Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La libéralisation des frontières des pays de la CEMAC, s’accomplira-t-elle pleinement ?

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Vendredi 19 Juillet 2013 à 04:13 | Lu 512 fois

Le 14 juin dernier, lors d’une concertation commune, les chefs d’Etats des différents pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont décidé de la libéralisation des frontières par une première étape consistant à autoriser à la libre circulation des personnes. Comment toutefois atteindre cet objectif communautaire lorsque certains pays affichent une attitude sectaire et protectionniste concernant les échanges économiques et financiers entre pays membres?



La libéralisation des frontières des pays de la CEMAC, s’accomplira-t-elle pleinement ?
La décision de libre circulation des populations de la zone CEMAC vise, d’une certaine manière à l’instauration d’une certaine harmonie économique, politique et sociale commune. Mais cette mesure consiste également à œuvrer pour l’aboutissement des projets communautaires.
Cependant, cet objectif visant à ouvrir les frontières au niveau de la sous-région pourrait, au regard des comportements de certains pays membres, ne pas être atteint.

En effet, quelques mois après la décision de la mesure de libre circulation des personnes, se dessinent déjà des dissensions et motifs de tensions entre les pays de ce bloc.

Parmi les membres affichant une attitude ambiguë quant au développement des relations économiques et financières dans la zone, figure le Cameroun.

Jouant de sa position de « première économie de la sous-région et marché le plus dynamique d’Afrique Centrale », le Cameroun comme le rapporte le quotidien l’Union, « joue le rapport de force quitte à mettre en péril la cohésion communautaire… ».

A ce jour, l’une des entreprises régionales à avoir subi cette guerre stratégique à visée économique est Siat Gabon. En effet, quatre mois après son introduction à la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC), l’entreprise n’a toujours pas atteint les objectifs qu’elle s’était fixée, à savoir de soumettre 30% de son capital à la vente sous forme d’actions.

Ce manque à gagner, l’entreprise gabonaise spécialisée dans l’agroalimentaire le doit à la Commission des Marchés Financiers du Cameroun (CMF) qui, par la voix de son président, Théodore Edjangue, avait indiqué que « l’opération a été conduite par des acteurs dont les principaux ne sont ni agrées, ni connus sur le marché financier camerounais ».

Le but de cette campagne dissuasive étant bien entendu de boycotter la BVMAC, pourtant bourse de la communauté, afin de protéger les intérêts de la bourse de Douala, on pourrait se poser des questions sur la réelle implication de certains pays dans l’aboutissement des projets communautaires.

Même si cette action contre les intérêts de Siat Gabon est antérieure à la décision d’ouvrir les frontières sous-régionales, qui pourra garantir que de tels comportements ne se reproduiront pas après officialisation de cette initiative communautaire en janvier 2014 ?



Publié le 19-07-2013 Source : GabonEco

Vendredi 19 Juillet 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 512 fois




1.Posté par simon le 19/07/2013 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la libéralisation des frontières est une utopie. Les équato n'acceptent pas que les étrangers entrent chez eux.

2.Posté par lepigeur le 19/07/2013 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'initiative en elle même constituerait un élément positif. Toutefois, je crains qu'il n y ait pas eu des débats sur le fond afin d'expliquer aux populations les avantages et les problèmes posés par cette décision. Les dirigeants n'associent pas les peuples aux décisions les concernant. En toute ignorance on nous apprendra que telle décision a été entérinée. Ainsi va l'Afrique. Le législateur sert à quoi ? Je vous le demande.

3.Posté par Citoyen Libre le 19/07/2013 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon, arrêtez-moi ces histoires à la con de CEMAC. Feu le président Léon Mba déjà très sceptique par rapport à toutes ces unions idéalistes disaient: "l'union des faibles ne reproduira qu'une plus grande faiblesse...".

Il faut que chaque pays réunissent déjà un certain nombres de fondamenteaux (sur le plan économique, social notamment) pour éviter le tourisme des miséreux. Déjà le Cameroun semble mettre les peaux de bananes au Gabon par rapport à SIAT (faut croire que le Gabo n'a pas donné assez d'argent à certains car c'est connu que le Cameroun est le pays le plus corrompu au monde).

Les équato-guinéens ne veulent pas entendre parler de camerounais chez eux, sans doute à cause de leur penchant pour l'escroquerie. Nous au Gabon on a déjà notre dose avec ces Camers. Alors, on fait quoi?

4.Posté par Citoyen Libre le 19/07/2013 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que chaque pays réunisse déjà les fondamentaux...à savoir que les pays respectifs combattent la misère sinon nous aurons une CEMAC d'exilés économiques avant tout, et je ne vois pas ce qu'un pauvre miséreux qui se cherche chez lui peut apporter à un autre pays...

5.Posté par SOLANGE ANTIMI NGARI D'OKONDJA le 19/07/2013 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ODJUKU FAIT TJRS LE CONTRAIRE DE CE QUE LES GABONAIS VEULENT .UNE DÉCISION AUSSI IMPORTANTE SE DOIT DETRE DISCUTER LORS DUN REFERENDUM .LES CRIMES RITUELS VONT ETRE MULTIPLIER PAR 1000 , ET VONT SE CACHER DANS LEUR PAYS ET LES COMMANDITAIRES SERONS PLUS EN SÉCURITÉS CAR NE SERONS PLUS DENONCER

6.Posté par TARA le 19/07/2013 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Bongo Ondimba, celui-là même que les camerounais appellent "le chauffeur d'E'too fils". Putain mais c'est quoi ce pédé de prési? C'est quoi cette mauviette dont tout le monde se fout? Et ils veulent venir nous pondre un CEMAC, bigre!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !