News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Guinée équatoriale dément "toute tentative de déstabilisation" du Gabon

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Dimanche 13 Septembre 2009 à 23:54 | Lu 1295 fois



La Guinée équatoriale dément "toute tentative de déstabilisation" du Gabon
LIBREVILLE - La Guinée équatoriale a "formellement démenti" dimanche "toute ingérence" et "toute tentative de déstabilisation" du Gabon, secoué du 3 au 6 septembre par des violences après la victoire contestée par l'opposition d'Ali Bongo à l'élection présidentielle au Gabon.

"La Guinée équatoriale dément formellement toute ingérence dans les affaires du Gabon ou toute tentative de destabilisation d'un pays souverain", a affirmé à l'AFP par téléphone le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement équato-guinéen, Jeronimo Osa Osa Ekoro.

Le ministre réagissait à des déclarations samedi soir d'un présentateur vedette de la télévision gabonaise, travaillant auparavant pour la Chaîne Télé+ du candidat André Mba Obame, ex-ministre de l'Intérieur, arrivé deuxième à la présidentielle du 30 août.

Le journaliste Francis Sala Ngouah Beaud, accuse notamment la Guinée équatoriale d'avoir "encouragé une espèce de déstabilisation du pays", envoyé "des mercenaires (...) sur le territoire national" et des "officiers extérieurs qui allaient (à Port-Gentil) pour une reconnaissance du terrain et prévenir (préparer) ce qui s'est passé par la suite".

Il affirme également que M. Mba Obame a reçu le soutien du président guinéen Téodoro Obiang.

"Ce sont des mensonges purement et simplement. En aucun cas, ni aujourd'hui ni demain, la Guinée équatoriale n'a envoyé la moindre troupe dans aucun pays souverain d'Afrique ou du monde pour créer le désordre. Nous sommes dans une position où nous voulons renforcer nos relations bilatérales avec les pays et en particulier avec le Gabon qui est un pays frère et ami", a affirmé M. Osa Osa Ekoro.

"Il y a eu des hauts et bas dans nos relations en raison du différend de l'île de M'banie (îlot que se disputent les deux pays). Mais, nous n'avons jamais franchi les frontières et nous avons toujours été favorables à une solution politique", a assuré le ministre.

Il a averti que son pays prendrait des "mesures légales et judiciaires" contre le journaliste, "s'il ne rectifie pas ses déclarations".

Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo, a été élu avec 41,73% des voix, devant l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame (25,88%) et l'opposant Pierre Mamboundou (25,22%), qui revendiquent chacun la victoire.

Après la proclamation des résultats, des violences se sont produites du 3 au 6 septembre à Libreville mais surtout à Port-Gentil, la capitale pétrolière, un des fiefs de M. Mamboundou.

(©AFP / 13 septembre 2009 14h39)


Dimanche 13 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1295 fois




1.Posté par Kounda le 14/09/2009 00:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au contraire, aidez-nous svp, aidez-nous à nous débarrasser de ce régime et ce parti diabolique et tous ses membres assassins, pilleurs et voleurs du gabon.

Aidez-nous à les éliminer pour sauver notre pays !

Les Gabonais ont besoin de toute aide utile pour se débarrasser d'ali bongo, de sa famille et de pdg diabolique !

Toute aide, quelle qu'elle soit, sera la bienvenue, après on gérera le reste nous-mêmes, pour le moment il faut nous aider à nous débarrasser de tous ces sorciers voleurs et tueurs de notre peuple !!

2.Posté par Ndzoane le 14/09/2009 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Politiciens Attention


Il ya un hic avec tous ces mensonges de Sala.

Je pense que le Gabon a les moyens de protéger ces soit disant citoyen gabonais, surtout que c'est un cas isolé.

- Il ya la GR fortement armée
- Il ya la Cité de la démocratie avec ces appartements tout meublé où Sala serait en sécurité...
- Il ya l'étranger (au frais de l'état) comme on fait toujours au Gabon
- Il ya les hôtels où on a garder Mamboundou pendant des mois.

Je suis étonné pour Sala qu'il déverse des telles âneries, il discrédite le Gabon et ses dirigeants.... Et l'on sent le coup de la désinformation.

A propos de l'étranger qui fomente les émeutes au Gabon, là c'est du gros en manipulation. Je ne comprends pas qu'un si petit pays, même ayant des milliards et des milliards, puisse passer les zones frontières pour déstabiliser un ghetto (POG est accessible difficile). Il faut un logistique quasi militaire pour atteindre POG et des complicités des populations locales. Quelle influence une bande de Fangs équatos aura dans une zone à 90% Punu, Eshira et Omyèné. Ce qui m'étonne de la part de Guinée Equatoriale. Puis aucun Gabonais ne peut vendre son pays… C’est un insulte aux Fangs et aux autres…

Ce que je pense est que l'option qui est prise est de fédérer les gabonais contre d'autres. Ces derniers temps, dans les ministère...les Fang sont traités de cinquième colonne (Camerounais et Equatos) et là avec des menaces « de faire manger les gens dans des poubelles »…. C’est désagréable heureusement que cette discrimination ne tue pas…

Donc SVP faite attention aux outils utilisés pour faire adhérer à votre cause...

La façon de traiter ce problème oriente vers un délit de faciès dont les Fangs sont victimes. Donc attentions chères politiciennes.... Les conséquences peuvent s'inverser.

3.Posté par lilibeth le 14/09/2009 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ya'Ali et sa clique jouent un jeu très dangereux. j'espère qu'ils vont savoir s'arrêter à temps...

4.Posté par NDONG AKOU le 15/09/2009 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien fait pour ce con, vendu et pédé de Sala Ngouabeau. M. Theodoro je vous fait beaucoup confiance.soit vous le tuer, soit vous l'enfermer pour qu'il y passe le reste de sa vie. les gens de son espèce ne méritent pas de vivre au Gabon.

Par conséquent, comme vous le demande ma très chère compatriote plus haut, s'il vous plait, nous avons besoin de toute aide quelque soit le prix à pays. s'il vous plait, faites preuve de la bravoure EKAN. car nous savons que vous êtes restés les seuls de cette lignée à détenir les secrets de cette force irréversible. le plus important est de finir avec les altérés de cette famille "malvada". le reste suivra selon la nature tel a été son offre depuis le 8 juin dernier...Nous avons besoin des armes et des hommes fortement formés....

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...