News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La patate chaude ‘’crise à l’UOB’’, désormais dans les mains du ministre de l’enseignement supérieur.

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 31 Mars 2014 à 07:36 | Lu 1274 fois

Après l’échec patent du recteur, Marc Louis Rompivia, à faire effacement face à la déferlante des revendications des mouvements estudiantins, et suite la fraîche entrée en scène des services secrets du palais présidentiel qui ont récemment échangé avec les groupes les plus représentatifs d’étudiants, le tout, arrosé d’espèces sonnantes et trébuchantes, voici que le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Pacôme Moubelet Boubeya, s’essaie sur ce terrain glissant, dont les points d’ombre au tableau sont pourtant clairement lisibles .



Pour tenter de prendre à bras de corps la crise qui secoue depuis près de deux mois l’Université Omar Bongo, muée ces derniers jours en camps militaire avec la présence quasi permanente des hommes en uniforme sur la campus, le fraîchement débarqué à la tête du département de l’enseignement supérieur, Pacôme Moubelé Boubeya, reprend langue avec les étudiants et le corps administratif ce lundi 31 mars à son cabinet de travail, pour espérer dessiner les lignes on ne peut plus lisibles de sortie d’impasse.

Au delà de la récurrence des problèmes des bourses d’études, et de l’engagement des autorités de l’agence nationale des bourses du Gabon à rattraper le trousseau scolaires et les frais d’inscriptions abusivement puisés dans la poche de l’étudiant, plusieurs autres problèmes s’invitent dans le cahier de charges présents sur sa table de travail depuis plusieurs mois.

La précarité du statut socio économique de l’étudiant en fin de cycle, la présence controversée de l’opérateur de téléphonie mobile, Airtel, sur le campus, outre son ‘’ingérence’’ dénoncée dans le paiement des inscriptions électroniques, l’exclusion systématique et cavalière des figures de proue de la revendication, le déni de droit dans la suspension d’activités des associations d’étudiants, bref, la liste n’est certes pas exhaustive, mais le pompier de circonstance, Moubelet Boubeya, peut déjà y trouver de la matière, dans le cadre des échanges francs prévus avec les parties impliquées.

Le départ des troupes ‘’du département de la gendarmerie’’, excusez du peu, du campus de l’Université Omar Bongo, figure au nombre des revendications, qui, nous l’espérerons, trouverons des solutions concrètes à l’issue de ce round de discussions.

Car si rien n’est fait pour rapidement ramener le calme, la validité de l’année académique s’écrira en pointillés pour l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur, sur l’ensemble du territoire national.

Copyright@www.mazleck.info

Mars 2014


Lundi 31 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1274 fois




1.Posté par Ebélé YANGOH le 31/03/2014 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CARAMBA!!

2.Posté par putain de bordelle le 01/04/2014 00:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ohh mon Dieu donc il ya un ministre de l'enseignement Inférieur au Gabon? Franchement celui ressemble plus à un chanteur de Jazz!!!

3.Posté par landry le 01/04/2014 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un faut ministre comme sa qui n'a fait ses preuves que dans la magouille les loges c'est quelqu'un comme sa que l'on prend pour etre ministre de l'enseignement supérieur faut etre serieux attondons voir le grand parrain de vivien mpea un autre rigolo

4.Posté par Mvé le 01/04/2014 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet homme là n'est pas là par hasard... les apparences peuvent nous tromper...wait and see

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !