News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La presse gabonaise lue par l’Agitateur : La presse à la barre !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 7 Juillet 2014 à 06:31 | Lu 763 fois

Deux sujets occupent les colonnes des journaux parus la semaine écoulée : le procès très retentissant qui oppose un Conseiller du président de la République au directeur de publication d’un journal local, et la tournée dite républicaine entreprise par l’opposant Jean Ping à l’intérieur du pays.



Jamais procès contre un confrère n’a soulevé autant d’indignations dans la presse. Celui opposant le directeur de publication du journal Le Mbandja, Guy Pierre Biteghe à Raphaël Ntoutoume NKoghe, Conseiller du président de la République, suscite un torrent de réactions :

« Le ministère public, qui est entré en scène, visiblement excité alors que le président de céans ne lui avait pas encore donné la parole, va requérir 12 mois de prison ferme contre Guy Pierre Biteghe et 100 millions de FCFA d’amende. Nous relevons que ce procès a révélé des anomalies criantes. Dans un premier temps, il va être refusé à notre confrère, qui n’avait pas d’avocat, d’obtenir un renvoi afin de constituer sa défense.

Dans un deuxième temps, le juge, de façon totalement inexpliquée, refusera de considérer les preuves sur les agressions des journaux contrôlés par Ntoutoume Nkoghe Raphaël à l’origine de la riposte de Guy Pierre Biteghe . Dans un troisième temps, alors qu’on avait soulevé le vrai problème de cette affaire, qui faisait de Ntoutoume Nkoghe la première preuve vivante de Guy Pierre Biteghe, la juge reçoit une injonction de l’Avocat de l’accusation pour abandonner la seule vraie piste à même de dénouer cette affaire. Contre toute attente, elle s’exécutera. Du jamais vu dans un tribunal» s’insurge l’hebdomadaire Echos du Nord.

« Verdict de l’affaire Ntoutoume Nkoghe/ Le Mbandja, le tribunal fait durer le suspens», fait remarquer l’hebdomadaire La Loupe.

« L’affaire opposant Ntoutoume Nkoghe, conseiller d’Ali Bongo, à son ancien employeur le journal Le Mbandja, représenté par Guy Pierre Biteghe, devrait connaître son épilogue… Le tribunal, à la dernière minute, prolonge le suspense et met le délibéré pour le lundi 14 juillet. Les juges auraient-ils été influencés par l’assistance venue nombreuse ou interpellés par leur conscience ? Est-ce à cause des fuites sur la condamnation à 8 mois de prison ferme et à 750 millions de dommages et intérêts contre Guy Pierre Biteghe ? Qu’est-ce qui a bien poussé les juges à reporter leur décision qui, selon nos sources, était prête depuis le 27 juin ? », s’interroge l’hebdomadaire La Loupe.

« Ce procès revêt un caractère particulier. Tant il oppose deux anciens ‘’collaborateurs’’, ennemis devenus. Pis, il met en lumière ‘’ l’esprit’’ dans le milieu de la presse gabonaise où le journaliste est un loup pour son confrère. Cependant, la grande interrogation reste la ‘’qualité’’ de la justice dans notre pays», analyse l’hebdomadaire L’Aube dans son éditorial.

« Le ministère public requiert une peine d’emprisonnement ferme de 12 mois et 100 millions de francs d’amende, alors que le code de la communication limite les dommages et intérêts entre 500 000 et 5 000 000 de F CFA », déplore le journal.

« Vivement que la raison éclaire ces honorables juges qui vont délibérer à nouveau et vivement que la décision attendue le 14 juillet, fête de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité, soit une décision d’apaisement ! », plaide le journal Le Mbandja dans son éditorial.

« Il ne reste plus qu’à espérer que la brillante plaidoirie de l’avocat de l’accusé en faveur de la presse et sur le rôle ‘’d’architecte de la société’’ de cette dernière ait porté des fruits. Car, a-t-il dit, ‘’aucune véritable démocratie ne s’est construite sans une presse indépendante, indocile et impertinente’’. La société moderne que nous souhaitons tous de nos vœux est à ce prix », relève le journal Le Nganga.

Les journaux qui n’ont pas consacré la moindre ligne à ce procès ont par contre réservé, dans leurs colonnes, une place de choix à l’opposant Jean Ping.

« Les fourberies de ScaPing », titre le journal Le Soleil pour qui « la pseudo tournée Républicaine de Jean Ping, commencée à Franceville, au domicile d’Albert Yangari, illustre la posture de mystification et de tromperie du nouveau messie de l’opposition dont la vacuité du discours et l’impopularité se confinent à la farce politique ».

« En attendant, le constat est accablant : pour les militants de l’opposition qui pensaient, à tort ou raison, miser sur des personnes à la hauteur de leurs attentes, la sortie de Jean Ping a tourné à la désillusion… L’intermède de la tournée dite républicaine de Jean Ping est une farce qui procure le spectacle cocasse le plus symbolique des ‘’fourberies de Scapin’’ de Jean Baptiste Poquelin dit Molière.

Des fourberies de ScaPing qui semblent n’avoir ainsi rien perdu de leur charme et leur actualité. Mais la pièce semble tout de même avoir pris un coup de vieux dans sa mise en scène exubérante et espiègle d’un Jean Ping dont l’engagement politique actuel traduit sa déception personnelle d’avoir été battu, avec plus de la majorité des 2/3 des suffrages, par une femme, l’ancienne ministre de l’Intérieur sud-africaine, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, à la tête de la Commission de l’Union africaine.

Et ce, malgré la mobilisation du gouvernement gabonais. Une défaite qui lui est restée en travers de la gorge et qui s’est muée en une choquante expression d’une désillusion et d’une déchéance mal refoulées», commente le journal.

« Voulant créer un choc psychologique qui lui aurait permis de partir en pôle position dans la longue bataille de l’élection présidentielle de 2016, il s’avère que la dernière villégiature altogovéenne de Jean Ping n’aura pas véritablement rapporté grand-chose à ce pouvoiriste pur jus qui, des semaines plus tard, commence sérieusement à regretter de s’être jeté dans une telle barque », renchérit Le Scribouillard.

« Pour tenter de sortir la tête de l’eau, que reste-t-il à Jean Ping si ce n’est de verser dans l’intox, l’injure et l’étalement d’un égo surdimensionné qui l’a récemment amené à célébrer un ‘’sondage’’ réalisé sur internet par …Info kinguelé. Qui n’est même pas un institut de sondage. Une erreur politique que Jean Ping s’apprête à payer cash car même dans les chancelleries, de plus en plus d’observateurs commencent à douter de ses réelles capacités à gouverner le pays… », rajoute le satirique Scribouillard.

« Jean Ping, le parisien », ricane à son tour La Griffe.

« L’homme qui se présente aujourd’hui comme celui qui viendra rendre les Gabonais heureux, vient d’être rattrapé par son patrimoine immobilier de Paris. Un patrimoine tellement luxueux qu’il serait intéressant que Ping vienne un peu expliquer aux Gabonais comment, avec son seul salaire de ministre, il a fait pour s’offrir une telle flotte», ironise le journal.

Gabonéco

Lundi 7 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 763 fois




1.Posté par 3ekale le 07/07/2014 19:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article 0+0=00

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...