News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La riposte citoyenne à l’enrichissement illicite d’Omar Bongo s’organise

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 16 Mars 2015 à 07:54 | Lu 2409 fois

Aux lendemains de la mise à nu de l’impitoyable machine rentière du clan Omar Bongo pour faire main basse sur l’économie du Gabon, quelques citoyens s’organisent pour contrer les criminels financiers qui opèrent en col blanc au su et aux yeux de la justice gabonaise, de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) et des chambres parlementaires.



Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Serge Dibangou Yangari lance un appel citoyen aux fins d’obtenir du tribunal d’instance de Libreville, sa saisine dans l’affaire de l’héritage controversé laissé par feu Omar Bongo Ondimba à sa descendance.

Dans son adresse, Serge Dibangou Yangari indique : "Gabonaises, gabonais. Si fortement éprouvé par la situation actuelle que traverse mon cher et beau pays le Gabon, je viens auprès de vous, par la présente, vous signaler que j’ai saisi un avocat au barreau de Libreville concernant l’héritage du feu président Omar Bongo Ondimba".

Avant de renchérir sur les fondements légaux de son entreprise contre la nébuleuse nommée Delta Synergie d’Omar Bongo et fils qui lie trafic d’influence, délits d’initiés, prise illégale d’intérêts... "En tant que gabonais (art 3 de la constitution) je me suis saisie de cette affaire dont j’estime que l’héritage en question est de source illicite car le feu OBO étant président de la République, celui ci ne pouvait pas exercer d’autres fonctions au regard de l’Article 14 de la constitution ou prendre des parts de société contre la privatisation de celle ci alors que ce même Bongo était investi et dépositaire de l’autorité publique et chargé d’une mission de service publique pour et pendant son mandat électif tel que stipulé dans les articles 143, 144, 147 du code pénal. C’est ainsi que nous allons demander l’apposition des scellés des biens du défunt dont la source est illicite et demander à ce que soit analysé et justifié chaque élément de cet héritage".

L’objectif étant pour cet activiste, de rassembler plusieurs parties civiles dans cette affaire qui laisse songeur sur la motivation réelle des hommes politiques, bien plus motivés par la politique du ventre que celle du bien-être commun. Pour ce faire, Serge Dibangou Yangari invite ainsi les "gabonais conscients et courageux" de se constituer partie civile avec lui afin de légitimer souverainement cette plainte.

Cette invitation à la mobilisation judiciaire s’adresse à "tout le monde, personnes physiques, ONG, associations, partis politiques se sentant spoliés par cette famille qui abuse de l’usufruit public à des fins privées". Pour faire partie de cette aventure salvatrice pour notre démocratie, vous pouvez le contacter en l’envoyant un mail à dibangouyangari@gmail.com, conclu le communiqué.

info241

Lundi 16 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2409 fois




1.Posté par THE WISE le 16/03/2015 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne trouve pas claire du tout la saisine de monsieur Yangari, d'autant que Moukagni Ywangou a déjà posé un acte dans ce sens, s'il est vraiment pour le peuple? Pourquoi ne pas se joindre à celui-ci, au lieu de chercher à court-ci-cuité, la dynamique de la démarche de Sir Moukagni? Ce Yangari, ne semble pas être du tout du côté du peuple gabonais. Sinon comment comprendre que un combat comme celui-ci; soit traiter à partir de plusieurs branches? Yangari me semble être d'un autre combat que celui du peuple gabonais.

À bon entendeur!!!

2.Posté par MANDRAKE le 16/03/2015 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DE LA GESTICULATION POUR RIEN DE LA PART DE GENS QUI PRETENDENT LUTTER POUR LE CHANGEMENT AU GABON. SI LES INTELLECTUELS GABONAIS NE VOUS SOUTIENNENT PAS, LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE NE VOUS RECONNAITRA JAMAIS.
AU FAIT, ON N'ENTEND PLUS VOS BRAILLARDS DU FRONT!!! SERAIENT-ILS EUX AUSSI EN TRAIN DE NEGOCIER AVEC LES FORCES ETRANGERES? JE SUIS DESOLE LES GARS, MAIS C'EST NOUS QUE LA FRANCE A CHOISI.
SI LE PEUPLE ET LES ELITES ETAIENT DE VOTRE COTE, OUI. MAIS POUR LE MOMENT, NON, CAR ILS SONT AVEC NOUS. ALORS NOUS VOUS BATTRONS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN 2017.
A BIENTOT.

3.Posté par Irwin le 16/03/2015 14:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi avoir change ton nom Mandrake? T'a plume reste la meme.

4.Posté par sido le 17/03/2015 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous peuple gabonais n'avons pas besoin de ces soi disant opposant pour liberer notre pays , le peuple gabonais l'a comprit depuis fort longtemps , il n'y a pas d'opposition veritable au gabon , notre liberation nous l'obtiendrons nous meme par une mobilisation dynamique et consciencieuse . les bongo ont pillé et continue à piller notre pays c'est inaceptable , nous ne devons plus les laiser faire .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...