News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La SEEG annonce son programme rotatif d’alimentation en eau

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 26 Octobre 2012 à 07:46 | Lu 1065 fois

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), actuellement confrontée à des difficultés de fournitures de ses services, notamment la distribution de l’eau, suite à la rupture des principales conduites de transport d’eau potable de Ntoum vers la capitale et ses environs, a informé sa clientèle de la mise en place d’un programme rotatif de l’alimentation en eau.



La SEEG annonce son programme rotatif d’alimentation en eau
La situation, selon les techniciens de la SEEG, est la conséquence d’un éboulement de terrain consécutif aux fortes averses de la nuit du 21 octobre 2012. La crue du cours d’eau qui traverse le village Meyang a affecté et mis hors service l’une des deux canalisations de la conduite DN 1000 qui assurent le transport de l’eau potable depuis les usines de production de Ntoum jusqu’à Libreville. Depuis lors, les habitants de la capitale vivent au rythme de la rationalisation du vital liquide. D’où la prolifération de bidons que l’on voie à travers la ville avec des personnes à la recherche des zones où coule le précieux liquide.

Pour faciliter les choses en cette période de disette, la SEEG a mis en place un programme qui organise l’alimentation en eau. Il a été établi ainsi que suit :

Entre 22h00 et 06h00 (horaires approximatifs):

Montagne Sainte, Ancienne gare routière, centre ville, Nzeng Ayong centre, Charbonnages, Diba Diba, Bel Air, Ambowé Camp de Gaulle, Kalikack, Gué-gué, Alibadeng, Okala, Avormbam Bodéga, Angondjé.

Entre 06h00 et 14h00 (horaires approximatifs):

Nkembo, Ancienne Sobraga, ENS, UOB, Boulevard Triomphal, Louis, Gros bouquet, Bisségué, Plein ciel.

Entre 14h00 et 22h00 (horaires approximatifs)

Beauséjour, Ozangue, IAI, Awendjé, Damas, Echangeur Lalala, Pont Nomba, SNI Owendo, Octra, Sobraga, Akournam (1, 2), Alénakiri, Port d’Owendo.

Ce programme est fourni à titre indicatif et est susceptible de modification en fonction des données réelles d’exploitation (niveau de consommation), a précisé la SEEG, indiquant qu’elle s’emploie, avec l’appui de l’Etat, à mobiliser tous les moyens disponibles et vous assure de leur engagement à tout mettre en œuvre afin de réduire la durée des perturbations.


Gabonreview

Vendredi 26 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1065 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par blini le 27/10/2012 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudra expliquer à la seeg de faire des réseaux maillés pour que ces situations désagréables ne se reproduisent plus.Le réseau maillé permet d'isoler des secteurs du réseau d'eau dans la ville pour faciliter les réparations en cas de casse de conduite d'eau.Ce réseau permet d'avoir de l'eau dans tous les quartiers sauf celui qui est affecté mais,les techniciens peuvent intervenir facilement pour réparer la section endommagée

10.Posté par Larévolte le 27/10/2012 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Entre 06h00 et 14h00 (horaires approximatifs):

Nkembo, Ancienne Sobraga, ENS, UOB, Boulevard Triomphal, Louis, Gros bouquet, Bisségué, Plein ciel.

Entre 14h00 et 22h00 (horaires approximatifs)"

Juste trois questions:

1- les forces de l'émergence n'ont-ils pas instauré la journée continue au Gabon depuis l'avènement de "l'avenir en confiance"?

2- Comment les pauvres infortunés concernés par ces tranches horaires s'organisent-ils pour attendre l'eau afin de remplir leurs récipients ( bouteilles; bidons et bassines ) s'ils doivent quitter leur domicile tôt le matin pour aller se battre pour avoir une occasion qui les conduit à leur lieu de travail à l'heure?

Quel péché mortel les gabonais ont-ils pu commettre pour que le bon Dieu ne puisse pas nous pardonner? Aucun peuple ne mérite de subir ce que subit le peuple gabonais.

9.Posté par math le 26/10/2012 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi ya une chose qui m intrigue c est le faite de lire dans les horaires de programation d eau dansdifferents quartiers de libreville on dit angonjé mais avant angonjé je pensais qu il y avait la sabliere comme par hazard la sabliere n est pas concerné par ses coupure d eau vu que tous les bosses habitent la zone l emergent en chef en passant par le DG meme de la SEEG les gabonais vont tjrs subir pendant que eux se lave proprement la bierre et le vin de palm qu on consome là est fort au point de nous faire oublier se que le systeme nous subir enfin je garde espoir que dieu va surement agir lui meme voyant l inaction du peuple gabonais face à tout cela

8.Posté par Ndambo le 26/10/2012 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça n'est rien ! Il faut juste écouter Patience Dabany avec un tee-shirt à l'éffigie de son fils Nigérian et se préparer à aller au spectacle du zénith. Nous ne sommes qu'au début, les bongo vont encore bien traiter le peuple de lâche que nous sommes. Nous nous battons entre nous pendant ce temps les étrangers gagnent du terrain. On est maintenant obligés de faire des ablutions pour aller au travail afin d'économiser l'eau. On ne parle plus que de conférence nationale, comme si ojukwu a le temps des pauvres types. N'importe quoi !

7.Posté par Cadre le 26/10/2012 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VEOLIA Dehors, tu es bête, la SEEG n'a pas été privatisée, elle a été mise sous concession. Dans le protocole d'accord, il est prévu une période de révision qui arrive bientôt à échéance. Si c'est Eyeghe que tu vises, comme tu es ignorant de ces choses, saches qu'au pays de bongo, ce n'est pas un premier ministre qui privatise, fût-il brillant comme le docteur Eyeghe Ndong, il y a eu ce qu'on a appelé LE COMITE DE PRIVATISATION qui travaillait régulièrement avec le Cabinet de bongo biens mal acquis.

6.Posté par Veolia Dehors le 26/10/2012 14:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que Eyeghe Ndong et tous ceux qui ont privatisé la SEEG cado au profit des blancs de Veolia vienne expliquer pourquoi aucun travaux d''investissement n''a été fait. Veolia prend l''argent des Gabonais pourquoi ?

5.Posté par Veolia Dehors le 26/10/2012 14:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que Eyeghe Ndong et tous ceux qui ont privatisé la SEEG cado au profit des blancs de Veolia vienne expliquer pourquoi aucun travaux d'investissement n'a été fait. Veolia prend l'argent des Gabonais pourquoi ?

4.Posté par Kosa le 26/10/2012 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais si le Gabon atteint un jour seulement deux millions d'habitants, plus rien ne pourra se faire. On parle souvent des problèmes du Gabon comme d'un pays de 50 ou 100 millions d'habitants. Au Cameroun, en RDC ou au Nigéria(150 000 000 hbts) surtout, il y a combien d'habitants?Mais enfin, les gens sont débordés comme ça pour si peu, une ville de 400 000 hts?Quand on sait que seulement Douala a près de 6 millions d'habitants, Kinshasa près de 10 millions d’habitants, les gens ont de l'eau et de l’électricité là-bas. Mais ce qui se passe avec les bongo décidés à détruire un pays qui a tout, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment.....

3.Posté par ALI BABA le 26/10/2012 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle honte, au XXIè siècle, les gens cherchent encore de l'eau comme au Moyen Age!!!!Dans un pays où il pleut presque tous les jours, les Gabonais cherchent de l'eau comme au Sahel.Comment parler d'émergence dans un pays où les deux symboles de l’humanité sont absents, à savoir l'eau et le feux( eau et électricité)? Et à la télévision, seulement à la télévision où la radio, on parle d'émergence au lieu de parler de manigances éhontées . Quand quelque chose émerge, les gens peuvent le voir facilement par eux-mêmes.On comprend pourquoi le pédé zozo ne veut aucune contradiction ni échange avec ceux qui ne sont pas dans la propagande primaire et folklorique, ne peuvent jamais intervenir dans les médias. Il y a tellement de points faibles, des tares, des insuffisances et des handicaps insurmontables que les bongo, après 45 ans de désastre, sont aujourd'hui plus qu'indéfendables avec leur bilant catastrophique.

2.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 26/10/2012 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LAMENTABLE. Rien n'a été fait en temps, en heure et en moyens financiers conséquents, pour entretenir le réseau d'alimentation en eau potable, en veillant justement à prévenir ce genre d'accident naturel. Encore et toujours cette impréparation qui caractérise ces politiciens indignes (médecins après la mort) qui n'ont aucune considération pour les Gabonais.

Ils foutent la merde au pouvoir, et c'est aux pauvres à qui ces milliardaires dynastiques osent demander des sacrifices jusqu'en 2025 !

LAMENTABLE.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...