de vous dire que le Bongoisme est une machine à production, une doctrine et une philosophie. Bongo a pu reproduire des Bongos en miniatures, Ali Bongo étant son successeur. Ali Ben Bongo, est un cadeau empoisonné que Bongo a laissé au peuple gabonais, et ce, comme si le mal qu’il a fait au Gabon de son vivant n’a pas suffit.

Rien qu’à y penser me donne des cauchemars et me dégoûte. Le fait qu’Ali soit au pourvoir rappelle le souvenir le mal que Bongo a rendu au peuple gabonais, et c’est révoltant pour les gabonais. Les gabonais commençant a avoir de la haine qu’ils n’avaient jadis. Ali Bongo en se présentant aux élections et en prenant le pouvoir par la force, au mépris de la démocratie et du peuple gabonais, n’a pas aidé la mémoire de son père. Comme je l’ai souvent dit, Ali au pourvoir, c’est la pire des choses qui pouvait arriver au peuple gabonais.

La Rédaction: Depuis sa prise du pouvoir, il prend des mésures apparemment bonnes pour le pays. Il a fait beaucoup des réformes, et certains gabonais pensent que sa politique émergente est un espoir pour le Gabon.

André Bouassa: Citez-moi des exemples de bonnes mésures qu’il a prises.

La Rédaction: Le recensement des fonctionaires, la journée continue, les mésures sur l’exploitation de bois etc...

André Bouassa: Monsieur Ali Bongo a un complexe envers les pays occidentaux, en tête desquels les Etas-Unis. Il devrait au moins copier comment les présidents occidentaux décident des dossiers de grande envergure comme ceux que vous venez de citer. Aux USA, les gens qui prennent les décisions sans réfléchir ou sans expertise sont ceux qui ont eu des problèmes psychologiques ou ceux dont le cerveau a été influencé par la drogue. Les mésures—sur la journée continue, la gestion du bois etc...devraient faire objet d’études de faisabilité, de discussion à l’Assemblée Nationale pour évaluation et études appronfondies— avant qu’elles ne soient rendues publiques.

Ce temps d’études permettrait également au peuple de se preparer par rapport aux nouvelles mésures. Concernant le recensement des fonctionaires, y a t-il des résultats et des retombées? Savez-vous combien le Gabon epargne, et que fait t-on de cet argent? La plupart des mésures qui ont été prises ont fait l’objet d’annonces spectaculaires dans le but d’impresionner le peuple; et pour alimenter son show, Monsieur Ali a appelé cela Tsunami.

Qui lui a dit que le Tsunami est quelque chose de bien? LeTsunami est une catastrophe natureille qui ravage et endeuille les populations. Il est evident que “Notre Président” fait du copie-collé illogique. Ce qu’il a entendu ou vu quelque part ou ce que les gens inexpérimentés autour lui disent la nuit avant de dormir, le lendemain au conseil des ministres, il le fait passer et on l’annonce à la télévision, et cela sans que ses prosélytes et employés messieurs les “Ministres”, messieurs les “ Députes” ne lui disent rien par peur d’être virés ou menacés.

La Rédaction: Monsieur Bongo n’est-il pas un stratège?

André Bouassa: Vous faites l’ironie ou quoi?. Dans un certain sens oui, mais je dirais plutôt qu’il est felin. Suivez bien comment il vient au pouvoir: Il épouse une française comme pour forcer la France à le soutenir le jour où il prendra le pourvoir; il prend en otage la Présidente par interime, Madame Rose Francine Rogombe, et fait des alliances avec sa belle-mère, Madame Mborantsuo. Il divise le PDG, et force ceux qui ne sont pas pour lui à sortir du parti au détriment de ce que son père aurait souhaité.

Il fait du chantage aux autorités françaises, les corrompt et les manipule comme le faisait son père; les autorités françaises négocient avec les présidents voisins pour que ceux ci ne se mêlent pas ou n’influencent en rien les élections au Gabon. Et pour terminer, il mobilise l’armée pour mater le peuple et les dirigeants de l’opposition pour empêcher à ces derniers de contester le hold up electoral.

Après avoir prit le pourvoir, que fait t-il? Il se fait grand maître de la franc-maçonnerie au Gabon, ceci pour avoir le support du réseau maconnique de l’occident, surtout de la France . Par ailleurs, il se fait maître suprême de l’Islam au Gabon. J’ai même appris, cela reste à verifier, qu’il s’est fait aussi maître du vaudou au Gabon. Voilà ce que vous appelez stratège, mais les gens plus avertis appeleraient cela des strategies Machiavélique.

La Rédaction: D’après vous, pourquoi fait-il tout cela?

André Bouassa: Il le fait pour chercher à contrôler, maîtriser, corrompre et manipuler tout le monde afin de consolider son pouvoir et rester aussi longtemps que possible. N’oublions pas qu’en lui se trouve les germes de Bongo. Non seulement il se conduit en fils gâté, il est, en plus, complexé, insécure, nerveux, sadique et prêt à dévorer tous ceux qui pourraient le gêner.

Monsieur Ali est méchant, rancunier et a les reflexes d’un lion prêt à dévorer tout gabonais au profit de son pouvoir. Il terrorise les gabonais au point qu’ils ont même peur de parler de lui au téléphone. Il oublie que chaque fois que le sang est versé, ce sang crie vengeance et cela le rattrapera tôt ou tard. Les gabonais ne devraient pas avoir peur de mourir pour leur liberté et la liberté de leur enfants. En tant qu’humain, Ali n’est qu’un homme mortel comme nous tous. Son tour viendra.

La Rédaction: Quand le peuple gabonais pense à Bongo, en cette semaine d’anniversaire de sa mort, à quoi le peuple pense?

André Bouassa: Quand Bongo est mort, le peuple a pensé qu’il ‘est reveille d’un très long cauchemar. Mais avec Ali à la tete de la nation, le peuple se retrouve dans un cauchemar plus vicieux. Le peuple rend Bongo responsible de cette situation. Tout ce que Monsieur Bongo pense ce sont les voyages. J’ai meme apri qu’il va en Afrique du Sud pour l’ouverture de la coupe du monde, ceci, comme si le Gabon etait qualifié ou la FIFA avait besoins de lui. Si j’etais lui, je resterai au Gabon pour les preparatifs de la coupe d’Afrique. Monsieur Bongo fait la bonne vie en multipliant les voyages qui coutent cher aux contribuables gabonais. Cet argent pouvait bien servir a son soit disant programme emergent.

La Rédaction: Votre mot de fin, Monsieur Bouassa.

Andre Bouassa: En cette semaine d’anniversaire de la mort du Président Bongo, monsieur Ali Bongo ne doit pas attendre Juin prochain pour le deuxième anniversaire de son pere. Il doit démissioner et laisser les gabonais repartir aux urnes. C’est le seul service qu’il rendrait aux gabonais et à son pere. Je demande à la famille Bongo de travailler avec Ali dans le but de laisser la présidence de la République. Sa présence à ce poste porte malheur au Gabon et les gabonais ne le veulent pas comme président .

Je demande a la diaspora gabonaise d’etre unie, determinée et lutter afin de liberer notre pays du Bongoisme.


Samedi 12 Juin 2010
Andre Bouassa
Vu (s) 1841 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Ouvre l'oeil le 24/06/2010 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais mon cher frere YACELIO, sais-tu que si Mamboundou se rend en france suivre ses soin c'est d'abord par manque de structure pendant 42ans les bongo n'ont pu doter de hopitaux pouvant etre à la hauteur de ceux se trouvant en Europe, tu ne me dira pas que ces hopitaux europeens les Africains n'y travaillent pas?
Les quelques dispensaires que nous detenons se sont transformés en abattoir!!! Sais-tu combien de Gabonais ont laissés le vie au dispensaire de instruction militaire omar bongo? surtout les opposants?
Il faut d'être naif pour pretendre se rendre dans ces lieux, nous sont parfaitement informés de la liste des personnes à tuer d'ici 2015, mais attention,attention

15.Posté par l'enfant du pays le 15/06/2010 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujours des conneries!
Vraiment c'est pas la peine, tout le monde se croit savant sur ce site alors qu'ils seraient incapable d'apporter des solutions même ces soient disant opposants!

14.Posté par le courageux le 13/06/2010 13:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon est le pays d tus. K tu le monde pense a cela. Ali doit partir.

Les gabonais ne doivent pas negocier avec ce biafais.

K tout le monde se reveille de son someille.

13.Posté par G8 le 12/06/2010 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dirais ceci nous pardonnerons cet home (Ali baba et toute sa famille) bien que sachant l'immensite de ses crimes si et seulement si il a le courage moral de reconnaitre les crimes et d'en demander pardon. il a encor le temps de se repentir pour son bien et celui de sa famille.
Le Gabon est le pays de tous les Gabonais pas le village des Bongo

12.Posté par La sentinelle le 12/06/2010 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un arbre peut-il porter du fruit lorsque la racine est abimée? La véritable émergence dans un pays passe par un déracinement total de toute politique, système étouffant l'établissement authentique de la démocratie, et dans notre cas, le Bongoisme. Entre nous, jusqu'à quand cette famille va t-elle assiéger notre pays? Monsieur Ali a été élevé dans le Bongoisme, il est enraciné dans le Bongoisme. Sa soi-disante émergence n'est qu'une mascarade vicieuse visant à perpétrer cette doctrine de corruption et de pillage du peuple. N' y a t-il pas un Moussavou, un Nguéma, un Mbourou ou un Samba pour prendre la tête du pays? N' y a t-il pas de gabonais intelligents pour diriger efficacement le Gabon? Comment peut-on être aveugle pour penser que Monsieur Ali dirigerait notre beau pays sans l'usage machiavélique du Bongoisme? C'est assez de se laisser diriger par des égoistes qui ne pensent qu'à leurs propres intérês au détriment du peuple. N'attendons-pas que le Gabon devienne épave pour réagir. Ils ne vallent pas mieux que nous. Il est temps d'unir nos intelligences et de lutter contre mal du Bongoisme. Le Gabon le mérite; nos enfants le méritent. L'heure d'une République Nouvelle a sonné!

11.Posté par L ARBRE DU PAYS le 12/06/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut en finir avec les bongos !le biafrei un seul chose un coup d etat ..... c est tout dehors les rats de bongos...gabon libre nous voulons !!!!!!!

10.Posté par Larévolte le 12/06/2010 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali le fils de Bongo Ondimba peut-il démissionner? Non. C'est pour cela qu'il faut le chasser. Il exterminerait bien volontiers tout individu qui oserait vouloir le déloger du trône qu'il a usurpé. Nous devons donc restés unis pour y arriver.

9.Posté par Larévolte le 12/06/2010 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais dire représentant de M. Mamboundou en Amérique du nord.

8.Posté par Larévolte le 12/06/2010 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Makata Ma Ngoye,

Lisez bien cet article. Le représentant de M. Mamboundou en Amérique su sud demande bien au gabonais qui connaissent M. Mamboundou pour son combat pour le Gabon de prier pour lui. En quoi M. Moubamba a t-il péché en disant lui aussi cela? Lui aussi (M. Moumamba a demandé qu'on prie pour M. Mambondou)

7.Posté par abdallah le 12/06/2010 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous voulons un leader pour nous aider à aller suivre une formations militaire en Afghanistan pour venir combattre le pouvoir d'Ali. Que Mengara ou l'UPG amérique mettent des moyens pour une formation militaire. Toute la diaspora est prète à mourrir pour libérer notre pays du clan Bongo et de ses amis du PDG

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...