News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La saga « PIP » continue cette fois-ci avec les militaires

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 24 Juillet 2014 à 07:02 | Lu 1542 fois

Les membres du Mouvement syndical des agents de l’administration publique (Mosaap) ont lancé une grève illimitée devant les locaux du ministère du Budget. Au centre de ce nouveau sit-in, la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) mise en place par le chef de l’Etat et dont la répartition continue d’alimenter les débats. Et pour cette nouvelle sortie du Mosaap, les militaires se sont associés au mouvement.



La répartition de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Depuis que la distribution de cette prime a été lancée, aucune administration n’est épargnée par des agents qui en seraient exclus et qui dénoncent cette situation.

Cette fois, ce sont les militaires qui se sont associés à la marche du Mouvement syndical des agents de l’administration publique (Mosaap) pour solliciter aussi la PIP.

« Nous dénonçons les disparités constatées dans le paiement de la PIP et déplorons l’absence de concertation dans la mise en place de cette mesure présidentielle. La PIP est destinée à tous les agents de l’Etat, et nous pensons que dans les agents de l’Etat, il y a les civils et les militaires. Il faut donc que cette prime soit payée aux militaires, aux policiers et aux gendarmes » a exprimé Marcel Libama, modérateur du Mosaap.

Pour ces agents grévistes, l’initiative du chef de l’Etat est désormais bafouée et mal gérée.

« Dans différentes administrations, le constat révèle qu’à catégorie égale, primes différentes. Plusieurs anomalies sont effectives, les omissions de noms, la présence des noms des agents en stage et même des agents décédés. De plus, au lieu de recevoir la prime par virement bancaire, c’est à la main qu’elle est perçue. Ce qui est une flagrante fraude » a-t-il renchéri.

Pendant que les affiliés du Mosaap décriaient leur colère, le directeur de cabinet du ministre du Budget et le secrétaire général du ministre de l’Economie ont essayé de les convaincre de transmettre leurs revendications au Secrétariat général du gouvernement où une commission interministérielle a été mise en place pour régler tous les problèmes concernant la PIP.

Ce conseil n’a pas été du goût des grévistes qui ont décidé de planter leur piquet devant le ministère du Budget si la satisfaction de leurs revendications n’était pas immédiate.

Mais quelle est la réelle légitimité des revendications des militaires, sachant que, non seulement leur statut particulier ne permet pas de les classer dans la catégorie des agents publics, mais qu’en plus, ils perçoivent déjà depuis des années, une prime de risque liée à l’exercice de leur métier ?

Car pour rappel, la PIP n’est cumulable avec aucune autre prime.

Gabonéco

Jeudi 24 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1542 fois




1.Posté par vraiment!!! le 24/07/2014 09:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment,je vous informe que c''est pas tous les militaires qui beneficient de cette prime de risque dont l''article fait allusion,hormis le corps de sapeurs pompiers qui ont la prime de feux,qui en beneficie d''une prime?

2.Posté par le codo le 24/07/2014 11:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel prime de risque,même l''armée de terre,air,aviation legere des armées,la marine nationale,etc...aucun corps n''a 1 prime de ce genre sauf les pompiers qui ont 1 prime de feux,le reste que dalle!

3.Posté par L OEIL le 24/07/2014 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LAAAAAAAAA JE VOIS LES PAROLES DE L HOMME DE DIEU VENIR IL DISAIT LES MILILAIRES PARDON LES MILITAIRES SORTIRONT DES CASERNES QUAND JE LIS CET ARTICLE LA REALITE EST A LA PORTE JE COMMENCE A SENTIR LE DOUANE EFFFIIIIIIT .....POUDRE A CANON ...... QUI VIVRA VERRA

4.Posté par Allah le 25/07/2014 11:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce vrai comme vous le dite que le corps de sapeurs pompiers percevais la prime de feux, les berrets rouges ,les commandos de l''air ,les fusilles marins ,les Gigns de la gendarmerie en d''hors des militaires de baraka qui ne percoivent pas de primes

5.Posté par Allah le 25/07/2014 11:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème est que le chef de l''etat a parler de la distribution des fruits de la croissance et l''equitter dans le traitement des salaires des agents de l''etat . Est-ce que les agents des forces de defense et de securite n''ont pas droit aux fruits d

6.Posté par NEM le 25/07/2014 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je croyais que les militaires ne souffraient pas et planaient dans le camps d'en haut (des riches). Y a t-il finalement un "Soldat" parmi ces pauvres militaires?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...