News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Sud-Africaine Dlamini-Zuma élue présidente de la Commission de l'Union Africaine « une défaite d'Ali Bongo»

l'info réelle 7J/7 - LE GABONOSCOPE le Lundi 16 Juillet 2012 à 13:52 | Lu 4783 fois



La Sud-Africaine Dlamini-Zuma élue présidente de la Commission de l'Union Africaine « une  défaite d'Ali  Bongo»
C'est la fin d'un bras de fer qui durait depuis six mois. Les chefs d'Etat africains réunis à Addis-Abeba pour le sommet de l'Union africaine ont élu ce dimanche soir, 15 juillet, le nouveau président de la Commission de l'UA. La ministre sud-africaine de l'Intérieur Nkosazana Dlamini-Zuma l'a emporté au quatrième tour, par 37 voix, sur le gabonais Jean Ping.

Trente-sept voix. A l’issue du quatrième tour de scrutin. Grâce au SMS, le secret du huis clos a été rapidement éventé. Une clameur a accueilli ce chiffre. Les diplomates d’Afrique australe se sont congratulés.

Madame Nkosazana Dlamini-Zuma remporte haut la main cette élection après avoir échoué il y a six mois, ici même, à Addis-Abeba. Elle a été en tête dès le premier tour avec 27 voix contre 24 pour Jean Ping. Au fil des scrutins, le Gabonais a perdu des voix y compris dans son camp donc, avant de se retirer au troisième tour. Le quatrième tour n’était donc plus qu’une formalité.

La diplomatie sud-africaine triomphe. Le président Jacob Zuma a bataillé ferme pendant plus de six mois pour imposer son ex-épouse à la tête de l’Union africaine, une organisation affaiblie en raison de la rivalité qui opposait les deux camps : l’Afrique australe d’un côté et l’Afrique centrale - soutenue pour l’occasion par l’Afrique de l’Ouest - de l’autre.

Mais la volonté d’en finir avec cette querelle stérile et le désir de doter cette organisation d’un véritable exécutif l’ont emporté sur les autres considérations. Enfin, et c’est notable, pour la première fois dans l'histoire de l’Union africaine, une femme va diriger l'organisation

Dlamini-Zuma élue président de la Commission de l’UA, Fin de parcours pour Ping
Dlamini-Zuma élue président de la Commission de l’UA, Fin de parcours pour Ping

Lundi 16 Juillet 2012
LE GABONOSCOPE
Vu (s) 4783 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

37.Posté par FLAURA le 17/07/2012 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRAVO Dlamini-Zuma BRAVO YA JEAN REVIENS AU PAYS ÉCLAIRÉ LA BANDE A BADER QUI GÈRE LE PAYS MAL.

36.Posté par Donguila le 16/07/2012 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PING, les 200 000 (deux cent mille) euros que t'ont subtilisé des prostituées dans 1 hôtel parisien, prouvent à suffisance que tu es un vrai rigolo. 1 parachuté de Bongo père qui a joué sur ses relations perso pour t'imposer dans cette institution. Ton biafrais et toi avez voulu faire la même chose: jouer sur les relations et les cercles opaques à part que les temps changent et que vous n'avez plus de poids à force de brader le pays aux étrangers. Vous passez pour des marionnettes. Contente-toi à présent de l'argent que tu as détourné...

Et puis franchement les francophones ne valent rien, zéro! Crise Ivoirienne, Lybie, Mali et autres. Bilan: zéro pointé!

35.Posté par Larévolte le 16/07/2012 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un article récent paru sur ce site Gabonlibre intitulé: Union Africaine: "Les erreurs de la diplomatie de l'émergence d'Ali Bongo"dit ceci dans sa conclusion:
"...Bref, la diplomatie gabonaise à commis des erreurs d’appréciations stratégiques à un moment crucial, misant aveuglement sur un compromis et le retrait de la candidature de Madame Zuma par l’Afrique du Sud ; De son côté, Jean Ping a trop misé sur les relations personnelles qu’il avait tissé avec certains chefs. Reste à savoir si l’Afrique a gagné une victoire ou enregistré une défaite dans cette chaude et froide nuit de dimanche à lundi..." pour expliquer la défaite de M. Jean Ping.

En fait, les comportements et agissements des émergeants gabongopédégistes frisent la puérilité.
Enfin , le morceau est craché!
Avec les «émergeurs, », leur chef Alain Bongo en premier, il faut toujours compter sur la facilité, le copinage, le trafic d’influence. Quelle est cette stratégie qui concerne à compter sur le retrait de la candidature de son concurrent pour gagner? Franchement, les pédégistes pensent que tout leur est dû, qu'on doit toujours leur apporter tout sur le bec sans fournir le moindre effort enfin bref... C'est comme si l'autre candidat n'avait pas d'ambition en se présentant à cette élection.

Mais qu'est-ce que les gabonais ont fait à Dieu pour mériter cette bande de rigolos qui tiennent le Gabon en otage depuis bientôt un demi siècle à savoir la famille Bongo et ses sbires?


34.Posté par Crime rituel le 16/07/2012 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dis hein à quoi serve tous les crimes rituels perpétués au Gabon? Pour le local, seulement? Et les allégeances, les "Grands maîtres" de ceci- "Grands maîtres" tout ça pour ça.
Et Ali la pouasse te suit partout. Même Accroumbessi n'y voit que du feu, accident avec mort par ci, perte aux lourdes conséquences futures pour le Rais par la.

La fin est plus proche qu'on ne le pense.

33.Posté par Pitié le 16/07/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ééééhhhhh, la poisse du biafrais! Bien fait. PING va aller se reposer soit dans ses lacs au Gabon, soit en Chine où il est chargé de gérer la fortune d'Ojukwu.

32.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 16/07/2012 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui aurait dû se produire en janvier 2012 vient enfin de se produire. Jean Ping out! Le continent africain vient de faire le choix de la démocratie et de l'affirmation de ses ambitions de liberté, au détriment de la médiocrité pédé-juste et ses renoncements aux vertus et valeurs démocratiques, et son infantilisation par Sarkozy de qui il recevait les ordres.

Ojukwu Obi Jeffrey vient, en 3 ans d'exercice d'un pouvoir usurpé, d'essuyer une humiliation supplémentaire; bien qu'insensible à l'humiliation. De retour à Libreville avec ses adorateurs de la légion étrangère, il s’emploiera, par le biais de la RTPDG, à relativiser le rejet et l'hostilité que ses homologues africains lui infligent à chaque rencontre internationale. Jamais chef d'Etat n'a accumulé autant d'échecs en un laps de temps si bref. Son machin avec Attias qu'il croyait utiliser pour s'attirer la sympathie des autres chefs d’État a été boycotté par tous, à l'exception de Bony Yayi venu faire "le coup de banque" à la BGFI.

Bravo à Zuma et à tous ceux qui ont renvoyé Mao Jean Ping à Omboué. Il a servi le régime toute sa vie durant. Il peut maintenant aller savourer les fruits de ses trahisons et des assassinats qu'il a validés soit en se taisant soit en achetant les consciences pour l'oubli.

31.Posté par St.Michael le 16/07/2012 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Last paragraph should read …I will remain adamant that PI(n)G is a simple misguided creature ……


30.Posté par St.Michael le 16/07/2012 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
The respect is not freely given, the respect is earned and PI(n)G does not earn my respect.

PI(n)G has been a quintessence of stupid/miserable follower doing immoral things dictated by Sarko/Aliben whilst failing to demonstrate a visionary leadership expected by St.Michael at this level of Regional/International affairs.

I am afraid and will remain damant that PI(n)G is a simple misguided creature, probably not an authentic and true talented Gabonese like Oye Mba and other Ogouliguende who have earned my respect.

Amen!

29.Posté par Mezzah le 16/07/2012 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Morel,

Le peuple gabonais n’est en rien concerné par ces manigances et ces échecs prévisibles. En étant président de la commission de l’UA, qu’est ce que cela a apporté au Gabon ? Honte à tous ceux qui osent lever le petit pouce pour apporter un quelconque soutien à ceux-là qui ont confondu la gestion de l’Etat aux palabres familiales.

Je vois d’ici la panique et l’inconfort qui envahissent en ce moment le camp des tricheurs et des voleurs parce que ayant trop de dossiers urgents à gérer dans un temps très court et surtout quand on sait que ce sont des adeptes de la fainéantise, les vrais bosseurs étant maintenant dans l’opposition.

L’Histoire vous rattrapera et le peuple souverain reprendra tous ces droits.

28.Posté par Morel le 16/07/2012 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si voulez parlez de Mr PING essayer de le faire avec beaucoup de respect car il a fait le l'honneur et la fierté de tout un peuple gabonais à l’extérieur et ce pendant une bonne période. Il mérite un respect total pour ça. Et pour les gabonais qui le rabaisse sacher que cela fini par retomber sur toute la nation le peuple gabonais y compris vous serait mal vue du coter de l’extérieur.........

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

News en Afrique | Pays Africains | News International | Europe | C.P.I | Etats Unis | Eco Internationale








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...