News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La biométrie ne suffira Messieurs pour rendre crédible le processus électoral au Gabon

Le site de la Liberté - http://www.joelmbiamany-ntchoreret.blogspot.com/ le Jeudi 28 Avril 2011 à 12:38 | Lu 1570 fois



La biométrie ne suffira Messieurs pour rendre crédible le processus électoral au Gabon
Le but de tout processus électoral est rendre possible l’alternance au gouvernement. Depuis 50 ans au Gabon, c’est le même parti qui est au pouvoir. Le développement périclitant à cause de la mauvaise gouvernance, ce ne sont pas les prouesses de gouvernance du Parti Démocratique Gabonais (PDG) qui le maintiennent au pouvoir. Ce sont ses capacités à usurper la volonté exprimée dans les urnes : les coups d’État électoraux.

L'alternance politique est l’expression manifeste de la souveraineté du peuple pour encourager sa bonne gouvernance. Elle est favorisée par les mécanismes de séparation des pouvoirs des institutions de l’État. Elle empêche l’une des parties à un concours électoral de s’adjuger l’expression populaire librement exprimée et ainsi d’ôter au peuple son droit souverain d’élire et de démettre les gouvernements.

Assurément, lorsqu’il y a absence des mécanismes de la séparation de pouvoirs dans l’État, l’une des parties au concours électoral dispose nécessairement d’un rapport de force indu par rapport à l’autre partie. Les institutions qui organisent le concours électoral ont vite fait de la favoriser et la placer aux commandes du gouvernement. Le gouvernement ainsi désigné n’agira pas en conformité de l’intérêt du peuple, mais en rapport avec ce qu’il croit être la volonté du peuple. Au demeurant, même s’il dit parlé au nom du peuple, puisque le peuple n’a aucun moyen pour le rendre redevable de ses actions et le sanctionner si nécessaire, c’est en fait au nom de sa propre volonté qu’il s’exprimera.

En réalité, au Gabon, toutes les institutions qui assurent l’organisation, le fonctionnement de la vie politique et la validation des résultats des urnes sont concentrées entre les mains d’Ali Bongo : héritage de son père. Pour rendre crédible toute élection au Gabon, la lutte pour l’alternance politique doit s’enraciner dans l’instauration des mécanismes pour que l’expression de la volonté de gouvernance du peuple soit reconnue et authentifiée. Il ne saurait porter sur un autre objectif.

En cela, il est malheureux de voir que certains au Gabon croient qu’en produisant des fichiers électoraux avec des données biométriques, le vote librement exprimé, selon le nombre exact des inscrits et leur identification formelle, ferait barrage aux coups d'État électoraux. Cela ne sera pas le cas. Certes les données biométriques permettraient qu’une certaine transparence électorale soit de mise. Mais elle ne sera pas garante du respect de l’expression des votes qui sera proclamée et authentifiée. Des preuves de fraudes électorales ont été maintes fois présentées devant la Cour constitutionnelle sans qu’elle ne s’en émeuve outre mesure.

Comprenons que la démocratie n’est pas que le fait pour les citoyens de voter librement. Personne au Gabon ne vote avec un fusil à la tempe. Le scrutin est libre malgré quelques accros importants. Pourtant, l’expression exprimée par le peuple gabonais n’est pas reflétée authentiquement dans la proclamation publiée par les institutions qui sanctionnent la joute du concours électoral. Ce n’est pas le vote libre ou la conformité du nombre de votants par rapport au nombre d’inscrits qui est le principal problème des fraudes au Gabon. C’est l’absence formelle de la séparation des pouvoirs des institutions de l’État qui favorise les coups d’État électoraux.

Au regard des capacités du parti au pouvoir à contrôler toutes les instances de l’organisation et du fonctionnement de l’État, dans le contexte actuel, l’alternance politique au Gabon est impossible même si les listes électorales sont confectionnées sur la base des données biométriques. Encore que rien ne garantie l’authenticité de la proclamation des élections. La Cour constitutionnelle penchant toujours du côté du parti au pouvoir et ses alliés.

Pour cela, puisque que nous ne pouvons garantir la neutralité d’organisation supervision et d’authentification du résultat et du processus électoral, il faut recourir à des instances internationales pour qu’elles viennent favoriser à l’éclaircissement du processus électoral au pays. La mise en place d’un comité d’experts constitué de façon paritaire par l’ONU, l’Union Africaine et les représentants des coalisions des partis politiques gabonais est le seul moyen de garantir un processus électoral crédible au Gabon.

En somme, dans les «négociations» qu’auront l’Union National et le pouvoir par l’entremise des Nations Unies, les dirigeants de l’Union Nationale doivent exiger la mise en place d’un comité de certification des résultats des prochaines élections législatives. Seule la mise en place de ce comité et des pouvoirs effectifs qui lui seront conférés est à même d’assurer des résultats de votes transparents et leur authentification pour favoriser un processus électoral crédible.


Joel Mbiamany-N’tchoreret

Jeudi 28 Avril 2011
http://www.joelmbiamany-ntchoreret.blogspot.com/
Vu (s) 1570 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par patrick le 29/04/2011 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
désiré du komo il faut savoir que le Gabon c'est tout le monde un président prêt serment il n'a pas d'effort à faire c'est son devoir le pays n'est pas une propriété privée de grâce.

11.Posté par Fax1 le 29/04/2011 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@désiré du Komo, pédégiste zélé,
On attend la suite. Dans le passé, le chemin a souvent été "un pas en avant, un pas en arrière".

10.Posté par Désiré du Komo le 29/04/2011 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense qu'il s'agit ici d'un geste de l'état visant a montrer son implication dans le système démocratique Gabonais Il faut savoir reconnaitre ici l'effort de notre Président pour rendre transparent et plus performant nos élections.

9.Posté par moukoili le 29/04/2011 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement vous les gabonais on ne sait plus ce que vous voulez. Dans le passer vous parliez d'un problème de fichier électoral mal confectionner. Quand bien même ce sont les mêmes aussi qui acceptent souvent d'aller aux élections avec le même fichier pourtant mal confectionner selon eux. Je puis vous rappeler également que l'autre Président virtuel AMO avait même fait une déclaration sur RFI, déclaration dans leaquelle il dit ceci "s'il n’y pas biométrie il n'y aura pas élection". Alors Ali BONGO ONDIMBA invite tout le monde au palais pour faire un tour de table sur ce sujet, MR AMO ne se présente pas. Il sera le premier à venir faire une déclaration bindon en réfutant tout ce qui a été dit à ce sujet. C'est quand même idiot de contester quelque chose et refuser de venir discuter de cette même chose lorsqu'il faut trouver des voix de sortie.
Qu'à cela ne tienne, Ali BONGO ONDIMBA a donné le TOP des discussion. Que celui qui s'aligne OK celui qui ne veut pas tant mieux pour lui. Mais arrêtons de faire le vacarme quand on ne peut pas trouver une solution dans un problème. Et quand on a plus rien à dire d’important il vaut mieux se taire.

8.Posté par 10milledolar le 29/04/2011 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
finalement vous les gabonais on ne sait plus ce que vous voulez. Dans le passer vous parliez d'un problème de fichier électoral mal confectionner. Quand bien même ce sont les mêmes aussi qui acceptent souvent d'aller aux élections avec le même fichier pourtant mal confectionner selon eux. Je puis vous rappeler également que l'autre Président virtuel AMO a même une déclaration sur RFI, déclaration dans lequel il dit ceci "s'il n’y pas biométrie il n'y aura pas élection. Alors Ali BONGO ONDIMBA invite tout le monde au palais pour faire un tour de table sur le sujet, AMO ne s'et pas présenté. Il sera le premier à venir faire une déclaration bindon en réfutant tout ce qui a été dit à ce sujet. C'est quand même idiot de contester quelque chose et refuser de venir discuter de cette même chose lorsqu'il trouver des voix de sortie.
Qu'à cela ne tienne, Ali BONGO ONDIMBA a donné le TOP des discussion. Que celui qui s'aligne OK celui qui ne veut pas tant mieux pour lui. Mais arrêtons de faire le vacarme

7.Posté par patrick le 29/04/2011 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eclair salut!
si tel est ton pseudo c'est dommage parce que tu n'a rien compris de l'article tellement aveuglé par des préjuger tu en oubli de bien lire et comprendre la portée et le sens .

6.Posté par BANGALA d'un batéké le 28/04/2011 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que faites vous avec des fausses pièces d'identité distribué papiers par Patience DABANY et les supers colonel du cedoc

5.Posté par éclair le 28/04/2011 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quoi!!!!!!!
La recette ivoirienne avec l'ONU serait source de conflit de guerre. L'ONU est un mauvais exemple qui a pris le parti de Alassane Ouattara et nous en sommes arrivés à une guerre de la communauté internationale contre Gbagbo. Le problème est de trouver des citoyens crédibles dans les bureaux de vote. Tous les présidents des bureaux de vote ont été toujours des pédégistes et parfois des personnes au chômage acquises à la cause du PDG (les bureaux de vote de l'école d'alibandeng par un simple exemple). Bref, il faut trouver des mécanismes rationnels pour une gestion efficace des bureaux de vote. Les procès verbaux devraient l'enjeu principal pour qu'ils ne soient pas falsifiés. Il me semble que les enseignants et quelques fonctionnaires d'autres département peuvent être mobilisés dans des tels opérations. L'essentiel est de trouver des critères valides. Les résultats par bureaux connus et des procès verbaux signés pour les résultats du centre de vote publiés et affichés. Pour ce qui concerne la publication des résultats, l'on devrait au niveau départemental, scanner les procès verbaux et les envoyer par mail à la commisssion nationale, provinciale pour pouvoir donner des estimations avant les résultats définitifs. Les clés internet de airtel ou tout autre opérateur de la téléphonie mobile pourraient servir à cet effet. Pourquoi ne pas utiliser l'internet? Il faut aussi que la CENAP se dote d'un logiciel de traitement des données statististiques (SPSS par exemple). L'acquisition d'une licence est du ressort de la volonté des hommes car cette institution a des fonctionnaires recrutés à cet effet. Ils doivent être formés pour cela. Il nous faut sans doute faire venir le malien pour nous apprendre à mieux organiser les choses (exemple du Mali et de la Guinnée).

4.Posté par abidjan.net le 28/04/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@2.Posté par Joel Mbiamany-N'tchoreret le 28/04/2011 13:35

... après avoir réfuté la légitimité de ce comité au profit de la décision non conforme au droit du Conseil Constitutionnel ivoirien ( en faveur de Gbagbo) ?

Décidément les convictions et l honnêteté sont secondaires chez vous, l essentiel étant de vendre ce que vous avez à vendre . A moins que vous n ayez comme notre ami constitutionnaliste ivoirien, revu vos positions d il y a une semaine célébrant le président Gbagbo (et fustigeant l UN ) ?

3.Posté par Fax1 le 28/04/2011 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A présent que la biométrie est prête à être appliquée, il faut une loi sur la protection des données personnelles. C'est ce que demande incessamment l'UPG.
Et il faudra aussi permettre aux membres des bureaux électoraux de signer courageusement les vrais PV, c'est à dire d'éviter les tentations.
Enfin, il faut inciter les gabonais à voter en masse, réduire l'abstention primaire est une nécessité. Ils doivent prendre à leur compte les combats démocratiques que d'autres lancent.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...