News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La France sous Vichy, Gabon ya Mandji, le Gabon se trouve en situation d’occupation par un groupe d’individus non reconnus par le peuple Gabonais

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:23 | Lu 728 fois



La  France sous Vichy, Gabon ya Mandji, le Gabon se trouve en situation d’occupation par un groupe d’individus non reconnus par le peuple Gabonais
Depuis la lecture, le 3 septembre 2009, par M. Jean Francois Ndongou des resultats truques de l’election presidentielle anticipee du 30 aout 2009 et la proclamation de la dite « victoire » de monsieur Ali Bongo Ondimba, le Gabon se trouve en situation d’occupation par un groupe d’individus non reconnus par le peuple Gabonais, faisant ainsi de ceux-la des HORS-LA-LOI de l’Etat et du peuple Gabonais.

Je commencerais mon propos par une definition et quelques faits remarquables historiques.

L’occupation est designee comme etant « une situation dans laquelle se trouve un Etat — au cours ou a l’issue d’un conflit — envahi et place sous domination militaire etrangere sans pour autant etre annexe ». De ce fait, le Japon occupa par exemple la Chine de 1937 a 1945 en prenant d’abord, sous le commandement du general Iwane Matsui, au matin du 13 decembre 1937 la ville chinoise de Nanking. De meme, l’Italie fasciste de Mussolini occupa du 5 mai 1936 au 5 mai 1941 partiellement l’Empire ethiopien a la suite de sa victoire lors de la seconde guerre italo-ethiopienne. La France et la Belgique connurent, quant a elles, l’occupation allemande de 1940 a 1944 et l’Allemagne fut de meme occupee apres la Premiere Guerre mondiale par la France et la Belgique pour « s’assurer le paiement des reparations prevues au traite de Versailles ». C’est ce qui explique par exemple le fait qu’il y ait des Allemands ayant des noms francais dans les regions allemandes du « Saarland » et de la « Ruhrgebiet ». Apres la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne fut encore occuppee et divisee en quatre secteurs controles par les Americains, les Britanniques, les Francais et les Sovietiques. Tres recemment, l’Irak fut envahi et occupe par les Etats-Unis et leurs allies depuis le 20 mars 2003 par l’opperation « Operation Iraki Freedom ».

L’occupation qui nous interesse en ce temps crucial de l’histoire de notre pays, le Gabon, est la periode du 10 juillet 1940 au 19 aout 1944. Periode qui peut nous permettre d’apprendre de l’Histoire et de certains faits historiques importants. L’occupation etant un moyen de « regler » certains conflits politiques.

Pendant cette periode, fut instaure dans la France occupee par l’Allemagne nazi d’Adolf Hitler le « Regime de Vichy ». Ce regime politique ayant a sa tete le Merechal Petain qui, apres avoir remplace le « president du Conseil » Paul Reynaud – qui demissiona – s’autoproclama « chef de l’Etat francais ». Ce regime assura alors le gouvernement de la France occupee de 1940 a 1944, collaborant de ce fait avec les Nazis et procedant a des arrestations de resistants ou des rafles de juifs. A la suite de ces evenements, le General de Gaule, depuis son exil a Londres, lanca, en tant que « Chef de la Resistance » face au Regime de Vichy son appel du 18 juin 1940 sur « Radio Londres » de la BBC. Depuis Londres, le generale de Gaulle forma les « Forces francaises libres » qui avait pour but de recuperer la France aux Nazis et a Vichy en formant une armee et un contre-Etat.

C’est cela: Le contre-Etat.

Dans la situation actuelle que connait le Gabon a la suite d’un « coup d’Etat Electoral » qui vit la prise du pouvoir, par la force, d’un groupe de personnes n’ayant pas l’aval du peuple Gabonais, il est plus que primordial de proceder, dans les brefs delais a la creation d’un contre-Etat qui sera l’Etat reconnu par le peuple Gabonais.

Pour ne pas trop m’etaler dans les details, je citerai ci-apres quatre (4) points importants dans l’action pour la creation d’un contre-Etat Gabonais pour la resistance du peuple Gabonais pour proteger ses interets et la Nation Gabonaise

a savoir:

1. Creation du Comité de Crise Commun (COMICCO) qui entrainera la FUSION et la COORDINATION des deux partis gagnants a l’election presidentielle anticipee: Pierre Mamboundou et Andre Mba Obame reconnus par le peuple Gabonais.

2. La RECONNAISSANCE par le « Front de refus du coup de force électoral » forme par les 17 des 18 candidats a l’élection presidentielle du 30 aout du COMICCO pour SE RECONNAITRE dans les ACTES du COMICCO et les AVALISER.

3. Creation d’un Etat (reconnu) – « Gabon ya Mandji » ( »Gabon reconnu ») en hommage aux deux Gabonais Mbadinga Boulingui et Thierry Mombo tues a Port-Gentil lors des attaques des forces de l’ordre ainsi qu’a la RESISTANCE deja commencee dans la capitale economique du Gabon – dans un Etat (non reconnu) dans le « Gabon non reconnu » ( »Gabon ya Libreville ») par le peuple Gabonais avec a sa tete le « PRESIDENT reconnu » et elu par les Gabonais. De meme, se verra l’implication d’un Territoire Annexe de la diaspora Gabonaise de part le monde dit « Diaspora Gabon ya Mandji ».

4. Designantion au sein de la COMICCO d’un Premier Ministre de « Gabon ya Mandji » pour la formation d’un « Gouvernement reconnu » – « Gouvernement ya Mandji » – de 10 a 15 membres issu de la COMICCO qui se devra de representer le peuple Gabonais et pourra ainsi avoir sa LEGITIMITE et parler et agir au nom du peuple Gabonais. De ce fait, ce gouvernement RECONNU du peuple Gabonais se devra d’organiser la NON RECONNAISSANCE du « president non reconnu » a la tete du « Gabon non reconnu » et la RESTAURATION d’un Etat de Droits pendant une periode limitee de transition.

Le « Gouvernement ya Mandji » devra egalement travailler dans sa reconnaissance par les organes et organismes internationaux ainsi qu’a l’EVICTION du gouvernement et du president non reconnus du peuple Gabonais.

Ceci n’est que l’ebauche d’une IDEE et l’INITIATIVE de la part d’un citoyen Gabonais. Il en revient maintenant a nos politiques d’agir et d’en rafistoler sa realisation concrete.Da zhaohu,

Wànshìtong

Source : BDP

Vendredi 11 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 728 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...