News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La plume, ma seule arme !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 6 Septembre 2012 à 13:20 | Lu 1848 fois



La plume, ma seule arme !
Incroyable ! J'ai cru rêver un instant en découvrant l'information sur la toile : « Les conspirateurs veulent neutraliser Ondo Edou en lui collant une affaire de trafic d'armes sur le dos ».
Comment pareille idée peut-elle jaillir d'un cerveau normal ? Un moment, j'ai pensé à Omar Bongo, à ses pratiques machiavéliques et surtout à sa manière d'écorcher certains noms. Jusqu'à sa mort, il a toujours confondu mon nom à celui du lieutenant Daniel Ndo Edou, ce Saint-Cyrien mort les armes à la main durant le coup d'Etat de février 1964. Son âme hanterait-elle les Bongo au point de conduire le rejeton(?) et sa bande à voir en moi un spécialiste de l'armement flanqué d'un stratège militaire ?

Honnêtement, je n'ai jamais tenu en mains la moindre arme de guerre. En revanche, la seule arme que j'ai appris à manier c'est la plume. Elle me permet de relater les faits, de les commenter et de les analyser sans complaisance, car durant ma formation, il m'a toujours été demandé de donner l'information vraie. Ma plume est parfois acerbe, j'en conviens, et Bouffon disait que « le style c'est l'homme même ». La rigueur dans le traitement de l'information est mon credo et c'est sans doute cela qui me vaut cette profonde hostilité de la part des Bongo.

Le père (OBO) n'a jamais digéré qu'on réalisât pour le compte de Radio France Internationale une interview de l'un des leaders du Morena en clandestinité en 1981. Il me fit condamner par la Cour de sûreté de l'Etat en 1982 pour « propagation de fausses nouvelles ». Au fait, la création du Morena était-elle une fausse nouvelle?

Grâce à l'interview coréalisée avec Jacques Gheyssens, le monde entier découvrait cette face cachée du Gabon que le pouvoir Bongo/PDG ne voulait montrer à personne. Amnesty International pouvait ainsi voler au secours de ces dizaines de patriotes torturés dans les geôles de Gros Bouquet pour avoir créé un parti politique : le Mouvement de Redressement National (Morena). Si une situation similaire se présentait, le devoir d'informer me conduirait à faire la même chose.

Courant 1989, je participe au lancement du journal La Clé, alors que des menaces d'arrestation pèsent sur mes amis et moi. Devant le devoir d'informer, nous engageons un bras de fer avec le pouvoir Bongo/PDG. Et nous gagnons la partie. Quelques mois plus tard, Pierre-André Kombila et moi créons le journal Le Bucheron. Très vite, ce média devient un véritable cauchemar pour le régime qui décide alors de nous bâillonner.

Je contourne tous les obstacles en allant éditer le journal au Cameroun voisin. Nous tirons à trente, voire quarante mille exemplaires, presque sans invendus. J'ai tenu le coup pendant deux longues années en prenant l'avion tous les vendredis et lundis. C'est cela mon combat qui ne nécessité aucune arme de guerre. Il est plus efficace. Du reste, mes convictions philosophiques et religieuses m'interdisent toute action pouvant conduire à l'effusion de sang.

Quand, en juin 2009, Omar Bongo tire sa révérence après plus de quarante ans de règne sans partage, les concepteurs du coup d'Etat électoral me prennent en chasse car ils voient en moi l'obstacle majeur pour réaliser leur funeste dessein. A cette époque, j’étais le directeur général des élections, le gestionnaire du fichier électoral. Ali Ben décide alors de me limoger. Ce qu'il oubliait, c'est que par cet acte, il me libérait définitivement du devoir de neutralité auquel j’étais astreint. Ma liberté retrouvée, je me suis activement impliqué dans la campagne du « candidat de l'Espérance » qui a fait exploser, en quelques semaines, la machine PDG et son candidat. Jusqu'à ce jour, André Mba Obame demeure le chouchou de la majorité des Gabonais. Difficile équation à résoudre pour ses adversaires : comment inverser la tendance ? Les abrutis qui regardent le doigt quand on leur montre la lune croient détenir la « solution » : arrêter Ondo Edou en l'accusant de trafic d'armes.

Pour la petite histoire, en 1993, Bongo père tente contre moi une cabale du même acabit. En vain. C'est alors que l'Etat PDG concocte un autre plan : corrompre certains de mes collaborateurs au CNC. Ils ont pour mission d'organiser un vol sans effraction de machines à écrire à mon secrétariat, ce qui devait constituer une raison suffisante pour m'attraire devant les tribunaux et me faire condamner pour vol aggravé.

L'affaire, un grossier montage mal ficelé et exécuté par des acteurs minables, dort aujourd’hui dans les poubelles de l’histoire judiciaire de notre pays. Et comme par l’effet d’une justice immanente, les protagonistes de cette sombre conspiration sont tous morts de... Sida, après s’être confessés. Paix à leurs âmes ! Quant à ceux qui concoctent une énième affaire contre l’Essandone de Mengos que je suis, je dis simplement : OSEZ !

François ONDO EDOU

Jeudi 6 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1848 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Obiang Nguema le 08/09/2012 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon n'a pas besoin d'une Conférence nationale politique mais plutôt d'une Conférence Nationale Economique. Comme la Guinée Equatoriale l'a faite en 2000, une conférence nationale économique est plus utile pour le pays que de continuer à dépenser de l'argent pour la politique politicienne. Nous sommes fatigués de cette génération Bongo-père et Bongo-fils qui détruisent le pays pour des intérêts personnels. Il nous faut fixer un nouvel agenda pour notre pays et notre sous-région qui est pourtant une des plus riches du monde et paradoxalement la moins développée.
Notre premier objectif est de faire du Gabon la première économie de la CEMAC en devenant la Locomotive économique. Nos institutions économiques sont les plus faibles. Le CES, la Chambre de Commerce, le Patronat Gabonais, l'Institut de l'économie et des Finances (IEF), les ministères du Plan, des finances, etc ne travaillent de façon efficace à rendre notre économie compétitive. Si nous voulons atteindre une croissance à deux chiffres et faire en sorte que notre économie ne soit plus trop dépendante des richesses naturelles, c'est maintenant qu'il faut agir. Les plans d'investissement actuels ou en cours sont trop timides et manquent parfois de crédibilité.

A ces objectifs internes ou nationaux, nous devons dessiner maintenant un Partenariat sous régional de Croissance qui engage les pays de la CEMAC ou de la région d'Afrique centrale élargie à l'Angola.
Voilà nos urgences.

La Crise de notre pays est indéniablement économique et d'abord économique. Les problèmes que nous vivons sont économiques.
Nous n'allons pas continuer à perdre du temps pour des querelles personnelles d'hommes politiques.

15.Posté par cocotier debout le 07/09/2012 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est des menteurs on verra bien comment ils vont s-y prendre

14.Posté par Nemote le 07/09/2012 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A 9 routes,
Vous parlez bien de "...pouvoir qui continue dans la provocation..." A ces propos il ne sera pas question de "guerre civile" comme vous le mentionnez; mais de celle du Pouvoir contre tous les civiles du Gabon c'est-à-dire Présidence contre Peuple gabonais.
A Mr François Ondo Edou, nous connaissons tous l'ethique que vous portez pour dire l'information dans la mesure de l'art et bravo. Nous savons également votre attachement à la non violence. De ce fait, les turpitudes pour lesquelles les "autres" vous adjugent sont des malencontreux calculs dont l'éventuelle arrestation peut se transformer en un règlement de compte ciblé que le "autres" n'ont jamais imaginé ou vécu. Soyez calme et restez vous.

13.Posté par ngon''''''''''''''''ekang le 07/09/2012 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi vous épuisez votre énergie , nous sommes habitués à ses mensonges , s'ils arrivent déja à truquer des documents entre le PDG et PS de France, faire des montages sur téléafrica pour incriminer JC, laisser ça, chers frères nous sommes habitués à ce folklore ,en fait ils sont en manque d'arguments, le peuple est fatigué .

12.Posté par wanshitong le 07/09/2012 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La “Generation Yaya Omar”, c’est du REVOLU ! (Part 3)


Pendant que les Pede-Gistes continuent a vivre dans leur petite BULLE bidon, le monde, lui, il ne dort pas… Et le peuple Gabonais non plus (!), car nous en avons TOUS MARRE de vous ! Vous pouvez (encore) prendre le Gabon en otage, mais vous ne nous empecherez PAS de PENSER ou de S’EXPRIMER et de RELATER les FAITS, t-e-l-s q-u-e-l-s, au monde tout entier, les MAUX qu’endurent le Gabon et le Peuple Gabonais, a cause d’une MINABLE petite bande de CANCRES FARFELUS et CANCRELATS !

TOUTES vos petites magouilles, Nous les connaissons. TOUTES vos petites magouilles, nous les RELATERONS. Nous sommes TEMOINS du Temps et de l’HISTOIRE. Et l’Histoire a de la MEMOIRE, cette memoire qui vous fera TOUS (SANS exception aucune) payer – tot ou tard – TOUS vos CRIMES, MAUX et MEFAITS.

Vouloir accuser de “trafic d’armes” une personne (reconnue pour son Travail journalistique) qui n’a fait que relater les FAITS – TELS QUELS – et fournir l’INFORMATION au Peuple – en DROIT de la connaitre – est plus qu’une IDIOTIE, c’est un AFFRONT au TRAVAIL de l’INTELLECT, un SOUFFLET a l’INTELLIGENTSIA humaine toute entiere: une SOTTISE dans tout son ABSOLU !
ET nous en sommes TOUS Temoins.

“Osez” et l’Histoire vous jugera !


Da zhaohu,


Wànshìtong


11.Posté par wanshitong le 07/09/2012 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La “Generation Yaya Omar”, c’est du REVOLU ! (Part 2)


Akie! A Tare N’zame, be Pede-Gistes ba, “DEMERGENTS” sans management ! 1984, c’etait il ya plus de 28 hivers ! Nous sommes maintenant a l’epoque du LTE (Long Term Evolution), du 3D Super-HD (High Definition), du Cloud Computing, de la technique OLED (Organic Light Emitting Diode), des Ultrabooks Touchscreen, du “dLAN TV”… de la “Generation Facebook” et NON de celle de ba “Yaya Bongo” ! Si vous Pede-Gistes en etes encore au “Sharp GX 30” (vous vous souvenez encore de ce petit telephone portable a clapet, qui fut le tout premier avec une camera de 1,0 Megapixel !) pour faire vos petites photos de grands TOCARDS, le monde lui, il en est deja au “iPhone 4S” avec une camera de 8.0 Megapixels, qui reagit meme a la voix humaine (ah bon ?!?) et peut meme etre utilise comme routeur... Damn! U-know-what-Iam-sayin!?! Si vous en etes encore au Microsoft Windows 1.0 (paru le 20 novembre 1985), le monde lui, de l’an 2012, il en est deja au Microsoft Windows 8 ou au UBUNTU 12.04.1 „Precise Pangolin“ et chacun de nos, et meme les jeunes de Kinguele ou de Cocotiers, sait comment utiliser “Joomla”, “Wordpress”, “Drupal”, “Typo 3”… et tous autres outils de gestion de contenu !

10.Posté par wanshitong le 07/09/2012 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La “Generation Yaya Omar”, c’est du REVOLU ! (Part 1)

Pendant que les giste-pedes souffrent encore et toujours – depuis plus de quatre decennies (!) maintenant – d’alienation globale, enclos dans leur systeme sombre-clos et VIEILLISANT, systeme a HUIS CLOS tenebreux et MALVEILLANT, le monde lui, il s’ILLUMINE, avance et progresse. Chaque jour il avance, et toujours tous les jours. Comme dirait Galileo Galilei (1564-1642): cette Terre „et pourtant elle tourne“ !

Ils sont tellement STUPIDES et maboules ces giste-pedes, qu’ils en sont meme deja arrives – comme le demontre la derniere en date – a s’envoyer EUX-MEMES (!) des FFF (faux fax falsifies), pour s’inviter EUX-MEMES (!) a l’Universite d’Ete du Parti Socialiste (PS) francais, se servant du telecopieur de “monsieur-sans-scrupules”, un certain Roland Dumas en personne – l’un de leurs ACOLYTES mafieux et CORROMPU (cf. “Affaire Elf”, celles des “Statuettes grecques”, des “shoes” de Deviers-Joncour, affaire Thales, condamnation en 2001 a 30 mois (!) d’emprisonnement ferme et de 6 avec sursis…! Oh, my Goodness!), lui tout aussi vieux et vieillissant qu’eux-memes et ancien Ministre des Affaires etrageres à l’epoque de Francois Mitterand (à titre de rappel, entre 1984-1986 !), pour pouvoir faire des photos avec tel ou tel personalite du PS et les emmener, à leur maître “Grand-Macon” comme TROPHEES de Guerre !

9.Posté par OYANE ONTETE le 06/09/2012 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TARE ONDO EDOU DZOME DA YE WO BO , BE NE BIVOUK, BE PDGISTES BE SE DZOME

C'EST PAS ON A DIT , C'EST PAS CE QU'IL A FAIT AU GNRL MTOUMPA EN L’INCARCÉRANT ARBITRAIREMENT ,OJOUKOU N'EST QU'UN GEANT AUX PIEDS D'ARGILE , SE CACHE DERRIÈRE SES BERRETS ROUGES , S'ILS VEUT VOIR LE FEU , CE NADJE OJOUKOU ALI DEMON ONDIMBA ,QU'IL ESSAIE ,C'EST PAS ON A DIT .N'IMPORTE QUOI CHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP

8.Posté par BatsiriSouriant le 06/09/2012 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS COUPABLES...ILS SONT TOUS COUPABLES...IL FAUT TOUS LES PENDRE!!! Atends...attends...Arrêtes avec tes conneries, tu veux!
Ah, moouuuff! Laisses-moi tranquille! Ils ne méritent rien d'autre en dehors de la POTENCE.. Personne n'a jamais refusé les propositions de nominations au PDG (Partage Du Gateau Gabon)...Sauf moi, BatsiriSouriant, évidemment! Je n'ai jamais flirté un seul instant avec ces gens-là. Je connais leurs méthodes! Il n'y a pas un seul qui mérite d'être gracié par les peuples du Gabon, encore moins les plus méprisés! TOUS COUPABLES!!!

7.Posté par Poto poto le 06/09/2012 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi une zone industrielle à Oyem ?
C'est pour produire quoi et pour quels marchés ?
Ce n'est pas en faisant ce type d'annonce qu'on va attirer ceux qu'on a opposé aux autres (non-fang).

On nous dit ici dans le Haut-Ogooué (Franceville) que les fang sont contre nous alors que nous souffrons comme eux. Au moins eux ils ont du courage et on voit comment ça bouge dans le bon sens.

ABO n'a qu'a démontrer d'abord qu'il n'est plus tribaliste anti-fang.
Les sociétés qu'il envoie au nord ne sont pas intéressant parce qu'elles vont participer à affaiblir davantage la population du nord du Gabon vue que l'agriculture qui y est pratiquée est une agriculture non alimentaire aux conséquences écologique ou environnementales très graves.

Est ce que on mange l'Hévéa ?

C'est pour bien tuer nos compatriotes du nord à petit feu pour que ils soient dépendant des dons du PDG quand ils feront le beau temps près la plie comme ils savent le faire.
Nous les haltogovéens, si on nous proposait cela on allait pas accepter du tout.

Heureusement que le peuple prend maintenant son destin en main, les PDGiste tremblent.
faites en sorte que les gens Mayila, Maganga Moussavou ne viennet pas retarder le changement qui en marche actuellement au Gabon.
Nous avons aussi remarqué que la communauté international est actuellement attentif à l'opposition et donc du peuple opprimé au Gabon.

Pourvu que vous nous sortiez de cette grande influence des franc maçon, ils ont trop tuer beaucoup de nos frères ici. Beaucoup meurent trop jeune.

Pardon l'opposition responsable et reconnue par la communauté internationale (la France), allez y vite, très vite, le PDG tremble.
Libérez nous !

Amen !!!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...