News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La détermination de la jeunesse, diaspora gabonaise, pour la vérité des urnes

Le site de la Liberté - Joseph ABUMACKAYE le Lundi 14 Novembre 2016 à 18:36 | Lu 2311 fois



La détermination de la jeunesse, diaspora gabonaise, pour la vérité des urnes
Dans un précèdent article, je notais le fait que le futur de l’humanité ne peut plus se construire sans la participation de la jeunesse. Je citais alors le cas du Burkina Faso, avec la fuite de Blaise Compaoré provoquée par la manifestation de la population, ou encore le refus que le P.C. chinois impose ses vues dans la gestion de la ville de Hong Kong, enfin, la prise de conscience de la jeunesse africaine par la tenue d’un forum à Bruxelles concernant le développement de leur continent.

Cette prise de conscience se confirme avec la contestation des jeunes gabonais concernant les résultats de l’élection présidentielle du 27 août 2016. Ces manifestations expriment leur opposition au coup d’Etat électoral organisé par Ali Bongo avec le soutien des ennemis d’une République Démocratique, en particulier le Président de la CENAP et la Présidente de la Cour Constitutionnelle. Les partisans de l’opposition, en particulier les jeunes vivant dans le pays, refusent d’accepter une telle ignominie mais ne peuvent manifester de manière ostentatoire de peur d’affronter les escadrons de la mort du régime Bongo-PDG. Il revient donc à la diaspora gabonaise de poursuivre le combat contre le non-respect des résultats sortis des urnes.

L’accueil à Paris de Jean PING en est un parfait témoignage. Celui de la reconnaissance de la victoire de ce dernier au nom de l’opposition avec 60% des suffrages exprimés. Cet accueil semblait d’autant plus triomphal qu’il s’opposait aux huées dont était la cible un Ministre de la République présent au même moment à l’aéroport Roissy-Charles de GAULLE et qui, d’ailleurs, a préféré ne pas trop s’attarder.

Le fait que le Gabon soit un petit pays par sa superficie et surtout par sa population a conduit certains commentateurs ou observateurs politiques à affirmer que le temps jouait contre l’opposition donc contre la démocratie. Mais la volonté de la diaspora de poursuivre la contestation, à travers des manifestations, change le regard que l’on porte aujourd’hui sur ce pays. Ces actions ont donné lieu par exemple à :

- La perturbation d’un meeting de Nicolas Sarkozy pour les primaires des Républicains
- La présence de jeunes gabonais au Sénat américain lors d’une séance de travail
- ….
Cependant : wait and see.

Il ne s’agit pas de voir simplement dans ces actes le courage de manifester mais un réel désir des gabonais, à travers leur jeunesse, d’en finir et de se libérer du joug d’une famille-clan-parti qui domine la vie politique du pays depuis plus de 50 ans.

La crise électorale au Gabon vient nous éclairer sur une des raisons du retard du développement du continent africain, malgré quelques données économiques encourageantes dans certains pays. L’essentiel demeure le refus d’asseoir une véritable démocratie qui conduirait au choix des élites par la méritocratie, et ainsi de reconnaitre le peuple comme seul détenteur de la légitimité à travers son vote. Or, les responsables des institutions chargées de promouvoir la démocratie optent pour des intérêts personnels et claniques, ceux de la minorité au pouvoir dont l’objectif ne peut être que celui de la conservation de ce même pouvoir.

À quoi pouvons-nous nous attendre du côté de l’Union Africaine? Son attitude s’est encore avérée nulle, montrant son incapacité à prendre des décisions objectives, comme dans le cas du Burundi. Or, loin des faussaires qui écument les medias apportant la bonne nouvelle au profit des régimes en place, tout vrai panafricaniste aurait voulu voir, pour une fois, cette organisation pan-continentale prendre des initiatives fortes devant la communauté internationale. Ceci aurait eu le mérite de combler les Africains de fierté, nous évitant d’être, une fois de plus, la risée du monde. Hélas, cela aurait été trop beau. Mais que peut-on attendre de positif venant de ce club de chefs d’Etat qui ne sont guidés que par leurs intérêts personnels ? N’oublions pas que certains ne doivent leur longévité au pouvoir qu’à l’usage des mêmes vieux artifices, ceux de la manipulation des résultats des élections lors des votes.

Il faut souligner le fait que tous ceux qui suivent la politique africaine reconnaissent le manque de transparence lors des élections sur le continent. Les dernières organisées en Afrique centrale en témoignent. A ce sujet, je réitère ici ma proposition, ma vision en ce qui concerne le vote. Une des meilleures solutions pour organiser des élections libres serait que cette responsabilité revienne à l’Union Africaine. Il faudrait abolir les CENAP, Commission Électorale Nationale Autonome et Permanente, ou CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante, qui ne sont autonomes ou indépendantes que de nom, pour les remplacer par une instance dénommée CEPAP, Commission Électorale Panafricaine Permanente, qui les organiserait avec le soutien des Nations Unies. Nous trouverions par ce biais le gage d’impartialité nous évitant le ridicule de certains incidents, de certains psychodrames qui ne doivent plus se renouveler et que l’on préférerait oublier.

La résistance de la jeunesse gabonaise apporte sa contribution, sa pierre à l’édification de la démocratie en terre Africaine afin que les Africains ne soient plus de simples sujets auxquels on refuse la dignité et la citoyenneté. Apportons notre soutien et nos encouragements à cette jeunesse gabonaise dans son combat pour la reconnaissance de ses droits, car seul le peuple est détenteur de la légitimité.

ABUMACKAYE.





Lundi 14 Novembre 2016
Joseph ABUMACKAYE
Vu (s) 2311 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...