News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La SOGARA a enregistré des pertes financières de 33 milliards de FCFA en 2009

Le site de la Liberté - Source : AGP le Lundi 15 Novembre 2010 à 10:26 | Lu 781 fois



La Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a enregistré des pertes financières de 33 milliards de FCFA en 2009, a indiqué son directeur général, M. Pierre Réteno Ndiaye.

En 2007 et 2008, les pertes se sont chiffrées respectivement à 12 et 17,5 milliards de FCFA, a indiqué M. Reteno Ndiaye, à l’occasion de la visite d’une délégation du groupe américain Bétchel dans les installations de la SOGARA, mardi dernier à Port-Gentil.

La SOGARA doit à l’Etat gabonais une dette 82 milliards de FCFA, dont 23 milliards CFA ont fait l’objet d’un réechelonnement sur trois ans avec un différé d’un an, a ajouté M. Réteno Ndiaye.

Le directeur général de la SOGARA a annoncé la réintroduction des droits de douane dans la structure des prix de l’entreprise qui a bénéficié d’un prêt de 8 milliards de FCFA pour le financement du plan social et le soutien à l’activité de raffinage.

‘’ Il est indéniable que la SOGARA a un rôle de premier plan à jouer dans le segment énergétique de notre pays’’, a déclaré M. Reteno Ndiaye, ajoutant que pour réaliser cette ambition, il est impératif de fiabiliser les équipements, en vue de l’intégrité et la sécurité des investissements et de porter la production actuellement de 650.000 tonnes par an à 90.000 tonnes.

Le directeur général de la SOGARA a également estimé nécessaires l’augmentation du rendement par produit, c’est-à-dire l’utilisation du ‘’Rabi’’ à la place du ‘’Mandji’’, le développement des compétences, le respect des contraintes environnementales et l’amélioration de la qualité du gasoil par son adaptation aux standards internationaux (…).

La SOGARA produit un gasoil contenant un taux de souffre élevé, a indiqué Pierre Reteno Ndiaye, qui a déploré le vieillissement de l’outil de production, responsable, selon lui, de la multiplication des incidents techniques au sein de la raffinerie.

M. Reténo Ndiaye a déploré également que la raffinerie de la SOGARA soit utilisée à 55% seulement de sa capacité ainsi que ses limites dans le traitement d’autres bruts.

Armel Morvan, qui était à la délégation du groupe Bétchel, lors de sa visite à la SOGARA, a indiqué que son entreprise joue un rôle de conseiller technique auprès de l’Etat gabonais dans les domaines du génie civil, des infrastructures, du pétrole et du gaz, de l’énergie électrique, des mines, et des télécommunications.

Arrivé au Gabon en juin dernier, le groupe américain a été chargé par le gouvernement gabonais de la mise à jour et de l’élaboration des cahiers de charge, du contrôle technique et financier de certains travaux, de conseiller et d’assister l’Etat gabonais dans la maîtrise d’ouvrage.

Entreprise familiale, créée en 1988, dont le principal bureau européen se trouve à Londres, en Grande-Bretagne, Bétchel emploie 40.000 personnes et est présente dans près de cinquante pays à travers le monde.


Lundi 15 Novembre 2010
Source : AGP
Vu (s) 781 fois




1.Posté par nietsche le 15/11/2010 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est quoi ce gouffre financier, où des theoriciens font de splendides analyses sur les disfonctionnements, et au final leur expertise accouche d une souris.

Quels sont les reels problemes? Manque de strategie ? Manque de moyens financiers pour agir ? Bloccage ? Le discours ne peut pas s y resumer à notifier les manquements et on paie le bureau directoire juste pour dire qu ils assistent la perte des milliards.

Vivement les anglosaxons qu on acquiert un peu la culture du Business et du rendement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...