News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

"La Présidence d'Ali Bongo Doit Avoir Un Sens: Celui De La Réparation"

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 30 Décembre 2011 à 18:58 | Lu 2231 fois



"La  Présidence d'Ali Bongo Doit Avoir Un Sens: Celui De La Réparation"
Le texte suivant est un compte-rendu par le comité de soutien de Bruno Ben
Moubamba de la conférence de presse de ce matin.
Bruno Ben Moubamba a tenu une conférence de presse ce vendredi 30 décembre 2011, 9
heures à l’hôtel Méridien de Libreville. Des journalistes de la presse nationale et
internationale étaient présents.

L’opposant a réaffirmé qu’il était de retour au Gabon pour « favoriser une évolution positive
du pays », et non pour prendre part à une « danse du ventre politicienne ». En tant que
nouveau militant UPG, parti qu’il a intégré sur les conseils de Pierre mamboundou de son
vivant, il estime que l’unité doit être préservée, et en cela, aucune ambition personnelle,
aucun débat interne ne peut justifier la destruction de l’oeuvre de feu Pierre Mamboundou.

Cet illustre politicien gabonais, décédé le 15 octobre dernier, représente selon Bruno Ben
Moubamba la « conscience africaine ». Il a rappelé que lors des obsèques parisiennes
organisées sous son auspice en mémoire de M. Mamboundou, François Hollande, candidat
socialiste à l’élection présidentielle française, ainsi que d’autres députés français et le
président Nicolas Sarkozy ont envoyé des mots de condoléances personnels à la famille du
défunt. Une preuve s’il en fallait une du respect suscité dans le monde par ce défenseur de
la démocratie en Afrique, et au Gabon. La nation Gabonaise doit être fière selon lui de
l’héritage de Pierre Mamboundou, au même titre qu’elle est fière de l’héritage de Pierre
Claver Zeng, ou encore de Maitre Agondjo.

L’opposant Bruno Ben Moubamba a expliqué que comme la plupart des gabonais de
l’extérieur bénéficiant d’une expertise et ayant des compétences, il souffre de voir des
concitoyens vivre des temps difficiles. Partant, il estime normal de ne pas exclure la diaspora
gabonaise du débat national.

Selon Bruno Ben Moubamba, l’évolution du Gabon doit se faire selon 4 (quatre) critères qu’il
a développé comme suit :

1/ Le volet politique : Sans vouloir dicter au chef de l’État Ali Bongo sa conduite, l’opposant
considère que 114 députés de la majorité présidentiel sur les 120 sièges que comptent
l’Assemblée Nationale ne donnent pas l’image d’un Gabon où la démocratie et la
représentativité du peuple sont les principes. Il suggère donc au président d’user du pouvoir
constitutionnel de dissolution dont il dispose, et procéder à une dissolution de l’Assemblée
en 2013, pour provoquer des nouvelles élections qui coïncideront avec les élections locales.

M. Ben Moubamba insiste sur le fait que la décision revient au président de la République ;
2/ Sur le plan économique : L’opposant souhaite que le principe d’enrichissement des
gabonais, et par conséquence des africains, soit inscrit dans la constitution, pour permettre
aux partenaires économiques du pays et du contient de comprendre que les citoyens
africains doivent devenir des consommateurs performants. De ce fait, il suggère de donner
une chance réelle aux chambres de commerce. Notamment, le président de la République a
récemment lancé un marché de production agroalimentaire dont l’opposant regrette qu’il ne
soit tourné que vers l’exportation. Bruno Ben Moubamba pense que la création de
coopératives locales devraient être mises en place pour gérer ce nouveau marché, afin qu’il
puisse avoir des retombées plus favorables sur le marché local. Cela constituerait un signal
fort à l’attention de la communauté internationale ;

3/ Critère Social : Bruno Ben Moubamba milite pour une dépolitisation du Conseil
Économique et Social qui brille aujourd’hui par son incompétence. En principe, cette
structure devrait avoir autant de pouvoir qu’un conseil constitutionnel, et devrait servir les
besoins de la population. Mais parce que trop politique, cette structure est aujourd’hui
inefficace. Avec une dépolitisation, il deviendra possible de voir un sommet social organisé
par un conseil indépendant et où pourraient être sérieusement discutées les questions de
logement ;


4/ Critère Éthique : Bruno Ben Moubamba propose la création d’un nouvel organisme, qui
fusionnerait les différents comités d’éthique et organisme de protection de droits de l’homme
existants, et dont le but unique serait la sacralisation et la protection de la vie humaine au
Gabon. L’opposant gabonais insiste sur la nécessité pour l’Afrique de cesser d’être le
stéréotype du non respect de la vie humaine.

Il a conclu sa conférence de presse par un message adressé à la présidence gabonaise : Si
le mandat d’Ali Bongo Ondimba doit avoir un sens, ce doit être celui de la réparation. Si le
Chef de l’état s’inscrit dans cette optique, en quoi est-ce une hérésie que les acteurs publics
de l’accompagnent sur cette voie, non pour faire allégeance, mais parce que l’intérêt
suprême de la nation le demande? Il serait dommage de détruire tout un pays pour des
rivalités politiques, qui bien que pouvant être légitimes, ne doivent pas prendre en otage les
citoyens.

Ce weekend, Bruno Ben Moubamba se rendra en pèlerinage sur la tombe de Pierre
Mamboundou à Ndendé. Il sera également invité à s’exprimer durant une heure sur la
télévision publique gabonaise dimanche.

La semaine prochaine sera consacrée à la visite des militants UPG de Port-Gentil.
Comité de Soutien de Bruno Ben Moubamba
Contact : communication@moubamba.com
Tél : + 241 07 50 88 87 / + 241 04 18 40 81

Vendredi 30 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2231 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Mata Hari le 02/01/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'épouse et les enfants de Pierre Mamboundou doivent être offusqués par l'entreprise de récupération de l'UPG et de l'image du défunt Pierre Mamboundou par l'imposteur BBM comme le qualifiait Pierre Mamboundou en privé.

15.Posté par St.Michael le 01/01/2012 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la veille de la fête du 17 Août 2011, marquant le 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, Bruno Ben MOUBAMBA déclarait ce-ci ‘' Ben Moubamba : Je laisse André MBA OBAME et Ali BONGO à leur combat fraternel ''


Un an au paravent le même BBM dévoilait lors d’une conférence de presse à Paris avec AMO (Fev-2010) les raisons qui l’ont poussé à rentrer dans UN=1.

Hier, le même BBM nous donnait les motivations de son adhesion opportuniste à l’UPG éclaté et détruit par les vampires JF Mouloungui et ses compagnons en quête des petits jobs de Ya Ali.

Aujourd’hui le même BBM nous fabrique une ineptie pour justifier l’imposture que lui-même a combattue avec une grève de la faim qui a attiré notre compassion et non notre estime.

Dear BBM who are you and what the true purpose of your being?
It’s getting odd and ridiculous….why don’t you stop there and go to the begging mode of which craps in your alike have amazed Gabon and Africa.

Craps and shameful creatures like Manganga Moussavou, Divoungui, Mayila, JF Muloungui, Simeon Ekogha have been better than you in a subtitle and deceiving begging behaviour.

Amen.

14.Posté par Grand-Maïtre Maçon Hiram Abiff le 31/12/2011 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il passera à la RTPDG pour annoncer certainement la date de son pélérinage à Franceville, pour se receuillir sur la tombe d'Omar Bongo.

Il y a des signes qui ne trompent pas, et qui sont plus explicites que des discours creux et vaseux. Il s'en prend au Consseil Economique et Social où le mandat sera renouvelé en janvier. C'est peut-être une façon d'annoncer par anticipation sa nomination en son sein. Comme un pédé-juste, il prends les lettres de Hollande et Sarkozy comme des preuves de l'adhésion de la france à l'émancipation du Gabon. Pauvre Moubamba Bruno. Il est rentré, parait-il. Il aura le temps de se confronter à la déterminantion des Gabonais, qu'aucun discours creux n'impressionne nine trompe plus. Il a fait son choix de chasser les cléptomanes qui se sont imposés par les armes à la tête de l'Etat.

13.Posté par Ali9% le 31/12/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
regardez bien sa bouille
c'est un vrai soulard

12.Posté par Ali9% le 31/12/2011 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben Moubamba le soulard avait une chance dans l'union nationale.
nommée ministre d'État,ministre des affaires étrangères du gouvernement AMO
c'était une belle occasion pour lui de se faire une bonne popularité et d'avoir une chance d'être un élu un jour.
mais tourmenté par le champagne et les ont dits BBM est perdu il croit se faire un charisme au sein de l'Upg.
mais l'Upg est divisé en plusieurs fractions même moulougui dit encore qu'il est de l'Upg.
Ben au Gabon il faut avoir les deux couilles tous noires pour faire de la politique.

11.Posté par Salomon Esimbala le 31/12/2011 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BMM n'en peut plus de vivre au RSA;et il n'a pas le couraged'être agent de sécurité quelque part dansl'exagone,pourtant un bon gabarit et un bon crane de nègre,rasé.

10.Posté par FOUTAISE le 31/12/2011 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Emérgence Zéro!

On aura vu que clientélisme, décisions prises à la hâte, manque total de coordination, de synergie dans la multitude de petits projets lancés çà et là, casses arbitraires et ciblées; On aura des VOYOUS comme le béninois Acrombessi se promener dans un avion présidentiel avec des prostituées et de la drogue, une CAN très mal préparée et un célèbre stade chino-gabonais rebaptisé "STADE DE LA HONTE", des menaces et autres intimidations...

Bref, De petit Gabon à petit Dubaï, le chemin reste encore très très long.

Ceux et celles qui gouvernent mourront sans voir leur rêve d'émergence (si tant est qu'il s'agisse d'un véritable rêve) se réaliser. Telle est ma prophétie pour 2012.


MOUBAMBA AUX CHIOTTES!
Pas de CAN!

9.Posté par MATSOTSO DIAMBWE le 31/12/2011 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEN M. UPG= PUNU=PDG pour quelqu'un qui vie à l'etranger pendant plusieurs decenie il revient pour se noyer dans un parti politique qui a deja plusieurs tetes et queues, le peuple gabonais est deja fatigué avec les discours de BONGO ALI ou sont les 5000 logement , ou est la veritable demoncratie ,ou sont les elections libres et transparentes ALI est pris en otage par le PDG . BEN MOUBAMBA ne nous apprend rien c'est petit politicien qu'il arrete son cinema. ALI BONGO connait qu'il ne pese pas au gabon .
les gabonais ne reconnaissent pas les resultats des elections legislatives du 17 decembre 2011 c'est un grand fiasco.

A DIEU BEN MOUBAMBA VA AU DIABLE EMERGENT





A

8.Posté par okouma le 31/12/2011 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'est ce qu'on a à foutre qlque soit ou il pourra s'ingerer ou s'infiltrer ce bbm n'a plus de credibilté meme à l'upg au contraire il va encore noircir l'image de ce partie politique qui n'avait plus d'ailleurs de credibilté depuis un moment apres que ces leaders commençaient à se frotter avec le pouvoir c'est une injure aupres des militants de l'upg il attendait la mort de PM pour venir jouer à jeux ?et oui on voit les gens qui ont souhaiter la mort de ce dernier pour s'emparer de son heritage BBM arrete de jouer avec le feu nous ne jouons plus des machts amicaux c'est du serieux en ce moment va jouer aux billes avec tes amis zinzins.

7.Posté par Ntoutoume Mfoulou le 31/12/2011 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un non evenement sinon la formation d'un grand sud.C'est un message ridicule de la part de celui qui pretendait avoir ecrit à omar bongo une lettre de denonciation du systeme en place et qui a combattu le meme regime lors de la presidentielle de 2009.Monsieur Moubamba ne faites pas dans la langue de bois dites simplement que vous entrer officiellement dans l'emergence avec en prime un poste de ministre.Vous etes sans ignorer que tout se dessine à paris et qu'ali n'est qu'un sous prefet aux ordres.Le probleme gabonais ne passe par vos solutions opportunistes mais par la reparation de l'imposture qui est au sommet de l'etat de par son hold up electoral et sa nationalité douteuse.La reparation passe par l'ethique et la moralisation des institutions de la republique qui sont à la solde d'un clan et d'une famille.Le developpement du gabon peut se faire par tous les gabonais choisis par le peuple et non par une famille et un clan qui bien installé propose le partage du gateau tout en se maintenant au pouvoir par la force et la repression.Laissons ces fausses solutions c'est soit le depart du systeme bongo soit le sang des combattants de la liberté.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...